RETRAITE, SECU, quel trou ?

Publié le par frico-racing

Une manipulation de plus !

Avec la dette, les retraites...le « trou de la sécu », tient une place de choix dans la propagande gouvernementale.

Chaque jour, « des spécialistes » nous assurent, que "ça ne peut plus durer !"

« Quand on veut tuer son chien »

Sauf qu'ils "oublient" de mentionner que le « trou » est voulu, alimenté et utilisé, pour casser* peu à peu la sécu en limitant ses recettes, en réduisant les prestations des assurés sociaux pour satisfaire les marchés financiers qui veulent "investirent" les secteurs de l'assurance santé et du vieillissement pour "faire du fric".

woerth-sarkozy-sarkostique-retraite-8

Le prétendu déficit du régime général de la sécurité sociale, c’est 10 milliards en 2009 alors que le montant des exonérations patronales pour la même année est de 30 milliards d’euros.

-1 % d’augmentation des salaires en plus dans le privé, c’est 650 millions d’euros de recettes pour le régime général.

-1 million d’emplois supplémentaires, c’est 3 milliards d’euros de cotisations vieillesse en plus.

Pour combler ce «déficit» artificiel, les charlatans qui gouvernent utilisent les bonnes vieilles recettes, nous faire payer encore et encore...

-C’est la taxation des accidents du travail.

-La Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM) a revu à la hausse le nombre de médicaments dont le remboursement passe à 15 % au lieu de 35% ; plus de 200 médicaments sont touchés, contre les 110 annoncés en octobre dernier.

-Depuis un moment déja, sur une consultation médicale, nous versons 1 €.

-Consultation obligatoire d’un généraliste avant de voir un spécialiste …

-Pour tout traitement de plus de 91 €, nous en sommes de 18 € de notre poche.

-Taxe de 0,50 c sur les boites de médicaments etc...

Et ils préparent une augmentation de la CSG !

« On ne nous dit pas tout ! »

Si les révélations du "Canard" ont mis en évidence une partie de la "fraude" au fisc plus ou moins organisée au plus haut niveau au bénéfice des grandes fortunes, il faut savoir que les sommes suivantes, destinées à la Sécu, ne lui sont pas reversées, ou reversées très en retard !

-Une partie des taxes sur le tabac :7,8 Milliards.

-Une partie des taxes sur l'alcool :3, 5 milliards.

-Une partie des primes d'assurances automobiles :1,6      milliards

-La taxe sur les industries polluantes : 1,2  milliards.

-La part de TVA :2 milliards.

-Retard de paiement à la Sécu pour les contrats aidés :2,1 milliards.

-Retard de paiement par les entreprises : 1,9 milliards.

En faisant une simple addition, on arrive au chiffre de 20 milliards d'euros.

Des “pistes d’économie” il y en a pourtant a la pelle. 

-30,7 milliards d’euros exonérations cotisations sociales accordés aux entreprises sur 2008 (sans que cela sauve ni l’emploi ni les salaires ni les investissements).

-10 a 15 milliards d’euros bouclier fiscal

-22 milliards sur trois ans exonération de plus values de cession de titre de participation des entreprises…(source “Le monde Diplomatique” Mars 2010 page 10).

On arrive donc  à une soixantaine de milliards d’euros.

La dégradation des comptes en 2009 et 2010, liée en particulier à la chute de la masse salariale consécutive à l’augmentation du chômage, nécessite d’assurer l’apport de recettes nouvelles.

La question de la protection sociale (santé, retraite, dépendance, chomage) dépasse largement le cadre étroit dans lequel on le cantone.

L'ampleur de la question posée constitue en réalité un véritable choix de société.

Il faut rompre avec cette politique favorisant le capital au détriment du travail: Qu’on ne s’y trompe pas, le fric pour la sécu comme pour les retraites existe, il faut juste aller le chercher là ou il est et ne pas gober les mensonges qu’on nous assène.

La commission européenne estime a 0,054 points de PIB par an la compensation des surcoûts liés au vieillissement-pensions de retraite, maladie prise en charge de la dépendance…les chiffres ci dessus font 1 POINT DU PIB !!! environ…on se moque de qui ?

Ces chiffres ne sont pas inventés, ils peuvent êtres consultés sur le site de la sécu, ou issus du rapport des comptes.

Rien n'est joué...

 Comme d'habitude pour les mauvais coups, le gouvernement va adopter pendant juillet, en conseil des sinistres , sa réforme de casse des retraites.

Présenté au parlement en septembre, ce projet, comme d'autres , peut être mis au placard (comme le CPE)...la mobilisation peut les faire reculer.

Même si tout se jouera à la rentée, le 24 juin sera une étape!

Frico

-*Sur la SECU son histoire et le pourquoi des attaques actuelles

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article101199


Toutes mes vidéos sur:

http://www.youtube.com/fricoracing


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Politique et Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article