Sortir de l'Euro suite !...Par Bernard Maris

Publié le par frico-racing

L'économiste Bernard MARIS* avait changé d'avis ! ... Il était pour la sortie de l'Euro !

bernard-maris.jpg

L'économiste Bernard Maris professeur des universités à l'Institut d'études européennes de l'université Paris-VIII était membre du conseil général de la Banque de France.

Alors qu'il était pour la monnaie unique depuis 25 ans, il avait changé d'avis : et était pour la sortie de l'euro.

Bernard Maris avait écrit dans CHARLIE HEBDO cet article fondamental :

"L'autre politique économique, ou comment échapper aux Chinois."

"Sortir de l'euro permettrait de retarder la conquête de notre marché du travail par la Chine.

Existe-t-il un autre modèle que le modèle Valls – Fillon – Juppé – Sarkozy ? Oui, il y en a un, et un seul. C'est le modèle macroéconomique fondé sur une sortie totale ou partielle de la zone euro. Autrement dit, et je pèse mes mots, si on ne sort pas partiellement ou totalement de la zone euro, la seule politique macroéconomique possible est celle de Valls-et-les-autres.

– Si l'on garde l'euro, le seul moyen de ne pas crever face à la politique menée par l'Allemagne est de mener une politique de contre-offensive en vendant nos produits faits par nos petites mains, travaillant plus dur et plus longtemps pour des salaires plus faibles. A cette seule condition, on peut espérer tenir sur le radeau. Combien de temps ? Un demi-siècle environ. Après, toute la technologie sera passée aux Indiens et aux Chinois, qui deviendront nos employeurs.

– Une sortie totale ou partielle de la zone euro permettrait à l'économie française de se redresser plus rapidement, avec un coût inférieur en termes de pouvoir d'achat et de souffrance sociale. On gagnerait 25 ans environ par rapport au plan Juppé-Valls. Une génération de gagnée. Une cohésion sociale plus forte, pour envisager l'avenir (les conditions de travail offertes par nos futurs employeurs, les Chinois et les Indiens ; les conditions de rivalité de nos anciens amis – les Espagnols, les Allemands, etc, à qui nous aurions damé le pion).

Je ne vais pas exposer à nouveau les conditions d'une sortie intelligente et raisonnée de l'euro, négociée avec nos partenaires de la zone.

On aura beau dire que, français ou étranger, un patron est d'abord un patron, et que son capital comme son âme, par définition, sont mondialistes ou apatrides ou internationaux, un gouvernement français dominé par des patrons étrangers serait totalement soumis, muselé, sans aucun pouvoir.

Un gouvernement français dominé par des patrons français aurait plus d'autonomie parce qu'il pourrait négocier ses prébendes, fiefs, affermages contre quelques avantages sociaux relevant du modèle dit « français ». Or, pour pouvoir négocier ces fiefs, affermages (ainsi les concessions des autoroutes honteusement refilées par Villepin), il faut au moins être propriétaire du bien public fondamental qu'est l'argent.

Donc il faut sortir partiellement ou totalement de l'euro. Pourquoi l'euro ? Pour l'Europe fédérale. Qui veut de l'Europe fédérale ? Hollande et Bayrou. C'est peu. L'Allemagne ne veut pas d'Europe fédérale, ni l'Espagne, ni l'Italie, ni personne. Peut-être la Belgique et le Luxembourg, mais certainement pas le Royaume-Uni, la Pologne ou l'Irlande. Ou l'Italie. Ciao l'euro, et vraiment pas de regret !"

Bernard Maris*(assassiné le 7 janvier dernier dans les locaux de Charlie)

Source : Charlie Hebdo, mercredi 24 septembre 2014, page 6


Articles associés :

La peur gouverne !

Horreur à CHarlie HEBDO

IL N’Y A JAMAIS EU AUTANT DE MILLIARDAIRES EN FRANCE

Récuperer les autoroutes ?

Climat : "La science" au service de l'idéologie + vidéo

5 raisons de défendre les 35 heures

CHÔMAGE ET ÉCONOMIE : DROIT DANS LE MUR !

Quand les Américains voulaient gouverner la France

De la "bonne" utilisation des crises et catastrophes

Le Grand Traité Transatlantique (TAFTA) expliqué aux nuls

Connaissez vous le TISA ?

Abstention, piége à cons !

Vote utile ou vote futile ?

SECURITE SOCIALE : 2014 L’ANNEE DE TOUS LES DANGERS

Pacte de responsabilité : C'est voté !

L'Europe ? en finir...mais par la gauche !

"La Grèce a servi de cobaye à la théorie du choc"

Pourquoi ?

43 milliards escamotés !

"Si on veut, on peut"...Mais c'est en BOLIVIE et au VENEZUELA !

Hollande : à droite toute !

Faut il sortir de l'euro ? (Jacques Sapir)

Les 0,00001% vous souhaitent une très bonne année

« Salauds de pauvres » ?

Stratégies de manipulation des masses

Changer, c'est possible !

LA DETTE PUBLIQUE ET LA BANCOCRATIE (+vidéo)

Fraude fiscale : dicours et rèalité...

Coût du travail, l'arnaque dévoilée

Retraite : la bourse ou la vie ?
Retraite : une réforme juste et équitable ?

La crise...Quelle crise ?

Compétitivité et cout du travail

LA FABLE DU TRAVAIL CHER

RETRAITES : Un rapport dicté par le MEDEF

L'EURO ? L'ARNAQUE !

L'EURO a dix ans

La machine à abrutir ne connaît pas la crise

Le pacte de stabilité, c'est l'austérité à perpet'

Baisser les impôts ? Bientôt la déclaration, parlons en !

Hollande, un an et un premier bilan

Fraude fiscale pour les uns et austérité pour les autres

ANI : "Le POISON" d'avril du gouvernement

1226 milliardaires

La lutte des classes ? Une réalité objective !

L'affaire Depardieu, l'arbre qui cache la forêt

LA FINANCE POURRIT L'ECONOMIE REELLE

"Salaires, Prix , Profits*"..

Un "travail digne et rémunérateur"

« La pauvreté n'est pas naturelle »…

"La règle d'or" c'est l'austérité sans fin !

Les 500 plus riches familles...et les autres

La guerre des classes est déclarée

Lecture : "L'INVENTION DE LA CRISE"

Télévision, l'appel aux plus bas instincts

Stratégies de manipulation des masses


Toutes mes vidéos sur youtube:

link


 

Commenter cet article