INSECURITE : Les RAISONS de la VIOLENCE ?

Publié le par frico-racing

La peur, est l’un des outils de gouvernance des états autoritaires...

 La France "à feu et à sang" ?

Thème fétiche de l'extrême droite (avec l’immigration), Sarkosy a cru, en «chassant sur les terres» de Le Pen, récupérer son électorat…On connaît la suite, il s'est "planté"...n’a fait que remettre le FN en selle en remiseant son "Karcher" au magasin des accessoires de la démagogie.

La France n'est pas "à feu et à sang"

Pas un jour sans une émission de télé, un JT, un débat, qui n'évoque à l'occasion d'un fait divers isolé ou banal, la question de l'insécurité...Alors que cette "insécurité", reste circonscrite et très marginale, on voudrait nous faire croire que le cahot est à nos portes!...force est de constater que ce matraquage quotidien, ayant pour complices des médias, politiciens et politologues, est en train, quand même, de porter ses fruits nauséeux.

 35667271

La violence d'ETAT

En fait ceux qui nous assènent jours après jours leur «soupe» sur la monté de l'insécurité en France sont le mêmes qui la suscitent et l’entretienne pour maintenir leur domination en restreignant les libertés de tous.

Mais au delà des récupérations électoralistes et du climat de division et  de peur entretenu sciemment (notamment en lien avec l'immigration ou ceux qui en sont issus) je souhaiterais ici m'attarder sur les causes profondes de cette violence qui semble selon certains envahir notre pays.869264

L'insécurité est d’abord sociale et économique !

Dans notre société gagnée peu à peu par les valeurs destructrices du marché et du modèle d’exploitation libéral qui en est le corollaire, l'insécurité sociale (chômage, salaire, retraite), la violence et la prédation deviennent des valeurs positives alors qu'elles détruisent peu à peu notre espace historico-social fondé sur la liberté, la fraternité, l'égalité.

Les mots d'ordre qui encensent l’individualisme, le chacun pour soi, l’écrasement de l’autre (télé réalité) prennent le pas sur la solidarité et le collectif.

Cet éloignement du modèle républicain n’est pas fortuit et correspond bien à la société que le système veut imposer.

Les émissions de "la télé poubelle" sont révélatrices du formatage en cours…«Les infiltrés, La ferme célébrité, Fear Factor, 90' faits divers, le Loft, etc...» suscitent  la violence sociale parce qu'ils exploitent les plus bas instincts des individus (voyeurisme, délation, entretien de la peur, glorification de l'argent, discrimination, fascisme rampant, etc).

31578082 p m

Il n'y a pas de justice...Seulement des lois !

Il n’ y a pas de justice, c'est juste un concept, une pure invention humaine, qui s'abrite derrière des lois visant a maintenir l'ordre établi.

Si elle existait, la justice pour être crédible, se devrait d’être OBJECTIVE et égale pour tous !

Faites et mises en oeuvre par les nantis et les puissants, pour favoriser leurs intérêts de classe, elle n’a que faire du petit peuple dont elle emplit ses prisons...pendant que patrons voyous, politiciens corrompus et profiteurs/fraudeurs du showbiz échappent à toute poursuite ou sanction !

 sarkosy-patron-voyou-fillon-8

L'ultralibéralisme: première cause de violence

Ainsi, cette société qui prône l'appât du gain et l'entourloupe (au plus haut niveau) comme symboles suprêmes est plus une cause valable à la violence montante que le prétendu "laxisme des juges" ou la supposée faillite récurrente de l'école républicaine.

Le libéralisme crée toujours plus d'exclusion, de chômage et de misère, (8 millions de pauvres).

Le monde du travail n’est pas gratifiant et ne permet plus de se projeter sur le long terme…de s’épanouir.

Quand travailler ne nourrit plus son homme et que «traficoter» rapporte plus qu’un travail honnête comment s’étonner que certains franchissent le pas ?

 

Cette société est violente !

Quand les fermetures d'usines, plan sociaux sont légions avec les dégâts qu'on connaît  et que la société n’offre que chômage, précarité, boulots sous payés, stages et travail non rémunérés, non-reconnaissance, travail posté, mi-temps, cadences infernales, humiliations, système D ou suicides...on assiste à une grande fragilisation sociale.

L’aigreur envers les patrons, le système et la société ou ses représentants est forte (police en particulier).

Pour une partie de la jeunesse (contrôlée en permanence) qui se sent encore plus humiliée que ses parents (impuissants à changer les choses), cette révolte intérieure, latente s’est transformée au fil des années en violence gratuite ou délinquance pure.

sarkozy-mosey-nepotisme-3

Que faire ?

Cette société "idéale" exempte de toute délinquance à laquelle on voudrait nous faire croire est bien sûr totalement utopique et les Big Brother*-boutefeux du tout-sécuritaire (admirateur du système US) le savent bien !

Ce n’est certainement pas avec les solutions préconisées  par ce gouvernement* qui, tout en supprimant des postes d’enseignants, souhaite «la détection des pré-délinquants des l’âge de 3 ans», le placement «des jeunes qui ne peuvent pas suivre une scolarité normale dans des établissements spécialisés» ou encore «la suppression des allocations familiales» agitée de façon récurrente, que les choses iront mieux !

Les dégâts sont profonds et durables.

Les effets de manche, la "tolérance Zéro" et "le tout répressif" n'y changeront rien , en dehors d’un changement politique radical mettant l’individu au centre de la finalité, point de salut…et malgré une répression accrue annoncée, je vous fiche mon billet que, violence et insécurité augmenteront encore !

frico


*Mes autres articles de la même veine:

LOPPSI 2..."La France a peur" tous les soirs à 20h !

LES INEGALITES SE CREUSENT

1 Français sur 7 en Garde à Vue !

et également

*1.1 Le monde selon 1984 George Orwell

policier-referent


Toutes mes vidéos sur:

http://www.youtube.com/fricoracing


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article