Il y a vingt ans, Nelson Mandela était libéré.

Publié le par frico-racing


Il y a vingt ans, Nelson Mandela était libéré.

 

Il y a 20 ans, (c’était le 11 février), Nelson Mandela quittait la prison après 27 ans derrière les barreaux, une libération qui sonna le glas du régime abject d'apartheid en Afrique du Sud et la domination de la minorité blanche (10%) sur la majorité noire asservie.MandelaPassport

La libération de Madiba avait été précédée par l'annonce, le 2 février, par le président F.W. de Klerk, de la levée de l'interdiction pesant sur l'ANC, le PC et d'autres organisations anti-apartheid.

Un an plus tard, en février 1991, le président sud-africain F De Klerk annonce son intention de mettre un terme au régime d'apartheid (idéologie largement inspiré du nazisme, signifie « séparation » en afrikaans) qui, depuis 1948, fait de la ségrégation raciale la clé de voûte de la vie politique, sociale et économique de son pays.

Quatre mois plus tard, les principales lois qui fondaient la domination blanche sont abolies par le Parlement, et l'Afrique du Sud retrouve ainsi une place dans le concert des nations ou elle était plus ou moins boycottée.

150px-Apartheid

Panneau d'interdiction d'accès aux gens de couleur...et au chiens !

L'abolition de l'apartheid est la conséquence d'une conjonction de facteurs : d'une part, les pressions exercées par la communauté internationale sur le gouvernement sud-africain depuis le milieu des années 1960, d'autre part, la volonté réformiste d'une partie de la communauté blanche et, enfin le combat mené par les victimes de l'apartheid contre la discrimination raciale, soutenu à travers le monde par nombre de militants anti-apartheid et citoyens ordinaires.

Incarnation de cette résistance à l'oppression, Nelson Mandela, après plus d'un quart de siècle passé en prison, devient, en 1994, le premier Noir à accéder à la présidence de la République d'Afrique du Sud.

Mandela fait partie de ces hommes qui donnent envie d’espérer malgré tout en une humanité plus belle. Sa vie inspire, défie, et encourage.

Derrière l'icône planétaire se trouve un homme à l'âme indomptable, un homme qui a refuser de se laisser briser par un régime abject, un exemple d’humanité.


* Nelson Mandela, Un long chemin vers la liberté, Fayard,1997


Toutes mes vidéos sur:

http://www.youtube.com/fricoracing


Commenter cet article