Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

448 articles avec politique et societe

Pourquoi les « baisses de charges » sont un piège pour les salarié-es

Publié le par frico-racing

Vers les 400 abonnés, pour ne rien rater, abonnez vous à mon blog (gratuit) newsletter en bas de page à droite...

Pourquoi les « baisses de charges » sont un piège pour les salarié-es

Le gouvernement a annoncé de nouveaux allégements de cotisations pour les salarié-es et les patrons. Couplée à la volonté de tailler dans les dépenses publiques, une telle mesure fera peser un risque accru sur le financement des dispositifs d’assurances sociales.

Dans une interview au journal La Provence [1], le ministre des Comptes Publics Gérald Darmanin annonçait le 17 août :

« À partir de l’année 2019, il y aura zéro charge sur le Smic. Un chef d’entreprise de Marseille qui embauchera une personne au Smic, ce sera zéro charge. Ce sera une révolution pour la création d’emplois. Pour tous ceux qui travaillent, nous allons mettre en pratique l’allégement des cotisations. Un ouvrier qui touche le Smic gagnera 260 € de plus par an et ça, dès l’année prochaine. »

Si tou-tes les salarié-es ont a priori de bonnes raisons de se réjouir de voir leurs revenus nets augmenter, ce genre d’annonces constitue en réalité un piège qu’il convient de déjouer.

Car les cotisations salariales ou patronales prélevées sur les salaires — souvent renommées « charges » dans le discours patronal — sont indispensables au financement des différents dispositifs de solidarité qui rythment la vie des travailleur-euses : assurance chômage, assurance vieillesse, assurance maladie, formation... Ce sont ces cotisations qui alimentent votre pension de retraite, votre pension d’invalidité, votre allocation chômage ou vos indemnités en cas d’accident du travail. « L’allègement des cotisations » annoncé par le ministre met donc en danger ce financement. On notera au passage que le dispositif « zéro charge » annoncé par Darmanin concerne d’abord les salarié-es au SMIC, et qu’une telle mesure n’est pas de nature à favoriser l’embauche à des tarifs supérieurs au minimum légal.

Des milliards d’euros d’exonérations de cotisations

Bien sûr, le gouvernement nommé par Emmanuel Macron n’est pas le premier à vouloir mettre en place des allègements de cotisations. De nombreux mécanismes d’exonérations ont déjà été mis en place par les pouvoirs précédents. Ainsi, la « réduction Fillon », mise en place en 2003, organise déjà une réduction des cotisations patronales dues au titre des assurances sociales (maladie, maternité, invalidité, vieillesse, décès) pour les salaires inférieurs à 1,6 fois le SMIC.

Ces exonérations représentent des sommes colossales. Dans le rapport annuel de l’URSSAF d’Ile-de-France [2] pour l’année 2016, on apprend que le montant des exonérations de cotisations consenties aux entreprises de la région s’élevait cette année-là à 5,1 milliards d’euros [3].

De la même manière, le rapport de l’URSSAF du Loir-et-Cher pour l’année 2011 indique que le montant total des exonérations de cotisations consenties aux entreprises du département s’élevait à 145,7 millions d’euros [4]. Le document indique :

« L’Etat a financé 138 millions des 145,7 millions d’exonérations consenties aux entreprises du Loir-et-Cher. 5,2 % sont restés à la charge de la Sécurité sociale comme en 2010. »

Si, dans un certain nombre de cas, les exonérations de charges sont compensées par l’Etat, une part non négligeable reste à la charge des organismes sociaux. Pas étonnant, dans ces conditions, que les comptes de ces organismes soient régulièrement déficitaires. Le patronat et les divers gouvernements peuvent alors s’appuyer sur les déficits qu’ils ont eux-mêmes créés via ces différents mécanismes d’exonérations pour demander « une remise à plat », « une nouvelle réforme », des allongements de la durée de cotisation ou des réductions d’allocations.

Dans un contexte où le gouvernement annonce une baisse « sans précédents » de la dépense publique au nom du « sérieux budgétaire », il faut également craindre que les compensations apportées par l’Etat soient revues à la baisse. Soit, à court terme, une mise en danger de dispositifs d’assurance sociale qui ont déjà été considérablement laminés au cours des dernières années et, sous couvert de gestion rigoureuse et de créations d’emplois, une précarité accrue des salarié-es, chômeur-euses et retraité-es. C’est le démantèlement des dispositifs de solidarité, au profit des systèmes d’assurances privées, qui se profile.


    Notes

    [2Les URSSAF sont des organismes chargée de la collecte des cotisations salariales et patronales.

    [3Voir à la page 14 du rapport disponible ici.

    [4Voir à la page 28 du rapport disponible ici.

    Articles associés :

    1. Après l’assassinat d’Hervé Gourdel
    2. La stratégie de l’émotion
    3. Les Etats-Unis, un modèle ? Non merci !
    4. Hiroshima, Nagasaki, il y a 70 ans l'horreur nuc
    5. 1945/2015...Retour sur le pacte germano-soviétique - frico-racing-passion moto
    6. Les théories du complot - frico-racing-passion moto
    7. 16 juillet 1942 : La rafle du Vel’ d’Hiv
    8. Manifestations interdites...Libertés en danger !
    9. COUP DE GUEULE : l'OTAN c'est la guerre
    10. Vers un TOTALITARISME rampant ?
    11. Paris 13 novembre 2015 - frico-racing-passion
    12. La peur gouverne ! - frico-racing-passion mot
    13. Etat d'urgence et libertés...
    14. NON à l'Union Sacrée ! - frico-racing-passion m
    15. La NOVLANGUE...LORSQUE LES MOTS PERDE
    16. Sécurité routiere et guerre psychologique - fric
    17. INSECURITE : Les RAISONS de la VIOLENCE ?
    18. Horreur à CHarlie HEBDO - frico-racing-passi
    19. CHARLIE : Non à la récupération !
    20. « EuroGendFor » : l’armée privée de l’UE, contre les peuples !
    21. TUEUR au T-MAX : Poser les bonnes questions !
    22. Ils préparent la guerre...et les esprits
    23. CETTE PSEUDO DÉMOCRATIE ... qui peut nous
    24. Les dessous de la guerre au MALI
    25. La France de Hollande, caniche d’Obama...
    26. Syrie : La guerre seule solution ?
    27. Quand les Américains voulaient gouverner la France
    28. Connaissez vous le TISA ?
    29. Le Grand Traité Transatlantique (TAFTA) expliqué aux nuls
    30. Histoire: Mon Mai 68 ou...
    31. Ukraine : Déclaration du Comité Valmy
    32. Que c'est il passé LE 6 JUILLET 1880 ?
    33. Vietnam. Le pays célèbre les 60 ans de la victoire de Diên Biên Phu
    34. Chavez est mort
    35. Anniversaire : "La chute du mur"
    36. Humeur : Pas touche au CHE !
    37. Henri Alleg est mort
    38. 11 Septembre...1973
    39. Retour sur "le choc pétrolier" de1973
    40. Nucléaire et désarmement
    41. Il y a 40 ans : La «révolution des œillets »
    42. "La Grèce a servi de cobaye à la théorie du choc"
    43. Stratégies de manipulation des masses
    44. L'EURO ? L'ARNAQUE !
    45. L'EURO a dix ans
    46. La machine à abrutir ne connaît pas la crise
    47. La lutte des classes ? Une réalité objective !
    48. La guerre des classes est déclarée
    49. Lecture : "L'INVENTION DE LA CRISE"
    50. la "supériorité" de la civilisation occidentale ?
    51. USA Exécution de Troy Davis
    52. Le FN parti ouvrier ??
    53. FASCISME ET CAPITALISME - frico-racing-pa
    54. 1er janvier 1959 : Viva CUBA - frico-racing-pas
    55. Etat d'urgence et libertés... - frico-racing-passi
    56. VOYAGE à CUBA
    57. Meurtre fasciste à Paris
    58. Terrorisme, peurs, propagande et désinformation
    59. La guerre des classes est déclarée
    60. Histoire : Les origines du 8 mars
    61. Histoire du 1er mai
    62. Les 70 ans de l'affiche rouge
    63. Nelson Mandela est mort
    64. HISTOIRE : 17 octobre 1961, un crime d'état occulté
    65. PHILOSOPHIE - frico-racing-passion moto"
    66. Traité d'athéologie" Michel Onfray - frico-raci
    67. Le 21 février 1965, Malcolm X était assassiné -
    68. 1er janvier 1959 : Viva CUBA - frico-racing-passion moto
    69. Etat d'urgence et libertés... - frico-racing-passion moto
    70. FASCISME ET CAPITALISME - frico-racing-passion moto
    71. 6 évrier 1934
    72. Histoire : 50 ème anniversaire de Charonne
    73. Stéphane Hessel reste vivant
    74. Il y a vingt ans, Nelson Mandela était libéré.
    75. J F.Kennedy : le 22 novembre 1963
    76. "I have a dream" : c'était il y a 50 ans
    77. Vote utile ou vote futile ?
    78. Il y a 110 ans, disparition de Louise Michel
    79. Je ne m'occupe pas de politique
    80. 18 septembre 1981 : La France abolit la peine de mort
    81. Histoire : L’armistice du 11 novembre 1918
    82. 27 février 1933 : Incendie du Reeichstag
    83. Ils ont tué Jaurès, le centenaire

    Partager cet article

    Repost 0