Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Petite histoire de TRIUMPH

Publié le par frico-racing

L'Histoire de Triumph commence en 1887 par l'association de Siegfried Bettmann et Mauritz Schulte, deux Allemands originaires de Nuremberg. 

Ils fondent la Triumph Cycle Company à Coventry en Angleterre et se lancent dans la fabrication de bicyclettes.Triumph model H

Le modéle H

En 1902, Triumph adapte des moteurs belges Minerva sur ses bicyclettes ; la première moto Triumph est née.

Trois ans plus tard, la marque est capable de produire ses propres moteurs.

Rapidement divers modèles de motos à cylindrées différentes apparaissent et avec elles, la réputation de motos fiables et robustes.

Triumph trouvera dans la Première Guerre Mondiale le début de son succès commercial en fournissant notamment 30 000 motos à l'armée britannique.

En parallèle, la marque s'essaie dans l'automobile, mais en reste à l'état de prototypes.

En 1924, Triumph connaît quelques déboires économiques. L'industriel, Charles Sangster reprend en main la marque et nomme à sa tête un ingénieur d'Ariel, Edward Turner. Cette nouvelle arrivée marque un nouveau départ de la marque avec la création de concepts motos qui resteront des références durant de nombreuses années.

La Seconde Guerre Mondiale a vu Triumph renouer avec la fabrication de motos militaires jusqu'à la nuit du 14 novembre 1940 où l'usine fût entièrement détruite sous la déferlante des bombes allemandes.

Il faudra un peu moins d'un an à la marque pour reconstruire une nouvelle usine.Triumph-Bonneville-T120-69[1]

La Bonneville

Durant les Trentes-Glorieuses, Triumph a multiplié les modèles de motos et a inondé le marché nord-américain en allant même battre le record du monde de vitesse en 1956 à 345,45km/h sur le lac salé de Bonneville.

Ce sera le nom d'une Triumph mythique à partir de 1958.

Dans les années 70, la marque suit de mauvaises orientations politiques et se fait racheter par BSA.trident750 06

Une Trident

La marque périclite et survit difficilement jusqu'à son rachat en 1983 par un riche investisseur anglais.

Salon-MotoLegende-2010 7443

Une Scrambler 

Aujourd'hui, Triumph se démarque de ses concurrents grâce à son style à part et surtout à ses moteurs 3 cylindres bien "pèchus".

triumph-1050-speed-triple-2011-c-dr-55471-2-v4zoom

La Speed

 

-Source Motolégende


Toutes mes vidéos sur:

http://www.youtube.com/fricoracing


Partager cet article

Repost 0