Réforme du permis de conduire :

Publié le par frico-racing

Une carte à puce

Et du changement pour la moto

nouveau permis

Le 19 janvier 2013 verra arriver les premiers nouveaux permis de conduire.

Fini le sésame en papier cartonné rose, il sera remplacé par du plastique et aura les dimensions d’une carte bancaire.

Comme cette dernière, le permis nouveau sera équipé d’une puce électronique.

Rendant la falsification plus complexe, cette puce contiendra aussi nombre d’informations, utiles surtout aux forces de l’ordre en cas de contrôle : empreintes digitales du conducteur, solde des points et liste des infractions déjà commises.

Avec date de péremption
Autre similitude avec la carte bancaire : la puce du permis permettra le paiement immédiat de l’amende.

Le nouveau format et sa technologie sont aussi censés interdire aux conducteurs d’échapper à la sanction en cas d’infraction dans un autre pays de l’Union.

Parmi les changements les plus notables, la durée de vie limitée du précieux document : les conducteurs qui obtiendront le permis à partir du 19 janvier 2013 devront le renouveler tous les 15 ans (5 ans pour les poids lourds et transports en commun).

Les modalités de ce renouvellement n’étant pas encore connues, on ne saura que plus tard s’il sera soumis à un nouvel examen.

Des modifications qui s’inscrivent dans le cadre de la réforme du permis de conduire, à l’heure de l’uniformisation européenne.

Les détenteurs français du permis auront jusqu’à 2033 pour troquer leur papier contre le bout de plastique.

Des changements pour les motards
Pour les motards, le permis A reste le sésame pour conduire une grosse cylindrée.

Il sera toutefois épaulé d’un permis A2, intermédiaire, voué à remplacer l’actuel permis A restrictif, celui qui limite les motards de moins de 21 ans à un deux-roues de 34 ch maxi.

Avec le A2, cette puissance passera à 47,5 ch (35 kW), pour des motos dont le rapport poids/puissance ne devra pas excéder 0,2 kW/kg.

Les jeunes motards devront aussi attendre plus longtemps pour pouvoir passer au permis non restrictif : le A2 sera imposé de 18 à 24 ans (de 18 à 21 ans actuellement).

Et même à 24 ans révolus, le détenteur du permis A2 ne verra pas celui-ci commué automatiquement en A : il devra en passer par une nouvelle formation, d’une durée de 7 heures.

Pour conduire un 50 cm3, le permis AM sera obligatoire : accessible dès 14 ans, il sera l’objet d’une formation de 7 heures et nécessitera la réussite préalable à un examen concernant le Code de la route.

Pour les 125 cm3, rien ne change : il sera toujours accessible dès 16 ans, dans les mêmes conditions qu’aujourd’hui.

Et les 100 ch ?
En revanche, pour le moment, pas d’annonce de la part du ministère de l’Intérieur (dont dépendent les Transports) concernant la suppression de la limitation franco-française à 100 ch des motos.

Une limitation qui aurait dû sauter en juillet dernier sous la volonté du Parlement européen et qu’on serait en droit d’attendre, au nom justement de l’uniformisation.

Nous l’évoquions en mars dernier, mais Claude Guéant, alors tout juste nommé ministre de l’intérieur, bottait en touche : « La suppression du bridage à 100ch des motocyclettes n’est pas une mesure anodine, estimait-il alors.  

C’est la raison pour laquelle il est important que cette question soit à nouveau débattue à l’échelle communautaire. »

Grégoire Acerra Motomag.com 


Toutes mes vidéos sur youtube:

link


Publié dans FFMC défense MOTO

Commenter cet article