ROYAL ENFIELD 110 ans cette année ?

Publié le par frico-racing

C'est suite à l'interpellation d'un visiteur de ce blog (qui se reconnaîtra) que je comble la lacune, avec cette brève histoire de ROYAL ENFIELD.

Royal Enfield, firme indienne aujourd'hui...qui ne l’a pas toujours été, soufflerait cette année ses 120 bougies ?*.

 Royal Enfield 1914 3 HP 425 cc reduc-a82d5

-1851 : création à Redditch dans le Worcestershire de la « George Townsend & Co », société spécialisée dans les aiguilles de machines à coudre et les hameçons. 

-1880 : construction de bicyclettes. 

-1890 : Albert Eadie reprend la « Georges Townsend & co limited ». Rapprochement avec la «Royal Small Arms Factory» d’Enfield en lui fournissant des pièces pour des armes de poing. 

-1893 : cette association débouche sur la production par la nouvelle « Enfield Manufacturing Co Ltd » d’une bicyclette estampillée « Enfield ».

Contrat de construction d’armes légères pour le gouvernement anglais qui permet d’ajouter « Royal » au nom de la société. D’où le slogan « Made like a gun, runs like a bullet » (« Construite comme un fusil, file comme une balle »). 

-1896 : construction de pièces pour BSA.

-1898 : production d’un « quadricycle » équipé d’un moteur De Dion-Bouton.  

-1901 : première motocyclette avec moteur Minerva placé sur la roue avant. 

-1903 : première moto à moteur central.  

-1910 : première moto twin avec moteur en « V ». 

-1933 : naissance du premier modèle « Bullet ».  

-1945 : premières fourches télescopiques.  

-1948 : prototype de l’actuelle Bullet avec échappement de type « trial ». 

-1956 : création de la succursale « Enfield India Ltd » en Inde. 

30 janvier 1970 : dernier concert des Beatles « rooftop concert ». 

-1971 : fermeture de l’usine anglaise de Redditch, transfert définitif de l’usine en Inde. 

-1979 : début de l’exportation vers l’Europe. 

-1994 : rachat d’ »Enfield India Ltd » par un grand groupe industriel international, le motoriste Eicher. 

-2007 : fin des Bullet fonte à l’export. 

-2008 : nouveau modèle EFI, à injection électronique (normes européennes Euro3). 

Actuellement, l’usine « Royal Enfield Motors Ltd. » est l’une des plus importantes du pays en industrie mécanique.

Elle développe son activité dans trois localités de l’état indien du Tamil-Nadu : Madras, siège principal de l’établissement, Anakaraipatti et Ranipat.  

Appartenant désormais au grand groupe motoriste Eicher, Royal Enfield connait un renouveau sans précédent.

Il existe même une Enfield Diesel ! (non commecialisée en France)

ENFIELD4

* Suite au commentaire d'un visiteur, j'apporte ce correctif à l'article ci dessus

"En fait, Royal Enfield ne fêtera pas ses 120 ans cette année. Au mieux, 121 si l'on se réfère à la bible britannique que peut être le REOC (Royal Enfield Owners Club) et c’est d’ailleurs aujourd’hui la seule source dans le monde qui permette de dater précisément les modèles anciens de la marque.
D’aucun pourrait même extrapoler en prenant d’autres dates, comme par exemple l’année 1901, première motocyclette produite (110 ans). Mais en aucun cas, Royal Enfield ne marque l’histoire par l’année 1889 comme pouvant être significative d’une quelconque date anniversaire." (voir commentaires)

A l'occasion de ce "faux" anniversaire (coup marketing?), l'importateur en France, Heritage Import, propose une réduction de 500 euros sur la Bullet 500 Classic (photo), qui s’affichera à 6340 euros jusqu’au 31 mars 2011.

Une remise valable, sur tout le territoire français, dans le réseau Royal Enfield.

Parallèlement, à l’occasion de sa commercialisation, la nouvelle Bullet Standard est lancée à 5790 euros...De quoi rouler « vintage mais neuf » et sans se ruiner souligne une pub !

 

Pour en savoir plus...2 sites très bien faits dont est extrait, cette approche de la marque. 

Sources :

- http://www.royalenfield-paysbasque.com

- http://royalenfieldlesite.com


Toutes mes vidéos sur:

http://www.youtube.com/fricoracing


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

frico 06/02/2011 21:36


Suite aux judicieux précédents commentaires, j'ai modifié l'article en concéquence.


François 04/02/2011 10:44


Oups !!!

Petite coquille rédactionnelle. Il faut lire :

Mais en aucun cas, Royal Enfield ne marque l’histoire par l’année 1891 comme pouvant être significative d’une quelconque date anniversaire.

et non pas l'année 1889.

Comme quoi, il n'y a pas que les journalistes qui font des boulettes !!!


François 04/02/2011 10:01


Bonjour Frico,

Déjà merci pour ce super blog rempli d'informations toutes plus intéressantes les unes que les autres.

Juste un petit couac sans importance concernant l'annonce de cet anniversaire bidon de la marque Royal Enfield !
(Je me permets juste de le signaler parce qu’il fait la première page).

Cette "bourde" est en fait un artifice marketing inventé et créé par le distributeur de la marque en France, Héritage Import, afin de mettre en avant ces bécanes pendant une opération
commerciale.

Royal Enfield ne fêtera jamais les 120 ans de sa création cette année. Au mieux, 121 si l'on se réfère à la bible britannique que peut être le REOC (Royal Enfield Owners Club) et c’est d’ailleurs
aujourd’hui la seule source dans le monde qui permette de dater précisément les modèles anciens de la marque.

D’aucun pourrait même extrapoler en prenant d’autres dates, comme par exemple l’année 1901, première motocyclette produite (110 ans). Mais en aucun cas, Royal Enfield ne marque l’histoire par
l’année 1889 comme pouvant être significative d’une quelconque date anniversaire.

De fait, il n’y a donc pas de 120 ans qui tiennent.

Voilà, juste ce petit retour en arrière pour rectifier la réalité. (Les informations farfelues sont affaire de journalistes, il faut leur laisser cette prérogative).


PS : Le site du REOC anglais.
http://www.royalenfield.org.uk/?PageName=enfield_history


Nany 14/01/2011 15:54


Merci, pour la p'tite histoire de R.E. !!!

J'adore , moi aussi cette bécane !!!

Félicitations !!! Super blog "Frico"!!!


Philippe 14/01/2011 09:16


j'adore cette bécane