Histoire: mes motos, des origines à nos jours

Publié le par Frico

Vers les 400 abonnés, pour ne rien rater, abonnez vous à mon blog (gratuit) newsletter en bas de page à droite...

  C'était dans les gènes !

Tout commença à la fin des années 30, une époque où l'AUTO n'avait  encore pas pris le pouvoir, où rouler sur deux roues était normal, une époque où MOTO s'écrivait en Français dans le texte, (plus de 2000 marques ou assembleurs répertoriés*), (Motoconfort - Terrot - MGC - Gnome et Rhône - Dollar - Peugeot - Monet-Goyon - Gillet - Motobécane - Magnat-Debon - Soyer - Radior - Alcyon - Dax - Automoto - Jonghi - New Map - Maitre - Train - Dresch - Koehler-Escoffier)... C'est en particulier sur cette dernière marque que Mère fit ses débuts de motarde et que, probablement par je ne sais quelle manipulation "mécanicogénétique", vingt ans plus tard j'héritai de la "Maladie".

Quelques années plus tard

Dans les années 60, en Mob avec mes Parents sur les routes Normandes (mes parents n'ont jamais eu de voiture).

L'apprentissage du métier au rythme des gamelles...

1969 ("année érotique"), j'avais 16 ans et comme mon copain Dany, je "bavai" devant la vitrine de HONDA France à Bagnolet (93) et rêvai d'un Honda ss 50 à vitesses pour aller au boulot...  Ma mère me dit alors: "c'est pas assez fort,  je vais t'acheter une 125 (un K2 le même que ci dessus)". Je vous raconte pas le bonheur !!! 14000 tours, 140 Km/h au compteur... Rapidement je goûtais à "sainte gamelle" et en prenais d'ailleurs la mauvaise habitude (15 pelles en 3 ans) y compris une avec ma Mère, ce qui ne l'empêcha pas de remonter derrière !

La Honda 125 K2 "coursifiée"

Puis en 1971, après avoir passer le permis moto, j'achetai avec "mes sous" une CB 350 K2 d'occas , qui elle aussi n'échappa pas à la "coursification"... C'était trés tendance à l'époque (phares à iodes bracelets et commandes reculées maison).

"Les Chamois" 70 ou 71 ??...

Avec le PARA MOTO CLUB de SEINE St DENIS, c'est l'époque des "concentres" et des week end sur les circuits. Ci dessous à Strasbourg, devant le Pilatus...(nous faisions aussi du parachutisme à cette époque).

Sur la route des "Eléphants"

Ma "guitoune" reconnaissable entre mille

La 350 transfigurée...  Pour ne pas dire plus !!

1973, j'accédai au mythe !

Le 19 mai, après avoir économisé grave, j'achetai en espèces ma 4 pattes chez JULLY à Montreuil (il tournait en endurance sur LAVERDA). Le lendemain, en 250 au GP des nations, Saarinen et Pasolini se tuaient dans le premier tour après une chute collective impliquant 15 pilotes...Y a des dates qu'on oublie pas.

Neuve, mais en bracelets et commandes reculées, une selle Laverda sera adjointe peu après (le Nirvana). Ci dessous préparée spécial SAHARA (3 voyages, dont 2 en 4 pattes...Maroc, Algérie, Tunisie)

La même quelques temps plus tard, qu'un "malfaisant" m'a volé !!

Après ces trois premières Motos, beaucoup d'autres suivirent...

Une de mes premières restaurations, une Honda CB 250 de 1968 (façon V7 sport), que mon épouse utilisa pour aller au boulot dans les années 80.

Une des quelques CB 350 restaurées par mes soins (modèle 1968).

La 4 pattes de mon épouse, refaite proche de l'origine.

Une bleue, de chez Motobec

UN Soldo 1700

Dax 1973 trouvé en l'état (j'en ai refais une dizaine)

Une Honda CL 350 Scrambler de 1973 avant restauration (à l'époque elle n' était importée que pour la police)

La même un peu après

Une Honda de mes 2 Transalp pour aller au boulot (excellente moto).

Une Honda 350 Four  après restauration

Une des trois Suzuki GS 850, après restauration

Kawasaki 1000 GTR (pas un bon souvenir)

Honda 750 VFR Carat de 1990 (un très bon souvenir)

Kawasaki 1100 ZZR débridée (une trés bonne machine 260 Km/h)

Et enfin les dernières pour la piste 

HONDA CB 350 RACING 1968 (voir archives)

HONDA 500 FOUR RACING 1976 (voir archives)

Side-car SUZUKI 750 GS 1976 (voir archives) monté en 1000 par la suite

A noter aucune chute de 1973 à 2006, c'est en effet aux Trophées Coluche que je renouai avec cette habitude lointaine au guidon de la 500 four (voir archives).SIDES 7421

Notre attelage BMW châssis copie schmidt à Marc et moi

RC171 7411

La petite dernière Honda RC 171 réplica (voir archives)1601443 10154565597135371 3818487816804315131 n

Et le petit dernier, Basset Amdess Honda 750 four 1975 (réstauré en 2014) et monté en 836 en 2016

Et pour finir, une petite partie de ma collection de  motos miniatures

frico


*Les Motos françaises, le site : link

 Toutes mes vidéos sur youtube:
link


Commenter cet article

raspoutine 23/12/2016 22:46

un petit penchant (c'est vrai que ça aide sur les circuits) pour les Honda ?

johan schaeverbeke 15/10/2016 10:58

Pour votre information : en Flandre près d'Ostende il y a un musée de motos anciennes. 110pc ouvert pour le public dans un hôtel motard: tel 003250599056 ou mobile 032473708078
Explication d'un passionné comme vous en 4 langues pour chaque visiteur. En hîver svp me contacter en avant. johan schaeverbeke du musée "Oldtimer Motoren Museum" à OUDENBURG.

frico-racing 15/10/2016 18:10

Bonjour
Merci pour cette info, à l'occasion !

Jeff 09/03/2016 17:11

Y a pas à dire, tu as passé ta vie en moto. J'avoue que ça me troue le luc !

umberto diblas 04/08/2015 17:51

Bj super belle article bien presente avec de belle photos et des bon commentaires moi j aime bc je genre la bc de souvenirs pour moi