Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Fraude et évasion fiscale en France

Publié le par frico-racing

Vers les 400 abonnés, pour ne rien rater, abonnez vous à mon blog (gratuit) newsletter en bas de page à droite...

Fraude et évasion fiscale en France
La soit disant "dette" c'est eux !
Le MEDEF et l'Etat Macron, valets des actionnaires jamais rassasiés, ont décidé de frapper un grand coup sur nos acquis de 70 ans de combats. Ils nous préparent une remise à zéro de nos conquêtes sociales, salaires, congés, sécu, retraites, santé...
Cette rapacité des actionnaires et profiteurs du système s'accompagne souvent d'une "optimisation fiscale"...(les panama papers et autres vedettes du show-biz)
Le montant global de l'évasion fiscale ("fraude légale") est estimé entre 20 et 80 milliards d'euros par an (selon les sources)...On nous rebat les oreilles avec les déficits, la dette, l'austérité, les Téléthons et autres appels au peuple ; car il n'y aurait plus d'argent pour financer les dépenses publiques (services publics, hôpitaux, retraites, recherche médicale etc). Or de l'argent il y en a "...
Mais il est planqué par les exilés fiscaux !...

DES ESTIMATIONS MINORÉES

On distingue souvent l’évasion fiscale illégale (dans les paradis fiscaux), qui est une forme de fraude, la fraude fiscale nationale (par exemple, la fraude à la TVA, à l’impôt sur les sociétés ou à l’impôt sur le revenu), et l’optimisation fiscale (légale, mais en général illégitime selon des critères de justice).

Pas facile de mesurer les fraudes ! Il existe pourtant des méthodes pour obtenir des ordres de grandeurs. Pour être plus précis, il faudrait de lourdes enquêtes. Mais, allez savoir pourquoi, le pouvoir politique n’en lancent pas !…

Dix-huit mois après les Panama Papers portant sur la fraude fiscale, le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), regroupant 96 médias de 67 pays, a commencé à dévoiler les Paradise Papers. Le voile se lève jour après jour sur les stratégies d’optimisation employées par diverses entreprises ou fortunes individuelles pour échapper à l’impôt. Près de 350 milliards d’euros seraient, selon le Monde, soustraits chaque année à la fiscalité des Etats : 120 pour l’Union européenne et une vingtaine (minimum) pour le manque à gagner fiscal de la seule France.

Fraude et évasion fiscale en France

VOILA POURQUOI JE NE DONNE PAS AU TELETHON (ni aux autres appels au peuple)...

Monsieur Arnaud, (42 milliards) comme beaucoup refuse de participer à la solidarité national, il a accumulé avec ses amis plus de 350 milliards dans les paradis fiscaux (Le Monde)...Pendant ce temps, on coupe les crédits de notre recherche, de notre culture, de notre santé, on casse notre code du travail, nos salaires, retraites, nos emplois pour donner encore plus à ces milliardaires (saltimbanques, grands patrons et financiers) et on me demande à moi de donner une partie du peu de ce que j’ai pour la recherche contre les maladies orphelines ? Les milliards amassés par l’industrie pharmaceutique et tous les autres milliardaires ne suffisent pas ? Quarante milliards de CICE pour les actionnaires, quatre vingt milliards d’évasion fiscale autorisée par Bercy, ça en ferait de l’argent pour la recherche, il y a longtemps qu’on aurait tout trouvé.
Alors non, je ne rends pas d’hommage, ni au "patron du Figaro", ni à l’évadé fiscal chanteur, et je ne donne rien au Téléthon ou à tout autre appel au peuple de ce genre...je paie des impôts pour cela...MOI !

 

PHÉNOMÈNE DE MASSE

Que faudrait-il faire ? Des propositions syndicales sérieuses existent contre la fraude, et d’autres pour l’évasion « paradisiaque ». La première des choses serait de renforcer très fortement les effectifs des agents du contrôle. Or c’est exactement l’inverse qui s’est produit depuis 2002. Entre 2002 et 2016, la Direction Générale des Finances Publiques a perdu 37 600 emplois, supprimés au motif que la masse salariale de la Fonction Publique pèse trop dans le budget de l’État. S’agissant d’emplois qui rapportent infiniment plus qu’ils ne coûtent, l’argument est cocasse !

Comme il est clair que le nouveau locataire de l’Élysée et l'Europe ne feront pas mieux  dans ce domaine, liés comme il sont aux réseaux bancaires et au capital, il ne faut compter que sur les mobilisations civiques, citoyennes, sociales et politiques. Elles sont déjà nombreuses et efficaces au moins du point de vue de la dénonciation !...

frico

SOURCES

ATTAC, mars 2017 : « Petit guide pour en finir avec l’évasion fiscale »

OXFAM : formidable travail, publié en mars 2017 et dont je reparlerai : « Banques en exil, comment les grandes banques européennes profitent des paradis fiscaux », 52 pages.

Et sur les paradis fiscaux, voir le livre, qui continue de marcher très fort, d’Alain et Éric Bocquet « Sans domicile fisc » (septembre 2016, éditions Le Cherche Midi ci dessous).

Fraude et évasion fiscale en France

Publié dans Politique et Société

Partager cet article

Repost0