BRÊVES MOTO - juillet/aout

Publié le par frico-racing

Eh dites oh !


Année presque "Sabbatique" pour moi (accident et opérations), ma "reprise" des roulages aura lieu aux CAIMAN en septembre avec Marc (side).

Mais ne brûlons pas les étapes…Juillet/Août, les vacances ; seront, pour certains d’entre nous, l’occasion de "virées" dans notre beau pays et pour d’autres de périples plus exotiques.

Beaucoup feront des "bornes" pour "enrouler du câble" sur des circuits éloignés de leurs pénates, Troféo Rosso Le Vigeant 21/22 juillet, les Coyotes Nogaro 4/5 aout, Le Cercle T à Pau Arnos 25/26 aout.

Bien que n’ayant pu m’y rendre, vous trouverez malgré tout aujourd’hui en ligne un reportage sur les Trophées JUMEAUX et Les "Brèves du mois"...

sable

Vacances oblige, mon "activité bloguésque" sera réduite,  même si en fonction de l’actualité, d’autres "infos" viendront nourrir le site.

La dessus, Bonnes Vacances à toutes et tous et à bientôt. frico    


La photo du mois2012-3 5270

Mon copain Didier et son nouveau jouet : KAWA ZZR 1400


Actualité

le "CHANGEMENT", c'est pour quand ?

Radars tronçon, ethyloteste, etc...
Sur ces deux aspects par exemple, la FFMC interroge !arton13939-e9193

Radars tronçon

Fichage et répression.

« La politique de Sécurité Routière est encore et toujours orientée sur la répression en général et sur la vitesse en particulier, déplore la FFMC.

Le bonus de ce système, c’est l’enregistrement des plaques d’immatriculation de tous les usagers, y compris ceux qui respectent le code de la route et les vitesses limites.

Cette intrusion permanente dans l’intimité des citoyens n’apportera rien à la sécurité routière tant il est prouvé que la vitesse seule n’est pas la principale cause d’accident, surtout sur voie rapide. »

Et les promesses de campagne ?
« Le président de la République, François Hollande avait clairement affirmé ses positions anti-répression, lors de la campagne présidentielle, regrette la FFM.

« J’estime ainsi que la politique en matière de sécurité routière ne doit pas se résumer à de la répression, nous écrivait-il.

Elle doit être transversale et impliquer - dans une dynamique interministérielle - tout autant la sécurité et la prévention que les transports, l’éducation, le développement durable… ».

On peut se demander si le Président de la République n’a pas déjà oublié ses promesses… »

Ethyloteste

Lobbying gagnant gagnant.
Et qui est derrière tout cela, à ton avis, internaute perspicace ? Gagné, le lobby des fabricants… d’éthylotests !

Une enquête détaillée, livrée par le menu dans le numéro 289 de Moto Magazine (dans tous les bons kiosques dès le 28 juin), le prouve par A+B.

Les deux fabricants présents sur le marché français, Contralco et Red Line Products, les seuls à proposer des appareils homologués, pourront se partager sans la moindre contestation un potentiel d’équipement estimé à 76 millions d’euros.arton13944-53c30

Entregent.
Derrière tout cela un homme, Daniel Orgeval. Cet inspecteur départemental de sécurité routière (IDSR), ex-collaborateur d’un fabricant de radars, créateur du musée technique du contrôle routier (sic !) à Mennecy (Essonne) et surtout chargé de mission chez Contralco, a réussi à convaincre les fonctionnaires de la Sécurité Routière, certains députés, mais aussi l’ancien ministre de l’Intérieur Claude Guéant et l’ancien président de la République Nicolas Sarkozy (pas moins !), de l’utilité de cette mesure.

Pas de remise en cause.
L’obligation fut annoncée en novembre 2011 par Sarko, puis entérinée par décret le 28 février 2012.

Le gouvernement Hollande aurait eu tout loisir d’en faire de la charpie.

Mais voilà, la nouvelle équipe à la tête de l’Etat semble se positionner sur la même ligne répressive que l’ancienne.

A moins que, croulant sous les dossiers urgents, elle n’ait pas pris la mesure de l’aberration de cette obligation, présentée comme une disposition préventive...

Sources Motomag.com

SMIC : Un "doigt d'honneur"

Le gouvernement vient d’annoncer une hausse du SMIC de 2 %, le portant à 1 425,67 euros brut mensuel, dont 1,4 % au titre d’une anticipation de la prise en compte de l’inflation normalement prévue pour janvier prochain.

Le coup de pouce réel n’est donc que de 0,6 %, soit l’équivalent d’une baguette de pain par semaine !smic

C'est du fouttage de gueule, cette augmentation se situe dans la fourchette basse des augmentations des 20 dernières années.

Elle n’est pas de nature à impulser une dynamique sur les bas salaires permettant l’évolution de l’ensemble des salaires à la suite.

Elle ne répond ni aux attentes sociales exprimées dans les urnes en mai et juin derniers, ni à une contribution nécessaire pour une reprise par la consommation, la croissance et la création d’emplois.

En 2010 la moitié des salariés à temps plein touchaient moins de 1 675 euros net.

Aujourd’hui le SMIC dépasse légèrement les 1 100 euros net par mois, soit 150 euros au-dessus du seuil de pauvreté.

59955348

Une hausse de salaires de 12 %...C’est en moyenne celle dont ont bénéficié cette année les grands banquiers américains et européens.

Il est évidemment cruel (pour un gouvernement dit "de gauche") de mettre en parallèle le montant des cadeaux faits aux riches lors du quinquennat de Nicolas Sarkozy (735 millions € en 2011 au titre du bouclier fiscal, un peu plus de 3 milliards € depuis 2007) et...le coup de pouce dérisoire au SMIC  (0.6% ).

Comment ne pas voir que l’évolution des salaires est l’expression d’un rapport de forces !

Aucune loi économique implacable n’imposait au gouvernement Ayrault de mégoter sur la hausse du SMIC.

Rappelons qu'au lendemain les grèves de 1968, le SMIC avait été augmenté de 33%, relançant ainsi la consommation et faisant baisser de façon conséquente le chômage.


Le dessin du moistravailler-cest-combien-300x266


Toutes mes vidéos sur youtube:

link


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article