ZAPA : Discrimination économique

Publié le par frico-racing

Circulation auto, moto et pollution : les Zapa décriées par les conducteursarton13566-540ad

Un arrêté, publié au Journal Officiel par le ministère de l’Ecologie le 3 mai 2012, confirme la mise en place des Zapa (Zones d’action prioritaires pour l’air), qui permettront à huit communes de France (zones test) d’établir l’interdiction de circulation à certaines catégories de véhicules (dont les 2-roues d’avant 2004).

Les conducteurs en colère.

La FFMC fut la première association d’usagers à avoir signalé le caractère de discrimination sociale d’une telle mesure.

Les Motards en colère ne sont plus seuls.

Dans un communiqué publié le 15 mai, l’association 40 millions d’automobilistes, premier représentant des automobilistes de France, lui emboîte le pas.

Droit de circuler.

« 40 millions d’automobilistes partage la volonté des pouvoirs publics de réduire la pollution atmosphérique et ses effets néfastes pour la santé, explique le communiqué.

Pourtant le projet Zapa, tel qu’engagé par le ministère de l’Écologie, donne une trop grande liberté aux huit communes souhaitant restreindre l’accès à leur centre‐ville.

Le nombre d’automobilistes (et de motards) qui pourraient être interdits d’accès dans les cœurs urbains remet potentiellement en cause le droit de circuler ! »

5 groupes de véhicules.

L’arrêté du 3 mai 2012 établit, en fonction du niveau d’émission de polluants atmosphériques et du type de motorisation (essence ou diesel), un classement des véhicules en 5 groupes, au sein duquel les communes pourront choisir ceux auxquels l’entrée dans leur centre‐ville est interdite.

De 3 à 17 millions d’engins concernés !

Si les communes concernées choisissaient le scénario le moins contraignant, tous les véhicules particuliers immatriculées avant le 1er janvier 1997 seraient interdits de circulation. « Cela représente plus de 3 millions de véhicules au niveau national », estime 40MA. Les collectivités pourront aller beaucoup plus loin, puisque l’arrêté leur donne la possibilité d’étendre le dispositif à tous les véhicules aux normes Euro IV et antérieures, soit plus de 17 millions de véhicules !

Discrimination économique.

Les Zapa créent ainsi une véritable discrimination par l’argent.

Les véhicules les plus anciens sont le plus souvent la propriété de personnes ou familles aux revenus modestes, qui n’ont pas les moyens financiers d’acquérir un véhicule neuf.

Le nouveau gouvernement socialiste pourra-t-il laisser passer cela ?

Nicolas Grumel - Motomag.cm (16/05/2012)


Articles associés :

ZAPA : ils insistent dans le délire !

"ECOLOGIE" ZAPA : Le délire continu !

Agrocarburants : Une mauvaise "bonne idée"

SECURITE ROUTIERE : les 40 propositions de la mission parlementaire

Taxe carbone : l'arnaque...

Respirez, c'est la taxe...

A propos des agrocarburants

Réchauffement climatique : la manipulation ?

Abandon de la taxe carbone

Biocarburants auto/moto : l’imposture

BONUS gouvernemental et VOITURE JETABLE ?

Non au contrôle Technique des cyclos

Réchauffement climatique : réalité ou arnaque?

LE BUSINESS DE LA "SECURITE ROUTIERE"

MANIFS FFMC - 70.000 motards dans les rues


Toutes mes vidéos sur youtube:

link


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Stéphane 16/05/2012 17:18

Super, dans le foyer, une voiture, trois motos : aucune ne peut accéder à une zone zappa ...

Stef