La SUZUKI 750 GT a 40 ans

Publié le par frico-racing

"La Bouillotte"

Si Honda arrive un peu plus tôt (1969) avec sa célèbre CB 750 (1), (la 4 pattes), Kawasaki avait lancé en 1971 sa 750 H2 (2) motorisée par un 3 Cylindres 2 temps à air. Il y a 40 ans, en janvier 72, Suzuki sort la 750 GT, (surnommée la bouillotte), un trois cylindres 2 temps refroidissement liquide (d’ou son surnom).suzuki gt750

Choix technique innovant pour l'époque pour une moto de série, ce n'est pas sa seule particularité.

Suzuki a opté pour une orientation beaucoup plus routière que la sportive H2.

En plus du refroidissement liquide (dont le radiateur est équipé d'un ventilateur électrique), Suzuki opte pour un démarrage électrique (et au kick).

Le moteur développe 67 chevaux à 6.500 tours/min et emmène la GT à plus de 180km/h pour un peu plus de 8 litres aux 100kms. La partie cycle était souple et confortable.GT750 1972(380pixels)

Plutôt bien suspendue, elle ne pêchait à ses débuts que par un frein avant à tambour quelque peu dépassé par les 214kg à vide. Ce tambour double came (recherché aujourd’hui par les pistards en anciennes), à vite été remplacé par un double disque (dès le millésime 1973).1973 GT750K blue 500

En 1974, le 3 cylindres gagne quelques chevaux et presque 1 mkg de couple supplémentaire.

Le ventilateur est supprimé, les échappements sont modifiés.

Ces modifications s'accompagnent également de quelques changements d'ordre esthétique (silencieux d'échappement, soufflets de fourches, touches de chromes) et le tableau de bord se pare d'un indicateur de rapport engagé.

Le GT finira sa carrière sans autres changements majeurs. La moto quoique très réussie et faisant preuve d’un bon tempérament, a eu un peu de mal à trouver sa place entre la 4 Pattes Honda et la sportive H2 Kawasaki.gt750s

L'importateur Suzuki en Italie convaincu du potentiel de ce moteur élabora une série spéciale qu'il nomma GT750S.

La base GT fut fortement modifiée en vue d'une utilisation en compétition.

La machine  tout en gagnant un carénage, une selle monoplace et une paire de bracelets, perdait environ 25 kilos.

Le moteur « stock » permettait alors d'atteindre les 220km/h.

Cette série spéciale n'eut certes pas le succès des compétitives Suzuki TR 750 de la même époque mais accumula quelques jolies victoires en championnat italien.GT750 ROCA

En France, l'artisan Roca proposa également une GT 750 Café Racer équipée d'un habillage monocoque qui lui donnait une allure très sportive.

Le GT750 finit sa carrière en 1978, tranquillement poussé par la série des GS 750 (E, EX, G, GL, EZ...) équipée de moteurs 4 cylindres 4 temps refroidis par air, un peu moins gourmands. suzuki-dunstall-gt750

Aujourd’hui on la retrouve souvent coursifiée et préparée pour la piste (catégorie anciennes, solo et side).


Source : pour partie Motoplanète.com

Articles associés :

La HONDA 750 Four a 40 ans

Les 40 ans de la Kawasaki H2 750, Mach IV

90 ans pour MOTO GUZZI et 40 ans pour la V7 Sport en 2011 

ROYAL ENFIELD 110 ans cette année ?

Petite histoire de NORTON

BENELLI 100 ans cette année

La HONDA 500 four fête ses 40 ans

La YAMAHA 750 TX a 40 ans


Toutes mes vidéos sur youtube:

link


Commenter cet article