Radars tronçon...Pas de "changement"

Publié le par frico-racing

Radars tronçon : le premier d’une série entre en fonction

Le ministère de l’Intérieur l’avait promis en mai dernier, 55 radars tronçons vont être installés avant la fin de l’année sur les routes de France.

Le premier radar de ce type est entré en fonction mercredi 20 juin.

Il est situé sur la route nationale 57, dans le tunnel de Beure, près de Besançon dans le Doubs.

radar tron

Pour rappel, le radar tronçon est un dispositif qui mesure la vitesse moyenne des véhicules.

Il est composé de deux radars automatiques, situés à une distance donnée l’un de l’autre.

Ils contrôlent les numéros de plaque des véhicules et calculent le temps qu’ont mis ces derniers pour parcourir la distance qui sépare les deux appareils.

Si le véhicule roule trop vite, il est alors verbalisé.

Ce premier radar tronçon est encore en phase de test, il ne verbalisera donc pas les usagers de la route en excès de vitesse moyenne.

Les procès verbaux commenceraient à tomber en août.

Au total, quelque 150 radars tronçons devraient voir le jour dans les 3 années à venir sur les routes de France.

Fabien Navetat Motomag.com (06/2012)

(Source : franceinfo.fr)


Communiqué FFMC 20/06/2012

 

Radars tronçons : le changement dans la continuité 

 

Le gouvernement annonce aujourd'hui le lancement des radars tronçons sur le territoire français. Un système répressif de plus, qui calcule la vitesse moyenne des véhicules sur une section donnée et qui envoie des contraventions sans flash et en toute discrétion.

 

Voilà ce à quoi les usagers pourront s'attendre sur les itinéraires des vacances dans quelques semaines. Des usagers qui auront bien du mal à constater le changement promis : la politique de Sécurité Routière est encore et toujours orientée sur la répression en général et sur la vitesse en particulier

 

Le bonus de ce système, c’est l'enregistrement des plaques d'immatriculation de tous les usagers, y compris ceux qui respectent le code de la route et les vitesses limites.

Cette intrusion permanente dans l’intimité des citoyens n’augure rien de bon, et n’apportera rien à la sécurité routière tant il est prouvé que la vitesse seule n’est pas la principale cause d’accident, surtout sur voie rapide.

 

Cette commande de radars tronçons avait été passée sous l’ancien gouvernement, reste à savoir si le nouveau s’entêtera dans cette politique. Car pour l’instant, la sécurité routière reste en accord avec son slogan : tous responsables, ou plutôt, tous coupables.

 

Pas de changement en vue pour les usagers de la route, les Motards en colère restent mobilisés.

 

Contacts presse :

Nathanaël Gagnaire – 06 83 91 65 27

Frédéric Jeorge – 06 11 03 13 98


Articles associés :

Sécurité routiére...ça commence mal !

ZAPA : suite

ZAPA : Discrimination économique

Eléction Hollande, communiqué FFMC

Contestation de PV :

LE BUSINESS DE LA "SECURITE ROUTIERE"


Toutes mes vidéos sur youtube:

link

 


Publié dans FFMC défense MOTO

Commenter cet article