SARKO : 63% des Français n'en veulent plus !

Publié le par frico-racing

Même avec une goutte de Pernod, la soupe télévisuelle indigeste du roi du béton avec sa télé dédiée à la lobotomisation des masses m’a encore filé envie de dégueuler… Je savais ce qui allait être dit et n'ai donc pas regardé TF1, je n'avais pas besoin de me voir répéter les mêmes mensonges et foutaises pour la 365ème fois de l’année…

sarkozy-sarkostique-elysee-dcri8

La conscience collective se réveillerait t elle ?

 Quand 63% des citoyens, ne peuvent plus le voir en peinture...la Sarkauserie de l’autre soir pose quelques question ! 

 Il est vrai, que l’échec (l’insuffisance) de la mobilisation contre la réforme des retraites n’encourage pas à l’optimisme, pourtant, quand je vois le monde s'agiter, je me prends à rêver (quand même) à un soulèvement Français.

Mais pourquoi faire ?

Vous me direz...notre vie n’a rien à voir avec la vie des Tunisiens, des Egyptiens ou des Lybiens ! 

Et c'est pas faux, mais doit on s'en satisfaire ?

A première vue, la «démocratie» Française pouvait (il y aquelques années) passer pour un modèle, mais à y regarder de plus prés, sommes nous sûr d’être aussi bien lotis qu’il n’y parait ?

Quand :

-L'essentiel de "l'information" est verrouillé, "aseptisé", déformée, orientée...

-50% du peuple ne votent plus sans que le pouvoir ne s’en formalise et que du fait du mode de scrutin, une partie des citoyens n'est jamais représentée ?

-La démocratie et les libertés sont bafouées tous les jours, on ne tient plus compte des manifs, des grèves, on réfute le vote NON au référendum sur l’Europe,

-On nomme les copains et les coquins aux postes médiatiques, aux entreprises nationales, on place les anciens ministres dans des sinécures trop payées,

-On ne consulte pas les citoyens sur les problèmes qui les concernent; comme la retraite, la sécu ou le chômage, on les mets devant le fait accompli.

-On détruit le service public, supprime des fonctionnaires par dizaines de milliers dans l’éducation, la santé, la poste, la DDE etc

-On endette la France tous les jours pour enrichir les banques et les marchés financiers et les "copins" en faisant payer le peuple.

-On envoie l'armée en Afghanistan, en Afrique sans en référer au peuple par voie référendaire etc, etc…

Le système créé de hautes luttes par nos anciens tourné vers plus d’égalité de justice, dans la fraternité, la tolérance et le partage a du plomb dans l’aile ! Par paresse et délégation de pouvoir il a changé de visage et de nature !

Pourquoi ne pourrions donc nous pas le critiquer ?

Une « démocratie » qui n’agit pas pour le bien commun n’est qu’une dictature qui ne dit pas son nom.

Les profits du CAC 40 explosent, la dictature du fric  aurait  donc gagné face à celle du prolétariat ?

Pourtant même sournoise et de plus en plus policière (LOPSSI 2), elle ne peut passer pour de la liberté !

Nous avons perdu notre âme en effaçant de notre mémoire collective (par Paresse citoyenne) la référence aux valeurs  (notamment après la libération) qui ont construit et développé ce pays, au profit de l’acceptation des règles imposées par la finance.

Tout serait devenu supportable pourvu que le marché soit «libre et non faussé»...(par quelques velléités d’intérêt général), les règles ne sont plus en effet dictées par le bon sens, mais par la bourse, les «indices», la banque mondiale, le FMI.

Pas étonnant dans ces conditions, que pour beaucoup de Citoyens, « LA POLITIQUE » soit devenu un gros mot.

Il faut pourtant continuer le combat en rappelant que l’humain reste la seule et unique valeur pour notre avenir.

Même si les dés sont pipés par la mafia financière mondialisée, il n’est jamais trop tard pour renverser la vapeur de cette société qui pue le pétrole, la guerre, les magouilles, le fric et la misère.

Contre la logique de marchandisation, du tout profit, il s'agit de mettre en perspective une logique humaine de satisfaction des besoins sociaux et vitaux qui préfigurerait une autre société...C'est à cela que devrait servir l'ETAT !

Il est vrai que l'effondrement du "socialisme réel", les renoncements répétés de la gôche et l'absence de perspectives claires n'aident pas...D'autre part, "l'Europe" et les "solutions" sociale-démocrates sont des impasses, et pire, ont contribué au glissement éhonté de la richesse produite du travail vers le capital. 

Pour cela il faut : 

Changer l'Europe ou en sortir, revenir sur les privatisations des banques, des entreprises publiques comme La Poste, EDF-GDF, France Telecom…ou les transports, créer de nouveaux services publics dans les domaines émergents ou abandonnés à la logique du profit (comme l'eau) ou qui vont le devenir et renforcer ceux existants comme la santé ou l'éducation.

C’est donc bel et bien d’un changement radical par un nouveau partage des richesses, qu'il faut...juste un choix de société !

 

frico

air con001-a0fc5

Les exemples Tunisiens et Egyptiens nous montrent que même les petits dictateurs peuvent chuter !

 

 Voir aussi les articles

Nous sommes tous des Tunisiens !

RETRAITES : la face cachée de la réforme...

DETTE PUBLIQUE, la manipulation !

LOPPSI 2..."La France a peur" tous les soirs à 20h !

L'euro a 10 ans!

Gouverner, c’est prévoir ?

"Salaires, Prix , Profits*"...


Toutes mes vidéos sur:

http://www.youtube.com/fricoracing


Publié dans Politique et Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article