Autoroutes...Les copains et les coquins :

Publié le par frico-racing

2 milliards d’euros:

C'est le dernier cadeau de l'Etat Sarkosien à ses "copains" des sociétés d’autoroutes fraîchement privatisées.

Cinq des six sociétés concessionnaires ont obtenu du gouvernement la prolongation d’un an de leur concession. L’équivalent d’un cadeau de 2 milliards d’euros. Au nom de l'écologie! *

sarkozy-ocde-recession-7.jpg

Décidément, les bétonneurs Eiffage et Vinci, qui ont mis la main sur les sociétés d’autoroutes, ont fait une super affaire. Ils les avaient raflées à vil prix (sous Villepin), pour 15,5 milliards d’euros au lieu des 22 milliards auxquels les estimait la Cour des comptes — ce que nous confirme un des banquiers d’affaires qui a conclu le deal : « mon client, en accord avec nos calculs était prêt à payer 40% plus cher ».

Comme si cela ne suffisait pas, c’est maintenant un énorme cadeau de plus de 2 milliards d’euros qui tombe dans le bec d'Eiffage et Vinci. En prolongeant d’un an leur droit de concession, qui prend fin aux environs de 2030, l’accord passé avec Jean-Louis Borloo, le ministre de l’Environnement, leur permet donc de continuer à percevoir des péages (9,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires aujourd’hui) sur les usagers 12 mois de plus.

Subventionner les suppressions d'emploi...voila une idée qu'elle est bonne !
De plus en plus privés  de caissiers (en chaire et en os) et sous couvert de réduction de CO2 — moins d’arrêts, donc moins de bouchons, donc moins de gaz d'échappement — les bons vieux péages feront de plus en plus place à des portiques à facturation automatique. « Voilà typiquement le genre d’investissements que les sociétés d’autoroutes auraient de toute façon réalisé, et qu’elles font d’autant plus facilement qu’ils sont de fait subventionnés », s’amuse un haut fonctionnaire du ministère des Transports.

Bref, pour Eiffage et Vinci, c'est encore noël: des cadeaux comme s’il en pleuvait. Et l’avenir s’annonce tout aussi généreux. Le gouvernement vient en effet d’accorder une hausse de 0,5% des péages. Mieux: d’autres tronçons sont mis en concession: fin décembre a été lancé l’appel d’offre pour la transformation en autoroute de la RN10 pour la traversée les Landes et sa mise en concession pour 50 ans.

frico
* une fois de plus "l'arnaque écolo" à l'oeuvre ! (souligné par moi)
Source : Marianne

 

Toutes mes vidéos sur:

 

http://www.youtube.com/fricoracing

Publié dans Politique et Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article