Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Légende Agostini

Publié le par frico-racing

Vers les 600 abonnés, pour ne rien rater, abonnez vous à mon blog (gratuit) newsletter en bas de page à droite...

La Légende Agostini

La carrière d’une légende

Giacomo Agostini, né le 16 juin 1942, se passionne très tôt pour la moto et débute la compétition avec Morini, marque avec laquelle il décroche son premier titre en 1962, celui de champion d’Italie Junior de la Montagne (course de côte). Il passe ensuite en vitesse pour amasser d’autres victoires et d’autres titres nationaux, mais c’est avec MV Agusta qu’il signe en 1965 pour entamer sa carrière en Grands Prix.

Et quelle carrière ! Jusqu’en 1973 inclus, l’Italien remporte 11 titres mondiaux, dont cinq doublés 350/500 cm3, et puis, passant chez Yamaha en 1974, il est à nouveau champion 350 et retrouve le titre 500 en 1975, le tout sur des machines deux-temps qu’il découvrait (à noter que pour sa première course au guidon d’une Yamaha, la version 700 cm3 destinée aux 200 Miles de Daytona, il s’est imposé à la surprise générale, un exploit de plus à mettre à son crédit). Achevant sa carrière sur des MV Agusta privées, il remporte la toute dernière victoire d’un quatre-temps en GP en 1976, sur le circuit du Nürbrugring, avant que cette technologie ne revienne en championnat du monde en 2002. Au total, Giacomo Agostini a gagné 15 titres mondiaux (7 en 350 cm3,
8 en 500 cm3) et 122 Grands Prix (54 en 350 cm3, 68 en 500 cm3).

Ago et MV Agusta

C’est en 1965 que Agostini est approché par le constructeur MV Agusta avec qui il écrira quelques uns des plus belles pages de sa carrière. Il pilote alors aux côtés d’une autre légende, Mike Hailwood. Celui qu’on surnomme bientôt « Ago » démontre alors tout son potentiel sur le circuit du Nürburgring où il remporte son tout premier Grand Prix. Une première victoire qui est suivie de bien d’autres avec en tout treize titres de champion du monde de vitesse dont sept en catégorie 500 et six en 350 décrochées sous les couleurs du constructeur italien.

Les années Yamaha

Agostini reste fidèle à MV Agusta jusqu’en 1973, année au cours de laquelle une cohabitation pesante avec Phil Read le pousse à rejoindre la structure Yamaha. Habitué au pilotage des quatre temps, Agostini doit faire ses preuves sur les machines deux-temps nippones. C’est chose faite avec une victoire remarquée aux 200 Miles de Daytona. Pour ce qui est du championnat du monde 350, le pilote italien fait carton plein avec cinq victoires en Grand Prix et une quatorzième couronne de champion du monde de vitesse. En ce qui concerne la catégorie 500, des problèmes mécaniques l’empêchent d’atteindre le sommet des podiums.

Au cours des années qui suivent, Ago n’en démord pas face à la concurrence accrue qui règne sur les pistes notamment face à Kanaya Sheene et Phil Read. Néanmoins, il parvient à s’emparer du titre une fois de plus et se hisse au rang de vice champion du monde en 350 .
En 1976, Agostini revient éphémèrement au guidon d’une 350 MV Agusta qui lui permet de remporter une pôle position devant la Yamaha de Patrick Pons. Il n’obtient néanmoins pas le titre de champion du monde en 350 et 500 mais devient une fois encore champion d’Italie en 500.

Fin de carrière

L’éclatante carrière du pilote au palmarès impressionnant cesse en 1977 sous les couleurs Yamaha. Une carrière brillante et fournie avec pas moins de quinze titres mondiaux et le nombre record de 123 victoires en Grand Prix. Aujourd’hui encore, il reste le pilote le plus titré de l’histoire du sport moto et continue de faire vivre sa passion motocycliste en participant à de nombreux événements classic telles que les Coupes Moto Légende, la Sunday Ride Classic ou encore les 200 Miglia di Imola Revival...

Enfin en 1977 il s’essaie à la monoplace sans grand succès !... (lien ci dessous)

Articles associés :

  1. Histoire: mes motos, des origines à nos jours
  2. Histoire du circuit Carole
  3. La Kawasaki 500 H1 - 1969
  4. La Kawasaki 650 W1
  5. Honda Gold Wing à 40 ans
  6. MV Agusta : histoire d'une légende
  7. Japauto : l'histoire
  8. Coupes Kawasaki ; l'Histoire
  9. Histoire des Honda CB 125 K
  10. Suzuki : L'histoire
  11. Suzuki GSXR 30 ans déja - frico-racing-passio
  12. 2 roues Peugeot : 120 ans d'histoire...
  13. La Honda 1000 CBX a 40 ans
  14. La Yamaha XS 650 1968 :
  15. Motobécane : L'Histoire
  16. Laverda : L'histoire
  17. http://www.frico-racing.com/2019/09/martin-des-motos-francaises.html
  18. Yamaha inventa le trail
  19. La Suzuki T500
  20. Motos Yamaha ; 65 ans d'histoire
  21. La HONDA 500 four fête ses 40 ans
  22. Histoire de la Honda CB 450
  23. La Honda RC 30 a 30 ans
  24. La 900 Bol d'or à 40 ans
  25. MONZA le 20 mai 1973
  26. La Honda VFR a 30 ans - frico-racing-passion moto
  27. La V Max à 30 ans
  28. La Yamaha XT 500 a 40 ans - frico-racing-pa
  29. La HONDA CB 350
  30. Basset Amdess Honda 750 four
  31. Réfection d’un moteur Honda CB 350
  32. Roulements de roue et Kit 836 pour le Side AMDESS Honda
  33. La HONDA 750 Four a 40 ans - frico-racing-passion moto
  34. La 350 MORINI a 40 ans
  35. Bultaco fête ses 60 ans
  36. Anniversaire : Les 70 ans de HONDA
  37. Histoire d'un constructeur : Elf 40 ans cette
  38. Les 50 ans de la guzzi V7 - frico-racing-pass
  39. Challenge Honda 125 S3
  40. La BMW 90 S a 40 ans
  41. La BMW K 100 a 30 ans
  42. http://www.frico-racing.com/article-31853247.html
  43. La 350 Motobecane à 40 ans
  44. Flashback sur la Honda 750 four
  45. La 350 MORINI a 40 ans
  46. http://www.frico-racing.com/2020/08/japauto-l-histoire.html
  47. La KAWASAKI Z 900 a 40 ans
  48. Les 40 ans de la Kawasaki H2 750, Mach IV
  49. La SUZUKI 750 GT a 40 ans
  50. La YAMAHA 750 TX a 40 ans
  51. BENELLI 100 ans cette année
  52. 90 ans pour MOTO GUZZI et 40 ans pour la V7 Sport en 2011
  53. ROYAL ENFIELD 110 ans cette année ?
  54. Petite histoire de NORTON
  55. Petite histoire de BSA
  56. Petite histoire de TRIUMPH
  57. Hisitoire: des HONDA RC de Grand Prix, la HONDA 6
  58. HONDA CB 350 "RACING"
  59. HONDA 500 Four "RACING"
  60. HONDA 350 RC 171 "Jim Redman réplica" sur base 400 CBX
  61. Side BMW : un nouveau jouet pour de nouvelles aventures...
  62. La HONDA 500 four fête ses 40 ans
  63. MONSTER GARAGE * (bis)
  64. Réfection du moteur BMW du side
  65. SIDE CAR SUZUKI 750 GS, ou...
  66. Monster Garage...ou
  67. http://www.frico-racing.com/article-motos-francaises-gima-et-sodemo-sur-la-sellette-45919966.html
  68. http://www.frico-racing.com/article-voxan-aurait-20-ans-cette-annee-125075693.html
  69. Coluche : Histoire d'un motard
  70. http://www.frico-racing.com/2020/09/coupes-kawasaki-l-histoire.html
  71. Un Champion nommé Phil Read
  72. Jim Redman pilote de Grand Prix
  73. Un privé nommé Findlay
  74. Renzo Pasolini
  75. MIKE HAILWOOD, c'était un 23 mars (+ vidéo)
  76. Michel Rougerie : pilote de légende parti trop tôt
  77. Disparition de Jean pierre BELTOISE - frico-rac
  78. Arturo Magni diparait à l'âge de 90 ans - frico-
  79. Luigi Taveri nous a quittés
  80. http://www.frico-racing.com/2018/03/il-y-a-un-an-angel-nieto-nous-quittait.html
  81. Le Bol 1969 : http://www.frico-racing.com/article-31853247.html
  82. 10 eme anniversaire de la disparition de Barry Sheene
  83. Hommage à Christian LEON
  84. Bernard Fau pilote et…cinéaste :
  85. SOURCES
Partager cet article
Repost0