La HONDA 750 Four a 40 ans

Publié le par Frico

La "4 pattes"…

Naissance d’un mythe!

Au milieu des années 60, l'automobile avait supplanté la moto...Quelques "marginaux" aux blousons noirs faisaient bien, encore "de la résistance" sur des Anglaises, Guz, Ducat, BM et autres Jawa...en même temps il manquait quelque chose à une partie de la jeunesse qui venait  d'ébranler le vieux monde...et comptait bien "jouir sans entrave" de ces temps nouveaux...
Ce quelque chose et dans le domaine de la moto c'est Honda et  les autres marques Japonaises qui "l'inventèrent"...prototype02

Le proto "maquillé" pour essais
Des motos fiables,
"attractives correspondant à l'air du temps". Quelques années auparavant, les premiers modèles Japonnais étaient apparus, encore empreints d'une esthétique "lourdingue" et "pompée" sur les motos Allemandes ou de l’Est, mais on sentait bien qu'ils n'allaient pas en rester là... Ils n'en restèrent pas là en effet : Les lignes se fluidifiaient...(mon article les 60 ans de HONDA)
D'autre part, depuis la fin des années 50...les grands prix servaient de bancs d'essai aux innovations Nippones...
(mon article, les HONDA de grand prix, la HONDA 6)
 

CB750-10
Le proto (avec le reservoir de la 450)
 L’effet d’une bombe…Le proto présenté à Tokyo...les pots, le disque et les caches latéraux seront modifiés sur le modèle "définitif".
Fort de la maîtrise technique acquise en compétition avec ses multi-cylindres, Honda présente au Salon de Tokyo de 1968 la CB 750. Commercialisée en France en 1969, la Honda CB 750 Four a marqué les année 70. Quarante ans plus tard, elle est considérée comme l’avant garde de la "moto moderne".
Présentée au bois de Boulogne en mars 69 à la presse française, devant un pare-terre de photographes et de vedettes, la "4 pattes" en impose, avec son quatre cylindres  en alliage, son démareur électrique, ses quatre pots chromés, son frein AV à disque hydraulique et sa robe vieil or...elle est compacte et belle.
 
D’une modernité incontestable, elle incarne la technologie, la puissance, la vitesse : pour toute une génération c’est un rêve qui devient réalité ! Lors de cette présentation, la CB 750 fait admirer ses formes et entendre le son harmonieux de son quatre cylindres, mais sans rouler!
Cela n'empêche pas les journalistes de l'époque de la porter aux nues, ils mettent en exergue toutes les nouveautés techniques dont elle bénéficie et sa finition soignée.
Il faut avouer que ses lignes sont magnifiques et son équipement complet. Son moteur quatre-cylindres à arbre à cames en tête donné comme le plus puissant de l'époque avec 67 chevaux, ses quatre échappements et son démarreur électrique sont autant d'atouts jamais vus ensemble sur une moto de série…si l’on excepte la MV 600....

C’est "Moto Revue" qui aura la primeur d’essayer la premiére 750 Honda pour son numéro "spécial été 1969 ". ..Gilles Mallet "loue la facilité de prise en main, faisant oublier ses 200 kg dès qu’elle roule, le journaliste détaille longuement l’excellence de la finition, la confiance qu’inspire la technologie, mêlant la technique automobile et moto". À l’épreuve de la route, G Mallet témoigne d’un "moteur à la souplesse remarquable", de montées en régime puissantes avec "les chevaux qui pointent au complet à partir de 5.000 tr/min", de bonnes reprises...
Il s’étonne que "le moteur ne chauffe pas"…"gardant un ralenti stable et feutré".
Avec des "Koni", sa tenue de route sera grandement améliorée!
Concernant la partie-cycle, il est "émerveillé" par la tenue de route "où tout passe sur un rail"…il est satisfait de la suspension et de la garde au sol en virage et surtout, du frein avant "progressif et puissant, d’une agréable fermeté"... Concernant ces derniers points, les avis ne tarderont pas à diverger… En effet, sa tendance a "saucissonner" ne tardera pas a être mis en évidence ! D’autres reproches viendront de Christian Bourgeois qui ne parvint pas à dépasser 178,2 km/h en position allongée lors de l’essai sur le circuit de Montlhéry : Il déclara : "Pour une machine donnée pour 200 km/h, c’est bien peu. " Malgré ses quelques défauts la presse la couvre d'éloges. Tout le monde rivalise de superlatifs pour mettre en valeur la grosse Honda.
L'accueil est plus que chaleureux.
Quand la "4 pattes" entre enfin dans les vitrines des concessionnaires de la marque, le succès est immédiat. Les ventes s'envolent. Honda a réussi de façon magistrale son entrée dans le monde des grosses cylindrées.
Quand c'est beau...c'est beau !
A cette époque, je vivais à Bagnolet. On disait pas le "neuf trois", mais "la zone", "les fortifs" (souvenirs encore vivace des bidons-ville d'après-guerre périphériques à Paris)... C'était les buttes à Morel ou se déroulaient des motos Cross (lieu proche de l'échangeur actuel de Bagnolet, Montreuil)...Et Bagnolet, c'était aussi et surtout (pour nous) le siège social de HONDA FRANCE avec une vitrine à faire baver les "mômes" que nous étions mon copain DANY et moi...en 69 je me contentais d'une 125 K2 neuve puis d'une CB 350...Je ne devais accéder au "mythe" qu'en 1973. (mon article, mes motos)
Déja en bracelets, ma K2 achetée chez Juli à Montreuil (93) ...après des mois d'économies (13000 frs comptant et en espèces) 
La "4 pattes" est polyvalence et lui permet de se plier à tous les usages. Sur la route des concentres, en solo, en duo ou attelée, la "FOUR" était de toutes les virées…
Pour ma part je suis allé au Sahara avec !...(3 articles en gestation).
Ma 4 pattes façon grand raid (algérie 1975)
A la même époque la même en version route...qu'un malfaisant m'a volé.

La 4 pattes fait l'unanimité...
De sa première année de commercialisation en France en août 1969 jusqu’à juin 1977, date à laquelle apparaît la CB750 K7, la Honda n'a pas cessé d'évoluer. Les grandes lignes de ses modifications sont liées aux différentes modifications et appellations des modèles qui se sont succédées durant sa carrière. Plus ou moins importants, les remaniements de la "quatre-pots" se retrouvent au travers des modèles CB 750, K0, K1, K2, (commercialisés en France), K3, K4, K5 (non importés en France), puis K7 (commercialisé en France) et K8 (réservé au marché américain).

Le modèle f1 (1976)

Le modèle K7 (1977)

L'automatique  (1976)
Au chapitre des différences importantes, signalons que les premières versions de la CB750, modèles commercialisés d'août 1969 à fin 1970, collectionnent bon nombre de transformations, environ trois cents. L'une des plus importantes réside dans l'adoption d'un carter moteur moulé par coquille pour remplacer celui issu d'une fonderie au sable des premiers exemplaires (très recherché aujourd'hui). Cette CB750 a aussi changé une fois de vilebrequin, et le nombre de disques d'embrayage est passé de huit à sept.
Mélange astucieux de technologie moto classique et automobile, la CB750 a contribué à l'essor d'une nombreuse et nouvelle génération de motards...
Beaucoup d'indécis tentés par l'acquisition d'une moto ont franchi le pas grâce à elle!
Disposant d'un équipement complet, au-dessus des standards de l'époque, la "quatre-pattes"a immédiatement séduit également une clientèle d'amoureux de belle mécanique, pour qui circuler à moto ne sous-tendait pas forcement d'avoir les ongles noirs, ou le mollet à toute épreuve.
"La moto du siécle"...
L'arrivée de la CB 750 a contraint la concurrence à réagir, contribuant aussi à la disparition ou au déclin de quelques marques Européennes  prestigieuses. Elle a fait changer le paysage motocycliste...même si une 750 Commando ou une Bonneville laissent encore notre petit monde rêveur!
De nos jours, le sigle CB désigne toujours certains modèles Honda, mais les "vraies" CB750 ont disparu avec l'arrivée en 1978 de la CB750 K (toujours pourvue d'un quatre-cylindres quatre temps en ligne mais dotée d'un double arbre à cames en tête).
De nos jours, la passion pour la "4 pattes" demeure intacte dans le coeur de bien des motards (j’en ai une): les clubs qui regroupent ses adeptes en constituent la preuve ultime.

Dans le mensuel Champion, Christian Lacombe lui décernera carrément le titre de "moto du siècle"! Une distinction qui quarante ans plus tard, ne semble pas usurpée.
La maquette du moteur convoitée par beaucoup

Notre 4 pattes...proche de l'origine (initialement à mon épouse)
Honda CB 750, l'historique :

-1968 : présentation de la CB 750 au salon de Tokyo
-1969 : CB 750. CB 750 KO (août*)
-1970 : CB 750 K1 (novembre*)
-1972 : CB 750 K2 (janvier*)
-1972: CB 750 K3, K4 et K5 (1972 à 1975, non commercialisées en France)
-1974 : CB 750 K6 (décembre*)
-1975 : CB 750 F1 ( juin*)
-1976 : CB 750 Automatic
-1977 : CB 750 K7 (juin*)
-1977 : CB 750 F2 (novembre*)
-1978: CB 750 K8 (non commercialisée en France, réservée au marché américain)
-1979: CB 750 K (1979 KZ et 1980 KA, moteur 2 ACT)
-1979 : CB 750 K Limited Edition (série commémorant le 10ème anniversaire de la CB750)
-1980 : CB 750 F (modèle dérivé de la 900 "Bol d'Or")
-1981 : CB 750 C (version "choppérisée")
-1992 : CB 750 Seven Fifty
* mois de commercialisation

Le Joe bar team l'a bien sûr adoptée!

Ventes totales de CB 750 Four en France :

- ventes de CB 750 K0 : 543 ex.
- ventes de CB 750 et K1 en 1970 : 1524 ex.
- ventes de CB 750 K1 : 3259 ex.
- ventes de CB 750 K2 : 8499 ex.
- ventes de CB 750 K6 : 3395 ex.
- ventes de CB 750 K7 : 1516 ex.
- ventes de CB 750 F1 : 2305 ex.
- ventes de CB 750 F2 : 1671 ex.

Pour les amoureux de la 4 pattes...

Le DVD...la  Bande annonce 


  Articles associés :

Histoire: mes motos, des origines à nos jours

La V Max à 30 ans

Basset Amdess Honda 750 four

La 350 MORINI a 40 ans

Challenge Honda 125 S3

La BMW 90 S a 40 ans

La BMW K 100 a 30 ans

La 350 Motobecane à 40 ans

Flashback sur la Honda 750 four

La 350 MORINI a 40 ans
La KAWASAKI Z 900 a 40 ans

Les 40 ans de la Kawasaki H2 750, Mach IV

La SUZUKI 750 GT a 40 ans

La YAMAHA 750 TX a 40 ans

BENELLI 100 ans cette année

90 ans pour MOTO GUZZI et 40 ans pour la V7 Sport en 2011

ROYAL ENFIELD 110 ans cette année ?

Petite histoire de NORTON

Petite histoire de BSA

Petite histoire de TRIUMPH

Histoire: Les 60 ans de HONDA

Hisitoire: des HONDA RC de Grand Prix, la HONDA 6

HONDA CB 350 "RACING"

HONDA 500 Four "RACING"

HONDA 350 RC 171 "Jim Redman réplica" sur base 400 CBX
Side BMW : un nouveau jouet pour de nouvelles aventures...

La HONDA 500 four fête ses 40 ans


Toutes mes vidéos sur youtube:

link


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article