Les derniers chiffres de la Sécurité routière : l’avis de la FFMC

Publié le par frico-racing

Communiqué FFMC

Dans son baromètre de juillet, l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) indique une mortalité des deux-roues motorisés (2RM) en hausse en juin et juillet par rapport aux mêmes mois de l’année précédente. Il en va de même pour les accidents corporels. Deux raisons sont avancées par le gouvernement à savoir le faible équipement des usagers de 2RM et l’inattention des automobilistes.

Il est logique qu’avec la hausse des températures, il y ait plus de deux-roues motorisés sur la route et, par voie de conséquence, une hausse du risque d’accidents. De la même manière, il y a plus de noyés en juillet/aout qu’en janvier. Nonobstant cela, l’accidentalité est en baisse constante depuis les années 1970 et les quelques hausses sporadiques ne signifient rien.

De même, la tentation est grande de comparer l’accidentalité des voitures avec celle des deux-roues motorisés, alors que la réalité est beaucoup plus complexe que cela. Comme pour les piétons et les vélos, qui n’ont pas de carrosserie, les conséquences d’un accident pour les deux-roues motorisés sont nécessairement plus graves qu’en voiture.

En outre, la Sécurité routière effectue un raccourci lorsqu’elle met en corrélation blessures/mortalité et port de l’équipement. L’importance du port d’un équipement adapté pour le conducteur et le passager est bien compris par les motards. Mais ces équipements ne protègent que des conséquences de l’accident. Pour agir sur les causes, il faut agir sur le déficit en formation et en information de l’ensemble des conducteurs, sur les infrastructures dangereuses, sur le manque de vigilance, etc. Cela est possible, mais coûteux à mettre en place et long à donner des résultats visibles.

Par ailleurs, nous rappelons que la FFMC milite depuis des années pour une taxe réduite sur les équipements de sécurité. Dans le contexte actuel, où le coût de la vie augmente sans cesse, une réelle politique d’incitation devrait passer par un effort fiscal.

Et enfin, à l’instar de nombreux usagers de la route, la FFMC s’interroge sur l’acharnement répressif actuel alors que les enjeux de sécurité routière sont partagés et compris par le plus grand nombre. Pour sa part, la FFMC attend un bilan annuel bien plus cohérent en termes d’analyses que ces bilans mensuels aux conclusions pour le moins fantaisistes.

logo ffmc 2013 ok small

 

 

Notes

-Retrouvez le communiqué ici et les chiffres détaillés ici.

-Retrouvez les propositions de la FFMC pour la sécurité routière, ici.

 


Signez la pétition de la Ligue de Défence des Conducteurs :

link


Articles associés :

Limitation de vitesse : sécurité ou écologie ??

Sans plomb E10 : la mauvaise "bonne idée"

Réchauffement climatique : réalité ou arnaque?

Retour sur "le choc pétrolier" de1973

Respirez, c'est la taxe...

Réchauffement climatique : la manipulation ?

RADARS : toujours plus

Non à la baisse des limitations de vitesse

Les nouveaux radars « mobiles mobiles »

Radars : un business qui marche !

Radars tronçon...Pas de "changement"

Avertisseurs de radars

Piéges sur la route des vacances

La manne des radars

4 vérités sur les radars

Radars : Communiqué FFMC

Des Motos radars !

RADARS du nouveau !

Contrôles routiers :

Nouveaux radars "tronçons" :

Radars : STOP à L’hypocrisie et à la répression

Les radars ont toujours raison !

Radars ou pompes à fric ?

CNSR : la montagne accouche d’une souris ?

Aptitude à la conduite des conducteurs de 70 ans et plus

Gilet jaune : résurgence ou enterrement ?

Contrôle Technique Moto...Le retour !!

Nomination à la FEMA

Ethylotest obligatoire...Oui, mais non ?!

Nomination importante au CNSR

Fin du brassard rétro-réfléchissant

Abandon du CT moto européen !

Bridage 100 ch MOTO : la fin de l’exception française

Permis moto européen


Toutes mes vidéos sur youtube:

link


Publié dans FFMC défense MOTO

Commenter cet article

Dodds 14/08/2013 13:02

Salut Claude; Pour ceux qui ne l'auraient pas vu, voici un lien vers la rediffusion du Soir 3 du 9 août dernier. Ce que Mme Perrichon (LCVR)y affirme dépasse l'entendement en termes de mauvaise foi
et de cirage de pompes à M Valls. Ou l'on apprend que les radars "flashants principalement par l'avant", les motards n'ayant pas de plaques d'immatriculation à l'avant, passent "à travers les
contrôles de vitesse", ce qui explique les "mauvais chiffres les concernant" (?)Là, on atteint des sommets dans la manipulation et le sophisme !(sujet à 13") : www.france3.fr/jt/soir-3/09-082013