Noël, le 25 décembre : du culte païen à la célébration chrétienne

Publié le par frico-racing

Peut-être serez-vous surpris d'apprendre qu’avant d’être une fête chrétienne, Noël célébrait un culte païen de la lumière commémorant la nuit la plus longue de l’année au solstice d’hiver à Rome, le 25 décembre, et en Égypte, le 6 janvier ? C’est ainsi qu’avant la fixation par l’Église de la naissance de Jésus, une fête solaire fut instituée au moment où le soleil va "reprendre des forces" et où les jours vont recommencer à s’allonger...Cette fête, au solstice d’hiver, était dédiée en l’honneur du dieu Mithra pour vénérer le « jour anniversaire du soleil invaincu ». A Rome, la Basilique de Saint Clément possède, aujourd’hui encore dans ses sous-sols, des vestiges d’un Temple Mithriaque*.

Pour comprendre pourquoi la fête de Noël a été fixé au 25 décembre, il faut se rappeler que :

- Nous ne disposons d’aucune preuve qui indique la date de naissance de Jésus…
- Aucun texte ne permet d'en connaître le jour, le mois, l'année ! Même l’an 1 de notre ère est faux puisque dû à une transcription érronée d’un moine du VI° siècle qui a fixé le début de l’ère chrétienne en l’an 754 de la fondation de Rome alors qu’Hérode le Grand, on le sait, est mort en l’an 750 de cette fondation...Le pape Benoît XVI a admis que ce Jésus serait né 6 ou 7 ans...avant Jésus-Christ !!

- D'autre part on peine aussi à connaître le LIEU de naissance de Jésus (Nazareth ?). 

En premier lieu, rappelons-nous que la célébration de la naissance de Jésus est une pratique très tardive qui n’apparaît que vers l’an 300. Avant cette date, les Chrétiens considèrent qu’il y a des choses bien plus importantes à fêter que la naissance d’un bébé, fût-il fils de Dieu !

À cette même époque, justement, se propage dans l’Empire romain un culte païen qui inquiète beaucoup l’Église : le Dieu-Soleil Mithra, divinité indienne apparue vers 1500 ans avant Jésus-Christ, jouit d’un regain d’intérêt et est vénéré partout dans le bassin méditerranéen. Culte de MithraFresque murale – sacrifice d’un bœuf en hommage au dieu Mithra

À tel point que l’empereur Aurélien envisage d’en faire le dieu officiel de l’Empire (et on imagine d’ici à quel point Zeus et sa clique devaient fulminer en entendant pareille ineptie…) En 274, il officialise donc cette religion et érige même à Rome un splendide temple dédié à Mithra*.

Il faut voir dans cette décision d’Aurélien un calcul politique. Officialiser le culte de Mithra revient à apaiser l’Empire (notamment les peuples fédérés) en proie à de nombreuses révoltes.

Chaque année, Aurélien fait donc célébrer la naissance du Dieu-Soleil par des jeux somptueux. Et devinez un peu le jour de cet anniversaire ? Je vous le donne en mille: le 25 décembre!

La communauté chrétienne prend peur devant l’ampleur du phénomène Mithra. Pour tenter de contrer l’influence croissante de cette divinité païenne, les autorités religieuses décident d’instaurer une toute nouvelle fête : celle de la naissance de Jésus.

Pas besoin de vous faire un dessin, la date du 25 décembre est choisie pour faire un peu d’ombre au soleil (Ah, ah). Et le lobby chrétien parvient finalement à ses fins : le christianisme, appuyé par l’Empereur Constantin, gagne petit à petit du terrain sur le "mithraïsme" qui tombe bientôt dans l’oubli.

Quant au bœuf et à l’âne, vous aurez beau fouiller de fond en comble la Bible, vous n’en trouverez mention nulle part… Ces éléments de décors ont été rajouté tardivement (apparemment, par François d’Assise en 1223) sur la base d’un verset du prophète Esaïe : « Un bœuf reconnaît son propriétaire et un âne la mangeoire de son maître: par contre, mon peuple ne me reconnaît pas. »crèche

Quant à la neige que l’on voit parfois sur certaines crèches…no comment… Avez-vous souvent vu de la neige à Bethléem ?

Que ce nouvel éclairage sur la tradition ne vous empêche pas de fêter Noël comme il se doit le 25 décembre prochain.

Fête des enfants (et du commerce), Fête de famille, que le solstice d'hiver, le Noël païen ou croyant, vous apportent, force, bombance matériélle et intéléctuelle...

Toutefois j’espère que vous aurez une petite pensée émue pour Mithra au cas où un rayon de soleil vienne subrepticement éclairer cette "sainte journée". Après tout, c’est SA re-naissance que vous célébrez aussi !

 

Sources :

- Liturgiecatholique : link

- Eclatetaculture : link


Articles associés :

  1. FAUT IL HAÏR NOËL ?
  2. Toute croyance est-elle contraire à la raison ?
  3. Crèche, croyances, culture et laïcité...
  4. Climat : "La science" au service de l'idéologie + vidéo
  5. PHILOSOPHIE
  6. OUI au mariage pour tous
  7. Terrorisme, peurs, propagande et désinformation
  8. Le 21 décembre 2012...La fin du monde !
  9. CQFD – Les religieux sont moins intelligents que les athées !
  10. LES RESTOS DU CŒUR, CA BAT FORT !
  11. Le caritatif en question !
  12. Gouverner, c’est prévoir ?
  13. Les nouveaux chiens de garde : suite
  14. La machine à abrutir ne connaît pas la crise
  15. Télévision, l'appel aux plus bas instincts
  16. Stratégies de manipulation des masses

Toutes mes vidéos sur youtube:

link


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article