FAUT IL HAÏR NOËL ?

Publié le par frico-racing

(Article publié pour Noël 2010)

Joyeux et heureux tu seras !

Essayez de dire à vos amis ou collègues que vous n'aimez pas la fin de l'année...Noël et l'AN et les fêtes associées...Cette impression de corvée généralisée, ou il faut forcément être joyeux, heureux et la quasi obligation de consommer qui va avec ! Et on vous regarde avec des grands yeux comme si vous aviez dit une énormité, c'est généralement, l'incompréhension qui se lit sur les visages, l'hostilité... Je sais, j'ai déjà essayé pour voir !

Cette année, "luttes des crèches" oblige, pour ceux, qui ne sont pas loin de penser la même choses et  sans jouer les rabats-joie, j'ai trouvé intéressant de "reprogrammer" ce texte, "politiquement incorrect", qui tranche singulièrement (c'est le moins qu'on puisse dire) avec "la féerie" chaque année annoncée !

9782268063591FS


Petit Papa Noël qui êtes au ciel… Restez-y !

Texte adapté, (d'aprés PACO)

Il n’y a pas pire période que la fin de l’année. Et tous les ans ça recommence… Entre hypocrisie, surconsommation, idolâtrie païenne et religieuse, mettons les deux pieds dans les plats de foie gras et de foi grasse. 

Dès le début décembre, notre vue est polluée par des kilomètres de guirlandes lumineuses toutes plus racoleuses les unes que les autres. Du moindre village paumé jusqu’à la capitale, personne n’y échappe...juqu'aux voisins qui s'y mettent !

Certains appellent ça la «magie de Noël» et trouvent ce gâchis électrique « féerique ».

Tous les dégoûts sont dans la nature…

« Magie », « féerie », n’ayons pas peur des mots pour qualifier une fête faussement religieuse.

Mais au fait...nous sommes sensés fêter quoi ? La naissance supposée d'un certain Jésus (personne ne s'entend sur la date de l’heureux événement, mais qu'importe) fruit improbable d’une « vierge » et d’un « esprit sain » !

La fable serait amusante si elle ne s’était pas transformée au fil des siècles en tragédie.

La fiction a laissé place à la réalité la plus criminelle qu’il soit. Sans prétendre à l’exhaustivité, citons les croisades, l’Inquisition, l’évangélisation sanglante et forcée des peuples d’Afrique, d’Asie et des Amériques, les multiples complicités de l’Eglise avec le fascisme… jusqu’aux viols d’enfants (prions pour eux) par des "légions" de curés pédophiles. 

« Magie », « féerie », n’ayons pas peur des mots pour qualifier , en réalité, une fête bassement commerciale.

Une supercherie chassant l’autre, les bons Pères Noël (en CDD) tout droit descendus du ciel made in Coca Cola, encombrent trottoirs et magasins, télés et catalogues, ZAC et paradis de la surconsommation et de la mal bouffe...(mais calibrée et aseptisée).

Faisons l’inventaire de la hotte merveilleuse : jouets guerriers, jouets sexistes, jouets toxiques, « évasion et bonheur »...virtuel sur écrans plats, cadeaux fabriqués par des petites mains surexploitées au bout du monde…La fête quoi !

Et il n’y a pas grand monde pour chasser les marchands du Temple.

Oubliées les lois scélérates. Oubliés les slogans sur la répartition des richesses. C’est la trêve des con-fiseurs.

Comme 400 autres cette année, la petite marchande d’allumettes version 2014 ne passera pas l’hiver, si elle est SDF ou Rom et habite un campement qui ne tardera à être rasé par la grâce de la loi Loppsi 2 (qui ne mobilise pas beaucoup les "droidelomistes").

Bon, ce n’est qu’un mauvais moment à passer.

Un temps à se faire ours pour hiberner loin de ces fêtes factices qui se termineront, par des vœux hypocrites de « bonne année ».

Cérémonial que nous devons accomplir en moins de trente jours auprès de gens qui, (pour certains)...au mieux, nous indiffèrent ou, au pire, nous indisposent...5unk santa[1]

Noël et l'AN, mais pourquoi donc en parler alors ?  puisque c'est déjà fini, déjà dépassé ? Les galettes des rois sont déja en vente...Les soldes, c'est toute l'année et les oeufs de Pâques envahiront bientôt les vitrines ! Consumérisme formaté et débridé qui nous fait oublier nos misères ?

ALORS, FAUT IL HAÏR NOËL ?

A vous de juger, j'avoue que je suis partagé !

Entre deux foires aux vins, préparez vous quand même...à la Saint Valentin, à la fête des grand-Mères, des Mères, des Pères, des voisins, des dactylos, sans oublier le muguet porte bonheur...

Dites moi que ça ne se résume pas qu'à tout ça !

frico


Articles associés :

  1. Toute croyance est-elle contraire à la raison ?
  2. Crèche, croyances, culture et laïcité...
  3. Climat : "La science" au service de l'idéologie + vidéo
  4. PHILOSOPHIE
  5. OUI au mariage pour tous
  6. Terrorisme, peurs, propagande et désinformation
  7. Le 21 décembre 2012...La fin du monde !
  8. CQFD – Les religieux sont moins intelligents que les athées !
  9. LES RESTOS DU CŒUR, CA BAT FORT !
  10. Le caritatif en question !
  11. Gouverner, c’est prévoir ?
  12. Les nouveaux chiens de garde : suite
  13. La machine à abrutir ne connaît pas la crise
  14. Télévision, l'appel aux plus bas instincts
  15. Stratégies de manipulation des masses

Toutes mes vidéos sur youtube:

link


Commenter cet article

Jean dit parapenterose 24/12/2010 11:30


Quand on pense que la fête païenne était un commémoration du retour du soleil (le jour gagne sur la nuit)...
Après la récupération (grande manipulation intellectuelle de l'église) par Rome, il était normal que le système économique récupère ce moment.
Mais il y a aussi la rencontre avec nos ainés, avec la famille (celle qu'on aime)... Alors pour la fête au soleil et à ceux que j'aime je fais la fête le plus souvent possible même à Noël...
Au plaisir de te revoir cher Ami