Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

SODERBERGH...EL CHE

Publié le par Frico

COUP DE COEUR…

Entré dans l’histoire et broyée par elle, GUEVARA reste pour nombre de jeunes (et de moins jeunes) un exemple d’humanisme, de ténacitéde et de résistance à l'oppression.

Après son périple à motocyclette (carnets de voyage*) au cœur de l’Amérique latine et de la misère qu’il rencontre, il épouse la cause de la révolution, de l’anti-impérialisme et s’embarque avec Fidel Castro et 80 partisans sur le Granma...

Partis de Tuxpan au Mexique, ils débarquent le 2 décembre 1956 sur la plage de Las Coloradas, dans la province d'Oriente au sud-est de Cuba.
Chaud et coloré, "Largentin", le premier film de Steven SODERBERGH relate la campagne triomphale qui entraînera la chute du dictateur Batista.

Ce premier volet du diptyque (2 films) évoque cette épopée et sert magistralement une réflexion sur la révolution…
S’appuyant sur des faits, des événements avérés ou des témoignages, la force de cinéaste réside dans le parti pris qui consiste à rester à hauteur d’homme, en réussissant à éviter les clichés…les flash-backs en noir et blanc reprenant des interventions du CHE (devant l’ONU notamment) donnent au film un "réalisme" étonnant.
"Guérilla" le deuxième film, plus dure (forcément) nous montre un CHE qui loin de se satisfaire d’avoir contribué à chasser la dictature de Cuba, pousse son idéal au bout, en tentant "d’exporter" la révolution, (d’abord en Afrique au Congo Belge (un échec**))...puis en Bolivie jusqu’au sacrifice ultime.
A noter la performance du comédien Benicio del Toro (prix d’interprétation à Cannes 2008)… il habite le personnage, il est le CHE ! Tout aussi efficace le Comédien mexicain Demian Bichir qui incarne lui : parfaitement FIDEL.

** Donc bien sûr deux films a voir même si on peut à mon sens regretter que le second film de SODERBERGH ne traite pas de "l’épisode" Africain...parce qu’à la réflexion, il y a plus de victoires que d'échecs dans l'expérience africaine du Che. Les mouvements de libération nationale qui suivirent comme le Paigc (Guinée-Bissau et Cap Vert), Mpla (Angola) le Frelimo (Mozambique) ont bénéficié des "instructions" du Che…ils ont viré les colonialistes et pris le pouvoir dans leurs pays respectifs...
Les tentatives avortées du CHE au Congo (contre Tchombé et Mobuthu soutenus par les USA et l’occident) ou en Bolivie doivent donc s’analyser selon moi dans leurs développements ultérieurs…et pourquoi pas jusqu’à ces jours fameux que furent la libération de MANDELA, ou les victoires de Chavez au Venezuela ou Morales en Bolivie ??
frico

- Carnets de voyage, ce sont deux livres autobiographiques et un film…Le film est en vente sur Motomag
- voir également mes archives "Souchon et le CHE"  Humeur


Toutes mes vidéos sur:

 

Partager cet article

Repost 0