L’espérance de vie en baisse !

Publié le par frico-racing

On le savait, les conditions de vie et de travail et l'espérance de vie sont étroitement liées.

Selon que vous soyez ouvriers/employés, pauvres ou plus aisés, cadre/professions libérales, votre espérance de vie  sera différentes de plus de 7 ans en moyenne.

Prétexte à la énième reformes des retraites, l’illusion d’un allongement sans fin de la durée de vie à fait long feu !

retraite

1)-L’alimentation suspectée.

L’introduction massive des engrais et pesticides dans l'agriculture, dés le début des années 50 commence à faire des dégâts, (Cancers, infertilité etc)…A l’autre bout de la filière, on nous impose de la nourriture produite de façon industrielle.

L’industrie agro-alimentaire commercialise des produits trop gras, trop sucrés, trop salés et contenant de nombreux additifs chimiques et conservateurs divers.

Les projections de l'Insee et de l'ONU qui tablent sur un allongement conséquent de la durée de vie sont en totale contradiction avec ce qui est observé.

Outre, la pollution et les scandales sanitaires, (vache folle, amiante, médicaments etc…), les maladies liées à une mauvaise alimentation (obésité notamment) pourraient devenir des "bombes à retardement démographiques".

Les projections officielles d'espérance de vie (pour des raisons financière et politiques) sont donc fausses.

Concrètement, cela signifie que nous vivrons moins longtemps que nos parents et nos enfants moins longtemps que nous.

Autant dire, une inversion totale de tendance par rapport aux 100 dernières années de "relatif progrés".pesticide

2)-Les pollutions :

Outre l'alimentation, les modes de vie "culpabilisants" (tabac alcoolisme), la pollution chimique n'est pas en reste, elle est omniprésente (l'eau, particules fines, etc...)

Les conséquences de plus de 100 000 molécules chimiques dans notre environnement ne sont pas toutes connues. On sait toutefois déjà que la pollution perturbe l'équilibre hormonal et les cellules des tissus adipeux. De même, certains pesticides lorsqu'ils sont présents dans l'organisme ralentissent le métabolisme.

Comme l'a souligné dernièrement une campagne du WWF qui a procédé à une analyse de sang de ministres de l'environnement de l'UE, les substances chimiques imprègnent le corps humain à long terme.

Le meilleur exemple est constitué par le DDT dont on retrouve des traces 30 ans après l'exposition. 

3)-Les conditions de vie et de travail :

Pour la première fois depuis plus de 25 ans, l'espérance de vie est en baisse aux Etats-Unis !

Selon une étude publiée le 9 décembre par le Centers for Disease Control and Prevention (CDC), l'espérance de vie des Américains a diminué d'un peu plus d'un mois, de 77,9 à 77,8 ans (80,3 ans pour les femmes et 75,3 ans pour les hommes) entre 2007 et 2008.

Cette étude met en lumière, dans ses conclusions, une dégradation générale de l'état de santé de la population Américaine.

La "civilisation" occidentale en recul !

Comment expliquer qu’après plus d’un siècle d’augmentation de l’espérance de vie, d’un seul coup la courbe s’inverse ?

L’accès aux soins est de plus en plus difficile pour les pauvres, bien évidemment, mais également pour les classes moyennes (notons au passage, qu’au moment où les Etats-Unis semblent prendre conscience de cette situation dramatique pour la santé publique et tente de mettre en place des solutions, la France se dirige au contraire vers une « privatisation » de la Santé).

En France...

De plus en plus de citoyens ne se soignent plus ou mal.

Les autorités en charge de la protection des consommateurs, notamment en matière de surveillance et de contrôle des normes alimentaires ou des médicaments, sont devenues les jouets de l’industrie agroalimentaire ou des laboratoires.

Banalisés, les scandales à répétition en la matière ne retiennent presque plus l’attention dans les médias.

Le MDRGF, une association vient de publier une étude stupéfiante sur l’alimentation des enfants (plusieurs dizaines de produits toxiques, dont plusieurs cancérigènes).

pollution

 

La législation est de plus en plus laxiste à l’égard des multinationales qui polluent l’environnement et nous empoisonnent.

Plusieurs études récentes menées en France sonnent l’alarme en ce qui concerne l’exposition des salariés aux produits toxiques (Au moins deux millions de Français, notamment des salariés peu ou pas qualifiés, sont exposés sur leur lieu de travail à des substances cancérigènes).

Voilà la réalité que mettent en évidence ces études.

Mais ce n’est pas tout !

L’espérance de vie en bonne santé chute presque partout en Europe.

Prenez l’Italie, c’est édifiant.

Les femmes italiennes ont perdu pas moins de 8 ans d’espérance de vie en bonne santé en 12 ans. Moins 9 ans pour les hommes sur 4 ans ! Berlusconi est passé par là !

Selon Eurostat, Moins 2 ans pour les hommes espagnols, moins 4 pour les Autrichiens ! Et presque personne n’en parle ?!tableau

Comment expliquer ces chiffres ?

Beaucoup d'experts et de chercheurs pensent que la crise de la mondialisation libérale et ses retombées en Europe…Compression des coûts salariaux, plus grande pénibilité, rendement, chômage, précarité, stress au travail sont des facteurs essentiels de cette dégradation.

Le « modèle Allemand » : 

Un homme allemand à une espérance de vie inférieure à 60 ans. Pire encore, c’est l’espérance de vie tout court désormais qui chute…pour les plus pauvres.

Un lien avec l’effondrement des conditions de vie et de travail dans ce pays (l’âge de départ à la retraite a été reculé au 1er janvier de 65 à 67 ans). Dans les anciens länder d'Allemagne de l'Est, la chute de l'espérance de vie des petits revenus, ceux qui touchent moins des trois quarts du revenu moyen est encore plus marquée: elle passe de 77,9 ans à 74,1 ans, sur la même période.

Pourra t-on condamner durablement des salariés de plus en plus en mauvaise santé à travailler de plus en plus longtemps, alors que des jeunes sans travail s’accumuleront à l’autre extrémité de société en prônant le “modèle allemand” ?

Les effets du modèle social Français :

En France pendant ce temps, l’espérance de vie en bonne santé a continué d’augmenter (protection sociale, service public de santé, retraite à 60 ans, 35 heures, conventions collectives etc...)

Pourtant, après des années de hausse continue, l’espérance de vie des français et des françaises a diminué cette année.

L'espérance est passée de 84,4 à 84,3 ans pour les femmes et de 77,5 à 77,4 ans pour les hommes...(les années Sarko ?)

CQFD !

Cette baisse est certes faible, mais beaucoup d’observateurs pensent que dans l’avenir, ce recul de l'espérance de vie pourrait s’accentuer dans notre pays, notamment du fait de la dégradation des conditions de travail, de l’allongement de la durée de celui ci, du chomage et de la précarité, des attaques contre nos systèmes de protection sociales (santé, vieillesse).

A ce propos, on ose penser à ce qu'il va advenir de l'éspérance de vie en GRECE !

Ainsi les générations plus récentes, nos enfants risquent d’avoir une espérance de vie plus restreinte que les anciens d’aujourd’hui…

 frico

SDF-30-ans-en-moins

Les sources sont citées dans le texte

Voir aussi :

link

link

link

link

link

un film

link


Articles associés :

Les vrais chiffres du chomage : link

GRECE : LA MISE A MORT

Le "Merkozysme" ou le modèle Allemand ?

« La pauvreté n'est pas naturelle »…

Les chiffres que Sarkosy nous cache !


Toutes mes vidéos sur youtube:

link


Commenter cet article