Turquie centrale, la Cappadoce

Publié le par frico-racing

Voyage dans le temps, passé et présent

Photos-TURQUIE-CAPPADOCE-mai-2011 9518

(voir mon album de 200 photos ci contre)

C’est une pub alléchante(1) reçue avec Motomag qui nous a convaincu de faire ce voyage d’une semaine du 2 au 9 mai.

Avec 34 autres compatriotes, vol de nuit (décalage horaire 1h), arrivée à 3h30 à l’aéroport d’Antalya, Cem (le guide) et le Bus nous attendent. Direction Side 60 kms plus loin, Side, hôtel 5 étoiles, petite nuit, debout 7h et direction Aspendos : visite de vestiges Romains (aqueduc et théâtre), excursion sur le fleuve Manavgat, déjeuner à bord, visite de la mosquée (copie en réduction de Ste Sophie d’Istanbul).Photos-TURQUIE-CAPPADOCE-mai-2011 9222Photos-TURQUIE-CAPPADOCE-mai-2011 9237Photos-TURQUIE-CAPPADOCE-mai-2011 9273

Le lendemain, en passant par le massif du Taurus et les steppes d’Anatolie, c’est Konya ancienne ville Romaine, puis Bizantine, devenue chrétienne, visite de la mosquée Selimiye et du couvent Mevlevi (Derviches) transformé en musée et lieu de pèlerinage. Puis sur la route de la soie visite du Caravansérail de Sultanhani situé près d'Aksaray.Photos-TURQUIE-CAPPADOCE-mai-2011 9213Photos-TURQUIE-CAPPADOCE-mai-2011 9327

En milieu de semaine… L'incontournable Cappadoce, Göreme, Cavusin, ürgüp, Serhatli, paysages et villages féeriques sculptés dans le tuf volcanique au fil des siècles par la nature et les hommes, villes troglodytes ou souterraines d’origine Hittite agrandies par les Byzantins, utilisées par les premiers Chrétiens, ou comme Mustafapasa (ex Sinasos) habitée exclusivement jusqu’en 1923(2) par des Grecs, la Vallée des moines, ou encore  la « love vallée » et leurs cheminées de fées.

Photos-TURQUIE-CAPPADOCE-mai-2011 9395Photos-TURQUIE-CAPPADOCE-mai-2011 9481Photos-TURQUIE-CAPPADOCE-mai-2011 9650Photos-TURQUIE-CAPPADOCE-mai-2011 9644Photos-TURQUIE-CAPPADOCE-mai-2011 9694

Vendredi et samedi annulation (conditions météo) du survol de la Cappadoce en Montgolfiere...grosse déception !

Un détour dans la tradition et l’ordre des Derviches tourneurs; Photos-TURQUIE-CAPPADOCE-mai-2011 9543puis une soirée folklorique et danse orientale, avec boissons à volonté.

Photos-TURQUIE-CAPPADOCE-mai-2011 9590

La visite instructive à Pergame d’un immense magasin de tapis faits mains. Puis (en fin de séjour) d’une joaillerie de luxe, d’une manufacture de cuir.Photos-TURQUIE-CAPPADOCE-mai-2011 9845Photos-TURQUIE-CAPPADOCE-mai-2011 9767Photos-TURQUIE-CAPPADOCE-mai-2011 9736

La visite de la ville antique de Perge, ses thermes, son stade.Photos-TURQUIE-CAPPADOCE-mai-2011 9833

Au goût de chacun, un dernier plongeon dans la piscine du troisième et dernier hôtel (Manavgat) ou dans la belle bleue et retour au bercail.Photos-TURQUIE-CAPPADOCE-mai-2011 9872

Au Delà du prix très attractif (prix d’appel 149€ en fonction de la période), en fait comptez 450€ pour « la totale » (aux beaux jours, avec tous les repas et visites, hors montgolfière), c’est agréablement surpris que nous revenons de ce voyage.

En effet contrairement à l’image véhiculée dans les pays occidentaux et particulièrement chez nous, si la Turquie n'est pas un modèle de démocratie (3), c'est un pays en mutation, moderne et jeune (moyenne d'âge 28 ans)...voir en fin d'article. 

C'est un beau pays, au paysage varié et surprenant (la Cappadoce) nous y avons rencontré des gens chaleureux et accueillants.

On peut juste regretter, mais c'est inérant à ce type de voyage, le coté commercial de certaines visites organisées (cuir/bijoux) même si certains touristes en sont ravis et y trouvent leur compte.

Pour notre part et avec quelques autres, nous aurions préféré la visite d’une orangeraie, ou d’un village campagnard typique.

Ceci dit ce premier séjour en Turquie nous donne envie d’y retourner pour découvrir d’autres gens et d’autres lieux.

frico

Photos-TURQUIE-CAPPADOCE-mai-2011 9742

(1) Cette pub arrive ces jours ci pour les abonnés de LVM.

Ce séjours est organisé par « Mozaïque du monde » 

-Si elle vous est proposée (et elle le sera) n’hésitez pas, le survol de la Cappadoce en mongolfiére (150€) est un must (quand le temps le permet)

-Ca construit de partout, chaque maison a son chauffe eau solaire !

-Le réseau routier est en bon état, la circulation fluide et sûre, la vitesse limitée comme chez nous (mais il y a peu de panneaux pour le rappeler).

-Le parc automobile est récent même si on voit encore quelques R12 et Fiat 131

-On peut s’y rendre en moto sans problème.

-Comptez 1€ pour 2 livres Turque, toutes les monnaies sont acceptées, y compris les chèques (l’euro est accepté partout).

-Au dernier sondage les Turques sont opposés à 72% à leur entrée dans L’UE (ils ont raison).

-La vie est relativement chère, le sans plomb 95 est à 2.15€ et à Antalya le Kébab est plus cher qu’à Paris, le prix du litre d’eau varie entre 0.25€ en Hyper à 2€ au restau ; vin, bière et café ne sont pas donnés non plus etc… En fait les prix sont très variables en fonction de l’endroit où on se trouve : province ou grande ville, boutiques, marchés ou lieux plus ou moins touristiques...

carte turquie(2) Sur la république Turque fondée en 1923 voir :

Mustafa Kemal Atatürk, fondateur et premier président de la république Turque.

(3) Le parti au pouvoir en Turquie, l’AKP (Parti de la justice et du développement), bénéficie d’une indulgence extrême de la part des dirigeants occidentaux et des éditocrates qui le considèrent comme un exemple.
Certes l’AKP n’est pas une émanation de l’armée, n’a pas dans son programme la transformation de la Turquie en État islamique et remporte des élections législatives… mais cela n’est sûrement pas suffisant pour en faire un « exemple ».

L’AKP mène une politique de droite néolibérale agressive au service d’une bourgeoisie dont l’accumulation de capital est basée sur l’export (textile, automobile, agro-alimentaire…), qui continue de collaborer avec l’État d’Israël et nie la pluralité nationale de la Turquie (à l’instar de la Constitution qu’elle a fait adopter et qui a été boycottée par la grande majorité des Kurdes).

Ces dernières semaines, l’AKP a fait un pas de plus dans l’autoritarisme. En effet, un an après l’interdiction du principal parti kurde, le DTP, alors que des élections sont prévues en juin, le haut conseil électoral (HCE) contrôlé par l’AKP a pris la décision d’annuler sept candidatures du « Bloc pour le travail, la liberté et la démocratie » constitué autour du nouveau parti kurde, le BDP.

Par ailleurs, le HCE a interdit la participation du parti de gauche radicale ÖDP sous des prétextes administratifs.

Cette décision a provoqué une légitime indignation, particulièrement au sein du peuple kurde qui a manifesté en masse pour ses droits démocratiques...

La police n’a pas hésité à tirer à balles réelles blessant gravement de nombreux manifestants et tuant un jeune kurde de 18 ans, Ismail Oruç, à Bismil. Le ministre de l’Intérieur s’est contenté d’affirmer qu’il s’agissait « d’une réponse appropriée »…

Face à la mobilisation, le HCE a du reculer et revenir sur six des sept annulations de candidatures (tout en maintenant l’interdiction de l’ÖDP). Néanmoins, le sens de la manœuvre initiale est clair tout comme le fait que, plus que jamais, aujourd’hui comme hier, l’AKP est le contre-exemple pour tous ceux qui luttent pour l’émancipation des peuples.

(voir mon album de 200 photos ci contre)Photos-TURQUIE-CAPPADOCE-mai-2011 9685


Toutes mes vidéos sur:

http://www.youtube.com/fricoracing


Publié dans voyages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article