Vers la fin du permis de conduire roses ?

Publié le par frico-racing

"C’est en 2011 que doit être transposée en droit français la directive européenne sur les permis de conduire pour application complète au plus tard le 19 janvier 2013. Le nouveau permis de conduire européen sera de format carte à puce et devrait être renouvelé tous les 10 ans. Compte tenu de la proximité de cette date, n'est il pas grand temps qu’un débat s’instaure ?22

Parmi les questions à résoudre, en voici quelques-unes :
• Le permis de conduire était généralement considéré comme définitif. La validation tous les 10 ans ne concernera-t-elle que les nouveaux permis ou également les anciens ? N’y a-t-il pas là un droit acquis à faire respecter ?
• La validation décennale sera-t-elle une simple formalité automatique avec pour seule vocation l’identification certaine et actualisée du titulaire ? Sera-t-elle assortie d’un contrôle de la vue ? D’un contrôle médical plus approfondi ? Fait par qui ? Avec quels recours ? Y-aura-t-il remise à jour des connaissances pour les anciens titulaires du permis ? Par qui et à quel coût ?

Ce sont quelques-unes des questions qui se posent mais on voit à quel point elles sont importantes.

Prenons la question de l’aptitude médicale à la conduite. On sait que la voiture est aujourd’hui un élément important de socialisation.
Avant de décider de priver quelqu’un de son permis parce qu’il représenterait un danger, il faut être en mesure de le démontrer. Or, les statistiques concernant les accidents des seniors ne sont pas probantes à ce sujet.

Un conducteur bien suivi sur le plan médical, conscient de ses capacités et adaptant ses modalités, ses horaires de conduite à son état ne fera pas courir de risque particulier aux autres usagers de la route.
On voit à quel point le rôle des médecins généralistes peut être important dans ce domaine pour attirer l’attention des conducteurs sur des risques spécifiques. Faut-il pour autant les faire arbitrer l’autorisation de continuer à conduire ?
Dans ce cas, comment pourraient-ils garder la relation de confiance si essentielle qu’ils doivent entretenir avec leurs patients ?
La question de la formation permanente, les domaines aussi mouvants que la conduite et la signalisation mériteraient des remises à jour régulières. Les opérations de formation menées actuellement sur une base volontaire et axées sur les évolutions de la route et de la signalisation démontrent l’intérêt pour les participants.
Ces questions sont complexes. Il s’agit là en tout cas d’un débat de société important et les deux années qui viennent ne seront pas trop longues pour écouter tous les points de vue..."

Source  Roger BRAUN (Directeur Général de LC)


Toutes mes vidéos sur:

http://www.youtube.com/fricoracing


Publié dans FFMC défense MOTO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article