God save the Queen

Publié le par frico-racing

Apologie d'un archaïsme

Le 3 juin et les jours qui ont suivis, difficile d’échapper à la célébration (4 jours) du jubilé d’Elizabeth II...Jusqu’à la nausée, toutes les télés (service public compris) y sont allé de leur « émission spéciale » dégoulinante de louanges pour cet archaïsme… 

La souveraine « adorée » remontant la Tamise sous la   flotte, dans une barge rénovée imitant un vaisseau du 18e siècle et « guidant » une flottille d’un millier de bateaux venus du Royaume-Uni et de quelques pays du Commonwealth (vascaux qui, en réalité ont boudés la fête).

A cette occasion, les Britanniques pourront participer à un « big lunch », déjeuners donnés dans les rues de toutes les villes du Royaume, « symbole » du rassemblement du « bon peuple » britannique autour de sa « vieille Queen ». Sachant quand même, que la royauté coûte au peuple bien plus cher qu’un déjeuner...

h-4-1488120-1239183172

Élisabeth II, est une des femmes les plus riches du Royaume-Uni (et du monde), 387 millions d'euros : c'est le montant (sous-estimé) de sa fortune.

La reine est la 262e fortune du pays, et la 14e aristocrate la plus riche du Royaume-Uni, selon la liste du Sunday Times 2012…Malgré cela, pour ses terres de Winsor, qui couvre 500 hectares (élevage, céréales...), elle a reçu l’an dernier, plus de 270 millions de livres de « subventions » !!! dans le cadre de la PAC (Politique agricole commune). (voir articles associés)

Hors coût de sécurité, la reine d’Angleterre a reçu environ 50 millions d’euros (42 millions de livres sterling) de la part du gouvernement en 2011.

Tout d’abord, 7,9 millions de livres sterling lui sont attribués tous les ans depuis 1990 pour couvrir les frais liés à ses fonctions officielles, et à celles de ses enfants (hormis Charles, indépendant financièrement). Elle touche également 3,9 millions de "coûts de gestion et de personnels" pour le bon fonctionnement des domaines de la couronne, (qui ont en fait été nationalisés), environ 19 millions "d’aides" destinées à ses transports et à la maintenance de ses châteaux et palais.

Idées reçues :

Contrairement à la France qui aurait une vieille tradition républicaine, la monarchie passe pour une vieille tradition britannique. Tout cela n’est que légendes !

Le premier pays à renverser la royauté et instaurer la république fut l’Angleterre. Il connut non pas une mais plusieurs vagues révolutionnaires avant que la France connaisse sa propre révolution et renverse la royauté.

Le régime parlementaire a été instauré d’abord en Angleterre puis en France, idem pour le règne de la bourgeoisie face à la noblesse.

C’est parce que la bourgeoisie préférait gouverner conjointement avec la noblesse et la royauté qu’elle a choisi le système actuel et pas du fait des choix du peuple anglais qui, lui, combattait la royauté.

Historiquement, le discours dominant est mensonger. La royauté est ancienne en Angleterre mais pas plus qu'ailleurs. Et le renversement des rois et leur condamnation à mort est plus ancienne qu'ailleurs.

Mais ce n’est pas le seul point, ce qui est certain, c’est que l’ensemble des classes dirigeantes, y compris la gauche (parti travailliste) et les syndicats ont choisi durant de longues années de cautionner le caractère réactionnaire du régime bourgeois en Angleterre dont un des éléments et non le seul était la royauté.

Vive la crise !

Aujourd’hui, l’opinion populaire n’est pas forcément prête à continuer de payer, à prix d’or, une famille régnante qui n’a pas nécessairement sa sympathie.

Les idées changent sur cette question ; les travailleurs et les jeunes ne voient plus le pouvoir de la même manière qu’auparavant.

Le peuple de Grande Bretagne subi durement la crise...Dans ces conditions, l’ordre social et politique a moins la côte.

Bien entendu, la grogne sociale ne vise pas uniquement, ni principalement cette royauté corrompue, vivant dans un luxe insolent et d’argent public...

Ces festivités ne font que mettre un peu plus en évidence le scandale…l’Etat dépense des fortunes pour ces milliardaires parasites et rien pour les travailleurs, le peuple.

Beaucoup en Grande Bretagne l’ont remarqué même si les médias continuent d’encenser la « couronne ».

Nombre de Britanniques ne voient pas d'un très bon œil le faste de l'événement, à l'heure où le gouvernement les astreint à se serrer la ceinture. 

frico

Sources pour partie : link


Articles associés :

La PAC ou...«Il pleut toujours ou c’est mouillé !»

« La pauvreté n'est pas naturelle »…

«Le président des riches», une étude parmi d'autres

Audit citoyen de la dette publique

La guerre des classes est déclarée

FRAUDES SOCIALES

La MAFIA financiére continue de se « bourrer » !


Toutes mes vidéos sur youtube:

link


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article