Histoire : Mon Mai 68 ou...

Publié le par Frico

PRELUDE AUX "ANNEES PLEIN POT"*

Paralléle osé, pas tant que ça !

AVERTISSEMENT :

Zapper cet anniversaire  sans vous livrer mon vécu de l'époque et mes états d'âme "partisans" (j'aime bien le mot) et qui n'ont que peu varié depuis, m'était impossible... Que voulez vous, on a beau être motard, "on en est pas moins Homme et Citoyen". En phase ou non avec cette "digression", vos commentaires seront les bienvenus. (un clic au bas de l'article).

A la demande générale, des liens musicaux ont été ajoutés en fin d'article.

Dessin original de "Rougerie", du forum "cuir et mégaphone"

40 ans cette année ! Comme le temps a passé vite !!

Et "l'imagination n'a toujours pas pris le pouvoir"...

Cette commémoration donne lieu à divers analyses et bilans rétrospectifs, notamment par ceux qui s'acharnent à remettre en cause aujourd'hui les acquis de ce jolis mois de mai, tout en réécrivant l'histoire. Pourtant..."Si Mai 68 hante encore, c'est parce qu'il a été un de ces moments de transcendance collective où toute une société éprouve l'espoir de vivre autrement".

"Il est interdit d'interdire"

En 68, j'avais 15 ans (comme les mômes qui manifestent en ce moment) et j'étais en 2 ème année de CAP au lycée technique à Bagnolet (93) pour devenir prolétaire (c'est de famille et on en est fier), plus précisément ajusteur-outilleur. Mon père (ajusteur) était mort à 61 ans "de gagner sa vie" l'année d'avant...Dure ! (la retraite était à 65 ans à cette époque).

Ma mère (ouvrière sur presse) s'est "farcie" fièrement ses 3 semaines de grève dans son usine occupée (une récidiviste de 36)...

La grève générale, 10 millions de grévistes... Et dire que "le DAB " a loupé ça !! La tradition familiale, ces événements, et ce père (syndicaliste) mort trop tôt, ont sans doute été déterminant dans mon engagement militant en devenir. En attendant, ma mère (lucide) m'a interdit de "monter" aux barricades..."Merde et Merde!!!". Trois morts ont été dénombrés, durant ces événements, un étudiant, deux ouvriers.

58/68 : De Gaulle..."10 ans ça suffit"!

Début des années 60, on sort dans la douleur de la guerre d'Algerie (qualifiée pudiquement "d'événements"). Les autres peuples colonisés tentent de se libérer. En 1962, CUBA (qui n'est déjà plus le "Bordel des yankees") fait parait il "trembler" le monde "libre" et l'Amérique avec ses missiles made in USSR. 

1963 Grande grève des mineurs en France, MANDELA est condamné en 1964 à la prison à vie. En 1965, MALCOM X est assassiné, Patrice LUMUMBA est lui aussi assassiné et  MOBUTU prend le pouvoir au Congo, au Maroc MEDHI BEN BARKA (opposant) à "notre ami le Roi" "disparaît"... à Fontenay le Vicomte. La france devient "puissance spatiale" avec la fusée diamant...  C'est aussi l'époque où le déjà sinistre PAPON** pas encore Ministre de GISCARD, mais préfet de Paris, se demandait (entre autre), s'il ne fallait pas "interdire le Rock end Roll" si si !!

Déja à cette époque..."La France a peur" 

"Soyons réalistes

demandons l'impossible" (Che)

1966, pour notre plus grand plaisir... Naissance de la minie jupe. En 1967, des"Colonels" avec l'aide de la CIA prennent le pouvoir en Grèce, rejoignant ainsi le cercle des "dictatures Européennes fréquentables" (Portugal et Espagne ou FRANCO "garrotte" les opposants). Premières attaques contre la Sécurité Sociale.

"Ami de la France" et avec son aide, BOKASSA s'empare du Centrafrique. Un B52 US "perd" une  bombe H au large de l'Espagne, la France quitte l'OTAN (pas de rapport direct)... La "Révolution culturelle" remet MAO au pouvoir. ERNESTO GUEVARA dit Le CHE (Medecin, "Motard", Guérilleros) est fait prisonnier...avec l'aide du nazi Klaus Barbi (et de la CIA toujours) et assassiné   par la dictature Boliviènne...

Succès de la première greffe du coeur en Afrique du Sud (BARNARD)... Nombre de jours de grève record, depuis des années, (4220000 jours), le pétrole du Torrey Cannyon, L'ANPE, la télé couleur et la pilule débarquent en France.

Le CHE assassiné

1968, le "NAIN" Vietnamien tient toujours tête au "tigre de papier" le géant US... La guerre froide bat son plein... YOURI GAGARINE va rejoindre les étoiles pour toujours, alors que NEIL  ALDEN ARMSTRONG  marchera bientôt sur la Lune.  Woodstock (USA) réunira 500 000 jeunes, pour 3 jours non stop de musique et de paix. (voir liens en fin d'article)

Epandage de "l'agent orange"... "le savoir faire Monsanto" déjà ...

"L'efficacité" du Napalm et la guerre médiatisée...Pour la bonne cause.

A l'est, Moscou envoie ses chars, c'est "Le printemps de Prague", l'espoir d'un "Socialisme à visage Humain" est remis à plus tard... (trop tard) . 

A l'ouest, la jeunesse manifeste, contre la guerre au Viétnam, pour plus de liberté, ou l'égalité raciale aux Etats Unis... Les JO de MEXICO sont endeuillés par la mort de dizaines d'étudiants, victimes de la répression policière, c'est aussi le poing levé de T. SMITH (USA) sur le podium du 200 m.

Dans le même temps, la liquidation physique de tous ceux qui gênent les "affaires" se poursuit... Le Pasteur Martin LUTHER KING, puis BOB KENNEDY sont assassinés!

A Paris, les étudiants "s'agitent"

C'est ce que la "mythologie médiatique" appellera "le mouvement du 22 mars". D'inspiration libertaire, il a pour principale leader Cohn-Bendit(qui a bien changé depuis). C'est l'occupation par les étudiants de la faculté de Nanterre. Ce qui provoquera leur expulsion musclée par les CRS et des centaines d'arrestations. Or à l'époque, et depuis le Moyen Âge, les forces de police n'ont pas le droit d'entrer à l'université! Depuis, des années, "on étouffait"... En France, les manifestations ouvrières du 1 er mai sont interdites depuis 14 ans !  A partir de ce 1ér mai  68 et de la violente répression anti-étudiante, (des milliers d' arrestations, des centaines de blessés), aucune autorisation ne sera demandée pour les suivantes... Le mouvement était lancé ! On apprendra aprés coup, que les tanks basés à Satory, Vincennes et Malakoff, n'attendaient qu'un ordre pour investir Paris...De Gaule était allé en Allemagne, consulter "le spécialiste" Massu...De fait, dès le début de la grève générale, de Gaulle a étudié la possibilité d’une intervention militaire. Pour la RP, des plans avaient été élaborés pour arrêter 20 000 militants de gauche et les enfermer dans le Vélodrome d’hiver, où ils auraient connu le même sort que les militants chiliens, cinq ans plus tard, après le coup d’Etat de Pinochet. Cependant, ce plan (décliné pour chaque grande ville Française) n’a jamais été exécuté, car le gouvernement craignait la réaction des masses. Loin de mettre un terme à la grève générale, ce plan risquait de pousser le mouvement sur une voie ouvertement insurrectionnelle, n'oublons pas qu'à cette époque, nous avions une armée de conscription !

Au delà du "ras le bol général", c'est le genre d'images qui a contribué à "mettre le feu aux poudres."

"Respirer" tout simplement.

Même vécus différemment par ses acteurs, étudiants, ouvriers... Tous gardent en mémoire cette sensation. "On avait fait sauter le couvercle"...

Evolutions des salaires et du chomage à l'été 68 !!

Le Constat de grenelle et non l'accord comme cela a été abusivement propagé, a permit d'engranger des acquis (jamais égalés depuis)... Le SMIG avait été augmenté de 33%, les salaires de 10 à 30 %, la présence syndicale était imposée dans l'entreprise)***. La grève se poursuivant ici, ou là pour aller au bout des possibilités. La peur entretenue par les médias, du risque de"guerre civile" et la manif de droite du 30 Mai sonnaient la fin du "rêve". 

Pourtant, un vent de liberté  dans tous les domaines (y compris sexuelle) avait soufflé et soufflerait encore longtemps, malgré les revanchards... Les mêmes (leurs "rejetons"), qui en 36 préféraient Franco, Mussolini et "Hitler au front Populaire"...

"Sur les pavés l'asphalte".

Ceci étant dit, quel rapport avec ce qui nous occupe ici ??? " LES ANNEES PLEIN POT"... Tout ou presque... Cette liberté nouvellement acquise ne demandait qu'à s'exprimer. Si la majorité est encore à 21 ans, pour une partie de cette jeunesse qu'on a ignorée, trop longtemps, quoi de mieux que LA MOTO pour le traduire ???"
"Jouir sans frein et vivre sans entrave"...
Au début des années 60, l'automobile avait supplanté la moto. Quelques marginaux aux blousons noirs faisaient bien "de la résistance" sur des Anglaises, Guz, Ducat et BM... Mais il manquait quelque chose à une partie de cette jeunesse qui venait d'ouvrir la fenêtre : "Sous les pavés la plage","il est interdit d'interdire"...
Ce quelque chose et dans ce domaine, c'est Honda et  les autres marques Japonaises qui "l'inventèrent"...
Honda 250 Dream C 70 1957

Des motos fiables, "attractives correspondant à l'air du temps". Quelques années auparavant, les premiers modèles étaient apparus, encore empreints d'une esthétique "lourdingue"  mais on sentait bien qu'ils n'allaient pas en rester là... Ils n'en restèrent pas là en effet : Les lignes se fluidifiaient. D'autre part, depuis la fin des années 50 les grands prix servaient de bancs d'essai aux innovations Nippones. 

Honda 305 CB 77 - 1961

Kawasaki Avenger 1967

A cette époque, je vivais à Bagnolet. On disait pas le"neuf trois", mais "la zone", "les fortifs"  (souvenirs toujours vivace des bidons ville d'après guerre périphériques à Paris, encore présents)... C'était les buttes à Morel ou se déroulaient des motos Cross (lieu proche de l'échangeur actuel de Bagnolet, Montreuil)... Putain le coup de vieux !!
Et Bagnolet, c'était aussi et surtout (pour nous) le siège social de HONDA FRANCE avec une vitrine à faire baver les "mômes" que nous  étions mon copain DANY et moi..."Dégoulinante" qu'elle était la vitrine, on bavait (entre autre) sur le 49.9 cm3 C 320, ci dessous.
"Changer la vie"
(slogant  de 68 repris en 81... Pendant 1 an ! )
1969 (année érotique) : L'utopie déçue et le rève Révolutionnaire passés, à peu près en même temps que la Licence 125 cm3 et... le CAP, nous entrions dans la "vraie vie"... Celle du boulot à 16 ans pendant 37 ans et demi à raison de 50 ou 55 h par semaine  pour 800 Frs par mois...("Travailler + pour gagner moins"... On a déjà donné !)

"Rien de trop beau pour la Classe Ouvrière" (Frico).

Ancienne Motarde (dans les années 30), ma mère m'achetait, chez un concessionnaire Mairie des Lilas, (un souvenir inoubliable) ma première Moto  3250 Frs (4 mois de son petit salaire d'ouvrière),  une Honda 125 K2,  pour aller bosser, (voir article "mes motos"). 

La 125 K2 de 1969 - 14000 T...Une bombe !

La 125 K3/K4 de mes Copains, Dany et Alain

"Le Sexe sans risque et les Motos dangereuses"...

L'esprit de 68 toujours vivant, (jouir sans frein et vivre sans entrave) c'est le temps des Copains, des cheveux longs, du Rock, des filles, des "concentres" (Les Chamois, Les Elephs), des week-ends sur les circuits, la "bastoche".Le permis se passe à 16 ans,  le"CROMWELL" n'est même pas obligatoire, la vitesse pas limitée et toutes les occasions sont bonnes pour se tirer une bonne bourre à grand renfort d'étincelles au moindre "virolo"..."Le Joe Bar Team" et Le "continental Circus" réunis... Même les "coyottes"**** se prètent parfois au jeu ! si si.
Le permis en poche, les 125 sont vite remplacées par la grande soeur, l'excellente CB 350... Pendant que certains se laissent séduire par des "cylindres à trous".
Suzuki T 500 1968
Les "CHAMOIS", mon copain Dany au centre CB 350 carénée "Philstra"
La Bastille et "sa prise" tous les vendredi soir. 

A Monthlery, le BOL d'OR renaît de ses cendres et c'est une 4 pattes Anglaise engagée par Japauto piloté par ROUGERIE, (un voisin de Montreuil) et  URDICH qui remporte l'épreuve (voir la bande annonce DVD 750 four)... Le processus est lancé, les ventes de motos explosent, pour le plus grand bonheur des motocistes. Le nombre de motards est multiplié de façon exponentielle, mais ça c'est presque une autre histoire...

Michel Rougerie au BOL 69

La célèbre 4 pattes (sortie 68/69)

Bien sûr les Motards d'aujourdui ne sont plus les mêmes (quoique qu'il en reste et je suis de ceux là). Mais la MOTO est toujours synonyme de liberté, d'indépendance, d'audace...

L'esprit Motard solidaire et fraternel est toujours vivant, ses combats (la vignette), ses acquis et réalisations nombreuses... La FFMC, Carole, la Mutuelle...

Le mouvement motard digne heritier de 68 fait parler de lui régulièrement. L'abandon (même provisoire) du CT Moto en est la derniere illustration.

Paris mars 1981, les derniers jours de Giscard ..."Au revooir"... Il est revenu "par la fenêtre" avec sa "putain de constitution de l'UE" !

Manif (FFMC 13-34-84), mars 2008 chez Mariani, contre le CT moto

"Rebelle toujours tu seras"...(Maitre Yoda)

Motards et citoyens !Quarante ans après, la plupart des acquis de 68 ont été plus ou moins sauvegardés. D'autres obtenus depuis, comme les 35 h, ou la retraite à 60 ans (mes Parents auraient apprécié).

Mais dans la France d'aujourd'hui (5 éme puissance mondiale), la précarité, la misère explosent (10 millions de pauvres)... On parle de "salariés pauvres". On recule dans tous les domaines et "étouffe" de nouveau... Et c'est pas à cause de la pollution!

Sous couvert de mise en concurrence, "d'harmonisation" (par le bas), de sécurité (sauf pour l'emploi et les besoins élémentaires... bizarre ???), de risque zéro, c'est le flicage généralisé..."police partout, justice nulle part". L'autoritarisme s'installe, des interdits et réglementations débiles et culpabilisantes visant à infantiliser "les usagers" (pour mieux les "tenir"), sont imposés dans tous les domaines et "rabachés" chaque jour par les médias aux ordres...

De diversions en falsifications, la "mafia du fric se bourre la cantine", pendant que "le bon Peuple" et les classes dites "moyennes" sont invités par la "Banque Centrale Européenne" et SARKO à "se mettre la tringle".  BIG BROTHER et ses caméras "se régale", la pensée unique libérale, la psychose anti-térroriste  et l'hystérie sécuritaire importées des STATES s'insinuent partout...

"Tous suspects", "tous délinquants?"*****.

Ce qui est à la marge (et les motards sont de ceux là) est montré du doigt et sommé de rentrer dans le rang ! 

"A faire sauter les pavés tout seul !"... (Roger Pa...)

"La France qui se lève tôt se prépare une sérieuse gueule de bois". La machine à remonter le temps est en marche. Le grand bon en arrière nous est promis... C'est le retour des "bonnes vieilles valeurs" TRAVAIL / AUTORITE / MORALE / SECURITE et autres "pétineries", on s'éloigne de LIBERTE / EGALITE / FRATERNITE... Derniere invention "le boitier anti-jeunes"...Vivement le boitier anti-cons !

Ne  serait il pas temps d'aérer un peu? "Ca commence à sentir "!

Manif FFMC 2006

frico


- Merci, à ceux qui ont "tenu" jusqu'ici, ainsi que pour vos commentaires entousiastes (lien ci dessous)

* Merci à ERIK COURLY et STEPHANE "les années pleins pot", éditions La Sirène. Manuel Marsetti "chronique d'une utopie en marche"...(Histoire de la Mutuelle) aux éditions FFMC... Et dans une "certaine mesure" N Sarkozy)... qui ont inspiré cet article.

** Maurice Papon, outre sa résponsabilité de préfet dans le massacre de manifestants Algériens en 1961 (325 morts selon certaines sources) et  de Charonne en 1962 (9 morts),  Il a été reconnu coupable, en 1998, de complicité de crime contre l'humanité, pour son rôle dans la déportation de juifs sous l'Occupation.

*** Voir bilan Social de l'année 1968 (574 pages) RPDS.

**** "Les coyottes", en argot, désignent les policiers qui sont appelés aussi : archers du roi, bourres, cognes, vaches, poulets, flics, bleus, condés, schmitts, keufs...

***** "Tous délinquants?" Sylvie LIDGI, éditions MICHALON... Un livre très éloigné du "répressivement correct"

"Tous ensemble…Tous ensemble"

Quelques vidéos...Et liens musicaux

- jacque Dutronc : http://fr.youtube.com/watch?v=6MlbUSZlkao

- Ten years After : http://fr.youtube.com/watch?v=tHw9b4BBV9Y

- Carlos Santana : http://fr.youtube.com/watch?v=XnamP4-M9ko

- Joe Cocker : http://fr.youtube.com/watch?v=oQDakdp5WZ0

- Jimi Hendrix : http://fr.youtube.com/watch?v=m8Ebcx-mTns

- Le CHE "Medecin Motard": http://fr.youtube.com/watch?v=2QqMWvEbPu8

- Sur le CHE: http://fr.youtube.com/watch?v=sJflrwaoQIg

- Les manifs: http://fr.youtube.com/watch?v=kmv-eYlV1D4

- Les Manifs de 68: http://fr.youtube.com/watch?v=aFUUZFM1ORk

-  http://fr.youtube.com/watch?v=y_saPJxm-8A

- Les affiches : http://fr.youtube.com/watch?v=ae0IOwqzgWk

- http://fr.youtube.com/watch?v=ia_-bwCWdao

- Télé du Net http://www.bakchich.info - Télé du Net http://latelelibre.fr

Toutes les vidéos de Frico sont sur:

http://fr.youtube.com/watch?v=xx5mRnGLjkk


Pour le contexte de l'époque voir également mes articles:

 Et oui 40 ans déja !


Toutes mes vidéos sur:

http://www.youtube.com/fricoracing


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Serge 14/06/2010 07:08


Lecture un peu tardive pour moi
Beau résumé de la situation de l'époque. Je n'avais que 9 piges à l'époque mais je me souviens qu'à la maison , je tournais la manivelle de la machine à alcool pour faire les tracts et qu'on
essayer sans cesse d'avoir des nouvelles de ma tante qui était à Jussieu et pas la dernière à braver les bourres ( c'est génétique chez nous )


PIAF 12/05/2008 23:31

...Trop d'la balle ton blog Frico !En mai 68,j'avais 11 ans...3 semaines de vacances,quel pied ! et jelisais mes premiers Moto-Revues, comment j'revais! l'essai de la CB350 par Bourgeois (!), la 650 Kawa W...deja! pis surtout cet extraordinaire GP des nations a Monza, le duel Ago/Hailwood etcelui d'Ivy/Read ...j'suis né trop tard...dommage !Je pense etre aux journées G Jumeaux et j'espere avoir l'occasion de te serrer la pogne !De tout coeur avec toi pour les moments difficiles que tu traverses AmitiésPIAF

Bourgois Jean-Claude 23/04/2008 20:11

Excellente ton analyse, je te transmets cette phrase qui me plait bien: "Seuls ceux qui ont conscience d'être des moutons trouveront la porte de l'enclos"A bientôt pour les journées G. Jumeaux,J-C.

michel GONSARD 19/04/2008 12:25

Mon Claude sincèrement tu m'épates par la qualité de ton blog. Eh oui 40 ans déjà, c'est pourtant hier dans nos têtes. On ne se voit pas vieillir et là tu m'en as mis un petit coup dans le moral. En même temps revoir tout ça regalvanise mon instinct de lutte. Rien à changer : les socialistes qui passent leur temps à trahir les prolos, la droite revancharde au service des intêrets des plus riches...... si une chose a changé : il n'y a plus de conscience de classe, il n'y a plus de fraternité, il n'y a plus d'idéal de solidarité. La dessus ils nous ont bien eu... Mais bon, aux jeunes d'aller au baston, nous on regardera ça à la télé de notre maison de retraite pour anciens bolchéviques.....
La bise à tous les pôtes et à madame Renée
Au fait, la petite nana torse nu sur ta dernière photo, t'as pas son numéro de tél.......?
 

Frédérique Bartlett 17/04/2008 14:10

Ayé, j'ai enfin trouvé l'endroit ou mettre son commentaire...
Je l’ai lu avec beaucoup d’intérêt ton article sur mai 68. J’ai trouvé qu’il était très bien fait, court, mais très précis sur ta façon de voir les choses et sur ton héritage par rapport à ça. 
Les photos que tu as sélectionnées sont tout à fait à propos et illustre bien tes commentaires. J’ai aussi aimé ton approche avec un rappel historique de ce qui se passe dans le monde. J’y ai d’ailleurs retrouvé plusieurs choses en lien avec le documentaire qui est passé sur France 2 et pourtant je sais que tu ne t’en ai pas inspiré car tu l’as fait avant sa diffusion.
Voilà ma poule,  je ne manque pas régulièrement de suivre les mises à jour de ton site et donc un peu ce que tu fais.
D’ailleurs à ce propos tu parles quelque fois de toi et pas ou très très peu de Renée et encore moins de tes enfants. Qui pourrait avoir un œil rigolos sur ce que tu fais ou ce que tu dis…
Gros bisous et à bientôt. Frédérique.
 

DIALMAX 15/04/2008 19:12

Toi ,passionné de Honda voici la médaille ( que j'avais dessiné)remise aux concentres dans mon bled du moto club que j'avais créé en 1969 " le TEAM HONDA DU VAL D'ALLIER"
 
[URL=http://img507.imageshack.us/my.php?image=medaillewb8.jpg][IMG]http://img507.imageshack.us/img507/7139/medaillewb8.th.jpg[/IMG][/URL]

tranchant gilles 15/04/2008 12:30

bravo grand ta facon de voir les chose est la meme que moi bravo pour ton compte rendu d une epoque formidable pauvre monde dans le quelle on vit haut jourdui salut a toi gilles

DIALMAX 14/04/2008 20:06

je relis tes années plein pot, je n'ai rien a ajouter, que n'ais je répèté tout ça a mes filles, ma femme (plus jeune que moi) mes apprentis, mes clients (il ne fallait peut-être pas le faire, on me la fait payer!) etc mais j'étais à bonne école avec mon père, je me pose la question: cela va t-il durer encore longtemps? les policiers en ont marre, les employes de super marché tous des gens qui ne bougeaient pas, j'entendais cette après midi sur "la bas si j'y suis", dans le nord reccord de RMI et d'impôt sur la fortune !!!!!!!!!!

Kiki 11/04/2008 10:46

Bravo !
Il y a de la recherche et de la doc qu'il fallait retrouver ou avoir conservé.
Pour ma part, je n'ai pas participé directement aux "évènements" mais en ai vécu quelques épisodes involontairement.
Il est dommage que trop de monde ait oublié cette page de notre histoire, à commencer par ses "leaders" qui, pour certains se sont purement et simplement reniés, car nous ne serions pas dans la m... où la France se trouve aujourd'hui.
Comme tu as si souvent su le dire dans certaines circonstances, nous avons les syndicats, les partis (si toutefois il y en a encore plusieurs), le gouvernement et le Président que nous méritons.
A nous de savoir ce que nous voulons et d'avoir le courage de faire ce qui est nécessaire pour l'obtenir.
Aide toi et le ciel t'aidera est plus que jamais d'actualité.
A bientôt

Kiki 11/04/2008 10:38

Bravo ! Il y a de la recherche et de la doc qu'il fallait retrouver ou avoir conservé.
Pour ma part, je n'ai pas directement participé

Rocul 11/04/2008 09:59

Merci pour cette avalanche de souvenirs,j'en avais oublié certains.
Cette epoque  etait notre quotidien et nous paraissait normale, avec le recul elle me parait incroyable!
 Ceux sont tous ces faits qui ont forgés ce que nous sommes, nous, et notre generation.
Avec ces valeurs qui paraissent desuettes actuellement. Amitié,solidarité, courage et rebellion. J'espere que ces ingredients indispensablent à notre liberté sont passés dans nos veines ?
Et que par nos genes; à nos enfants nous leurs avons donné ?
A l'epoque, l'esprit motard ne s'arreté pas! Lorsque l'on retirait son casque...
Avec la musique c'est encore plus emouvant.....Putain j'en ai eu la larme à l'oeil !
Et voilà, un vieux con de plus !

TZR philippe moutaud 10/04/2008 22:55

salut frico
que de souvenirs en commun!,etant né en 1953 (peut etre comme toi)j'ai vu mai 68 alors que j'etais en troisieme au college,les profs n'ont on tenus sagement un peu a l'ecart des manifs estimant qu'on etait trop jeunes,mais tout le monde sentait bien que l'epoque De gaule n'en avait plus pour longtemps(les Mesmer et peyrefitte allaient peu etre enfin etre remplacés par des moins virulents) manque de bol c'est pompidou qui a suivi puis giscard,en fait l'air frais n'est arrivé qu'en 1981,meme si la gauche socialiste n'a pas apporté tout l'espoir qu'on y avait mis
un excellent reportage sur france 2 a recemment retracé cette epoque
en fait ce qui nous separe, c'est que toi tu aimais les honda 125 a l'epoque et moi je n'avais qu'une idee c'etait les enfumer au demarrage et en pointe avec mon 125 yam as3
on ne se refait pas o) aujourd'hui j'aime toujours le deux temps et l'arsouille sur circuit
a bientot le plaisir de te retrouver toi et ta femme sur un circuit
two stroke is not dead !
 

Doudou 10/04/2008 22:27

Dieu que vous avez eu de la chance, bande de croulants, de vivre cette époque incroyable! Moi je suis né trop tard, dans un monde cynique et trop vieux pour rêver. Mais l'espoir d'un avenir meilleur et de lendemains qui chantent bouillonne dans mon sang. On leur en fera encore bouffer du pavé aux enculés d'en face!!!

Michel 10/04/2008 18:29

Un petit vent de fraicheur à la lecture de ton article ce matin.Merci pour cet eclairage à l'heure de la remise en cause des acquis de mai 68.Un petit coucou aussi des têtes à l'envers !

monche 10/04/2008 18:12

sympa l'article.Moi j'allais avoir 14 ans au moment des "évènements".J'habitais dans la banlieue rouge(Blanc-mesnil);mon "dab" à moi il allait bosser à l'usine de tréfilerie avec une Bleue,il était trop prolo pour avoir une auto.Mis à part qu'il a fallu un peu se serrer la ceinture penant les grèves,mon meilleur souvenir c'est qu'on avait les rues pour nous tous seuls"les mômes" avec nos vélos.Et le sport local c'était d'aller trouver de l'essence dans des bidons de 2 litres pour les gens qui étaient en carafe dans la rue.Aujourd'hui je suis content quand les gamins se remuent( exemple le cortège de la flamme olympique),çà prouve que tout n'est peut-être pas perdu.Bravo encore et vive Janis Joplin!

jhonguy 10/04/2008 16:06

salut frico ben ca nous rajeunis pas tout ca c'est sur que c'etait bien et faut etre vigilant car le nain des carpates ne la pas digerer lui mai 68 et il voudrais bien revenir en arriere le chien dommage comme dit RENAUD dans hexagone que les moutons s'en sont aller voter par millier pour l'ordre et la securité que serrais notre pays si les dit moutons avaient reflechis en tout cas heureusement que c'est arriver rien que pour les mini jupes

OBSOLETE 10/04/2008 14:32

Un formidable rappel de cette époque où nous pensions que l'avenir était en marche. J'aime beaucoup ce lien que tu fais entre les évènements,  la moto et notre formidable demande de liberté. En 68, j'étais lycéen et je fabriquais des lances boulons pour que mes aînés foutent sur la gueule des flics. C'est aussi mes premières 24h de garde à vue, ayant voulu tester moi-même l'efficacité de mes réalisations. En 69 je découvrais le Bol d'Or, en 70 ma première brêle. Je suis tjrs dans les boulons et côté moto, je n'ai pas molli. J'aime cette dimension planétaire que tu donnes à ton article, et qui ne peut qu'aider à la compréhension pour les plus jeunes. Et puis je t'aime toi et les tiens, complices par les actes et la pensée que nous sommes, partageant les mêmes passions, les mêmes valeurs. Il nous reste encore quelques belles années pour tenter de refaire le monde, de mettre du gaz (et du gros) et de refuser que quiconque le fasse pour nous. A tout bientôt
Obsolete (qui prépare ses petites affaires pour le Boc)

Dalmon Lucien 09/04/2008 19:02

Bravo Claude pour cet article sur mai68 Moi j'étais au boulot cette année là et je n'ai meme pas chauméj'avais 30 ans et je travaillais chez un transporteur en déménagement ,plus de gaz oil donc plus possible de roulerje suis resté au garage pour la réparation de camion car avant j'étais chaudronnier ,décabosser ,souder , mécanique ,etc ..........sur les réponses il y a un gars qui te signale qu'il n'y a pas beaucoup de musique et il a raison  salut et continu comme ça !

etieve josé Zampano trilport 08/04/2008 21:19

encore bravo pour les rédactionnels teneur et chois des articles!!!
en 2008 il est encote et toujours nécessaire de rester vigilants!
Continuons à oser penser et dire
erncore merci c est un plaisir de lire ce blog
a bientot sur un circuit qd j aurai remis mon engins sur les rails àJumeaux??

Jean 08/04/2008 13:26

BravoCa manque  juste un peu de musique (à part woodstock) on a le même âge et à priori les mêmes valeurs.je suis à Magny cours ce week end pour un reportage sur le BOC.Alors peut être à bientôt...Jean0671908457