BRÊVES MOTO de septembre

Publié le par frico-racing

Eh dites oh !

Une semaine de parapente dans le Cantal, Le Troféo Rosso fin juillet (2 articles en ligne), de la mécanique sur les motos, des travaux à la maison et chez les mômes, quelques bouffes entre copains, en souhaitant que les vôtres se soient bien passées ; voilà résumées pour l’essentiel mes vacances d’été.

Encore merci au « Fan club » qui m’a permis de gagner le Concours de look des CML (article en ligne)…Ca s’arrosera à Jumeaux

Ce mois de septembre qui commence, va être des plus chargé :

-13/14/15 septembre : Trophées Jumeaux à Carole (nous y serons en side) et du coup ne seront pas le 14 septembre pour la Manif européenne contre le CT moto à Bruxelles.

-22 septembre : Bourse à Conflans (78) j’y serai avec un stand...

Sans parler de la grève et des manifs du 10 septembre (nous y serons aussi), pour défendre les retraites (encore et toujours attaquées).

Enfin, vous pouvez depuis ce mois ci, me suivre aussi sur «face book» sous le pseudo de «Frico-moto Racing-team».

frico


La photo du moisParapente-dans-le-Cantal 8118

Alain Capoulade et sa KTM 990 patron de Parapente Puy Mary (voir mon article Parapente au Puy Mary)


Actualité

Trophées Gerard Jumeaux à Carole 13/14/15 septembre

salon-3225

Manif européenne à Bruxelles contre le CT moto

non au ct moto

Une des plus grandes bourses de la RP (J'y serai avec un stand)

conflan

Radar embarqué : après la Renault Megane, la Peugeot 208 banalisée

Généralement bien informé, le site Abcmoteur.fr dévoile des photos de la nouvelle arme anti-vitesse banalisée du gouvernement français. Après la Renault Megane dci, voici la Peugeot 208. Le ministère de l’Intérieur continue de donner dans le véhicule ultra banal des plus piégeurs (lire l’article en cliquant sur ce lien).

208

Passe-partout.
A la rentrée, les radars automatiques embarqués officieront donc dans ces Peugeot 208 à la couleur passe-partout (blanc, noir, bleu foncé, gris, beige), qui ne se distinguent des véhicules des braves citoyens que par quelques détails, difficilement détectables en circulation : des rétroviseurs noirs et non couleur carrosserie, le cadran infrarouge du flash sous la plaque d’immatriculation avant, qui est amovible…

100 radars embarqués fin 2013.
Il y a actuellement 46 Megane banalisées déjà en service en France, devraient s’ajouter d’ici à la fin de l’année 54 véhicules équipés d’un radar embarqué automatique, des Megane ou 208, pour aboutir au compte rond de 100 radars « mobiles mobiles » en activité à la fin 2013.

Essoufflement ?
Rassurons-nous, en signalant que ce dispositif des plus piégeurs n’est pas aussi efficace qu’il ne le promettait : si la première génération de Megane avait flashé 10.000 fois en 1 mois, début 2013, le système à 70.000 euros pièce semble s’essouffler.

Efficacité en doute.
Toujours d’après Abcmoteur.fr, des hommes en bleu utilisant ces véhicules banalisés les estiment « moins efficaces que les radars embarqués classiques ». Leur marge d’erreur est plus élevée : le directeur de la Sécurité routière, Frédéric Péchenard, l’estime lui-même à 40 % (4 clichés sur 10 à la poubelle !). Une marge d’erreur qui doit s’accroitre avec les motos, quand on sait que les radars automatiques classiques ont déjà plus de mal à photographier leur plaque d’immatriculation.

Mobiles… immobiles.
Les policiers préféreraient même utiliser ces véhicules à l’arrêt (sur terre-plein central, zébras, îlot directionnel…), où ils sont plus efficaces. La nouvelle génération d’appareils sur les routes à la rentrée peut flasher les véhicules arrivant de face. Une mesure sans effet sur les motos, pas sur les voitures…

(Source : Abcmoteur.fr)

Nicolas Grumel Moyomag.com (06/08/2013)

Coyote signale les radars embarqués

Les radars embarqués dans des voitures banalisées sont désormais signalés par Coyote. Le système d’alerte de zones à risques vient d’annoncer sur sa page Facebook l’intégration dans sa nouvelle mise à jour 2.8, en cours de déploiement, d’une fonction Zones à risques en mouvement.

L’écran de signalement des alertes comporte désormais une touche « Zone à risque en mvt » supplémentaire qui s’ajoute aux « zone à risque » et « zone de danger ».coyote

L’alerte se matérialise par un bip à l’arrivée dans la zone et par la couleur de la route qui vire au rouge (en mode prévision qui affiche des évènements à venir sur 30 km).

Pour le moment, seuls les boitiers reçoivent cette fonctionnalité au fur et à mesure des mises à jour. Les smartphones intégrant iCoyote devraient en bénéficier sous peu.

Il reste simplement à estimer la fiabilité d’une telle information. Les forces de l’ordre ont déjà pris l’habitude de déplacer fréquemment les zones de contrôle pour tromper les systèmes d’alertes communautaires comme Coyote.

Que dire d’un véhicule en déplacement constant ? Les conducteurs de Renault Mégane ou Peugeot 208, véhicules équipés de radars embarqués, risquent de déclencher à leur insu nombre de signalements.

Yannick Leverd Motomag.com (07/08/2013)


Allemagne, Royaume Uni : la liquidation du droit du travail

Après les « mini jobs » en Allemagne rémunérés 400 euros par mois, ce sont les contrats « zéro heure » qui se multiplient en Angleterre. Plus d’un million de travailleurs subissent ces contrats sans temps de travail minimum garanti. Le salaire, s’il y en a un, dépend du nombre d’heures effectuées, selon les besoins du patron. Ces contrats sont très répandus dans le commerce et la restauration, Mc Donald’s emploie 90% de ses salariés avec ce type de contrat. Mais pas seulement : cet été, les 350 saisonniers du palais de Buckingham, siège de la royauté, étaient embauchés en contrat « zéro heure ».


Ca approche : la éniéme "réforme" des retraites, de quoi sera-t-elle faite ?
La presse au ordres, se fondant sur le rapport Moreau annonçait tout un dispositif touchant à la fois les actifs et retraités dans de nombreux domaines : hausse des cotisations, allongement de la durée de cotisation jusqu’à 44 ans, d'ici 2020, suppression de l’abattement des 10 % pour les retraités....

Des annonces d’ordre général sont faites par le 1er ministre, la ministre, Marisol touraine quant au contenu de la future réforme, ils annoncent une augmentation des cotisations et de la durée de cotisation (43 ans en 2035) une prise en compte de la pénibilité, sans dévoiler le reste de la réforme...L'augmentation de la CSG semble abandonnée.

Qu’en sera-t-il exactement ?

Une chose est sûre, les jeunes, les femmes et les retraités seront les principales victimes de la réforme telle qu'elle se présente.

Une autre réforme est possible :

A court terme :
- Revenir sur les 200 milliards d’euros d’aides publiques aux entreprises, notamment en supprimant les exonérations de cotisations sociales qui n’ont pas montré d’efficacité en matière d’incitation à l’emploi stable. Celles-ci s’élèvent aujourd’hui à près de 30 milliards d’euros par an,
- Récupérer les 80 milliards de fraude et d’évasion fiscales,
- Atteindre l’égalité salariale entre les femmes et les hommes, ce qui permet d’augmenter les ressources du système de 10 milliards d’euros aux horizons 2020.

A plus long terme :
- Revoir le calcul de la cotisation employeur de sorte de la moduler en fonction de la politique salariale et d’emploi et de la part des salaires dans la valeur ajoutée de l’entreprise,
- Créer une contribution sociale sur les revenus financiers des entreprises, au même taux que les cotisations assises sur le travail. Cette mesure permettrait de dégager 20 à 30 milliards d’euros par an,
- Assoir l’assiette des cotisations sociales sur l’ensemble des rémunérations (primes, intéressement, participation …). 

Sans attendre que ça nous tombe dessus le 10 septembre, premiére riposte avec les premiéres grèves et manifs interpro décidées par la CGT, FO, FSU, Solidaires.

link


Le dessin du mois

dessinretraite


Toutes mes vidéos sur youtube:

link


Publié dans FFMC défense MOTO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article