INDIGNONS NOUS !

Publié le par frico-racing

Stéphane Hessel fait un carton.

Depuis sa sortie, le 20 octobre dernier, son livre Indignez-vous reste en tête des ventes, avec plus de 400000 exemplaires écoulés.

585009 france-europe-africa

Après plusieurs réimpressions, l’ouvrage, a marqué le monde de l'édition fin 2010 grâce à son modeste prix de vente (3 euros)...peut être ? Mais pas seulement...(en pleine révolte contre la réforme des retraites aussi !)

En 32 pages.

"93 ans. La fin n'est plus bien loin. Quelle chance de pouvoir en profiter pour rappeler ce qui a servi de socle à mon engagement politique : le programme élaboré il y a soixante-six ans par le Conseil National de la Résistance !"

L’ancien résistant français, réchappé des camps de Buchenwald et de Dora, co-rédacteur de la Déclaration universelle des Droits de l'homme de 1948, élevé à la dignité d'Ambassadeur de France (qui a renoncé à ses droits d’auteur), fait appel, à travers son livre, à la conscience citoyenne, afin de faire réfléchir aux moyens de combattre les injustices d’aujourd’hui.

Pour Stéphane Hessel, le motif de base de la Résistance, c'était l'indignation. "Certes, les raisons de s'indigner dans le monde complexe d'aujourd'hui peuvent paraître moins nettes qu'au temps du nazisme. Mais "cherchez et vous trouverez" : dit il !

Les inégalités grandissantes, l'état de la planète, le traitement fait aux sans-papiers, aux immigrés, la course au "toujours plus", à la compétition, la dictature des marchés financiers et jusqu'aux acquis bradés de la Résistance - retraites, Sécurité sociale...

Changer de système économique

Il souligne notamment..."L'actuelle dictature internationale des marchés financiers (...) menace la paix et la démocratie." Dans Indignez-vous, l'auteur met en cause notre système économique, dénonçant les écarts de richesses grandissants.

Nous n'avons pas su, constate-t-il, "tirer les leçons" des erreurs de la crise économique, pourtant dévastatrice. "L'écart entre les plus pauvres et les plus riches n'a jamais été aussi important: et la course à l'argent, la compétition, autant encouragée." Et de proposer comme alternative que "l'intérêt général" prime sur "l'intérêt particulier", et le "juste partage des richesses créées par le monde du travail" sur le "pouvoir de l'argent".2579090-3638728

Un Bémol malgré tout...

"Les mauvais esprits" (dont je suis) ne peuvent pourtant s’empêcher de remarquer que cet engouement général est proportionnel au caractère vague, et au contenu incertain, de l’indignation préconisée par Hessel.

Si son livre dénonce « le système économique », les exemples d’indignation concrets proposés ensuite aux « jeunes » se concentrent plutôt sur « le traitement fait aux immigrés, aux sans-papiers, aux Roms » et à la « bande de Gaza » ; malgré ses prémisses révolutionnaires, "l’indignation hesselienne" se cantonne finalement à de charitables (et respectables) questions sociétales ou de libertés publiques, et évite le cœur du système.

Ce n’est sans doute pas un hasard si son propos s’achève sur un oxymore – l’insurrection pacifique – comme une sorte d’échec de la pensée à concevoir des objectifs pour un résultat concret...

 

Source diverses dont Marianne


Toutes mes vidéos sur:

http://www.youtube.com/fricoracing


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article