BRÊVES MOTO D'AVRIL

Publié le par frico-racing

Eh dites oh ! 


La saison a, pour nous, démarré sur les chapeaux de roue.

En mars, après « Le Trophée Coluche » et « la Lurcy Side-car party » en ce mois d’avril ce sera Croix en Ternois, puis Carole…

Vous trouverez donc en Avril sur frico-racing…au moins 9 nouveaux articles :

-Les brèves Moto du mois.

-L’agenda actualisé des événements motos 2011.

-"Des motos radars" !

-Succès de la Manif FFMC du 26 mars

-La FFMC claque la porte 

-La Loi Nome, une nouvelle arnaque !

-La Beneza, Plus fort que le TT.

-Les 40 ans de la KAWA H 2.

-"Casse toi POV'CON", enfin Le livre !

Et au cours du mois: 

-Mon reportage sur les « 4éme Journées DUCATI du Nord » des 9/10 avril à Croix en Ternois.

-Mon reportage sur la Démo du MC Brestois du 17 avril à CAROLE.

frico


 Les photos du moisSide-Car-Party-Lurcy-Levis-2011 8735

Carlos et Fred-BMW 750 (Lurcy)

Side-Car-Party-Lurcy-Levis-2011 8724

Charlie et Alain-Yam 850 (Lurcy) reportage 176 photos page d'acceuil


Actualité

Les roulages, motos et side car, lors du Trophée Coluche organisé les 5 et 6 mars derniers, par "Atomic organisation" et sa présidente Nathalie Thueux va permettre de reverser 18000€ aux "Resto du cœur".
C'est ce que vient de nous communiquer Nathalie l'organisatrice, qui précise:
"Bonjour à tous
Je voudrais vous remercier de votre participation au Trophée Coluche, tout s'est très bien passé"..."Grâce à vos engagements et aux spectateurs, nous reversons cette année 18.000 euros aux Restos du Cœur, c'est mieux qu'en 2010.
Je vous dis à l'année prochaine et bonne saison à tous."
Nathalie

Belgique : 5000 motards demandent une amélioration des routes

Grosse mobilisation chez nos voisins belges ! Ils étaient près de 5.000 motards à manifester, le 19 mars dernier, pour demander un meilleur entretien du réseau routier.manif-moto-belge-affiche-30b29

La toute jeune Fédération belge des motards en colère (FBMC) est née il y a trois semaines de l’initiative de Joe Vereecke et Huber Balon-Perin, motards passionnés et engagés dans la lutte pour la sécurité des 2RM depuis plusieurs années. C’est l’esprit de la FFMC qui les a incités à poursuivre dans le mêmes sens. FFMC qu’ils connaissent bien, apportant eux-mêmes leur soutien par leur présence lors des manifestations à Lille ou à Paris, comme en octobre dernier. Alors, dans leur propre pays, face au refus des autorités de comprendre le problème des points noirs routiers, ils ont organisé la manifestation du 19 mars.

Motos bridées à 100 ch : suppression de l’exception française en juillet

L’exception culturelle française se dissout dans la refonte des réglementations d’homologations européennes.

Le Parlement européen devrait supprimer l’exception française des 100 chevaux en juillet prochain.

Cette disposition est prévue dans le cadre de la refonte des textes communautaires en matière de réception des véhicules à moteur à deux ou trois roues.

L’Union procède en effet à la rédaction d’un règlement unique, dont l’application est prévue pour 2013. La réglementation des 100 chevaux devrait donc passer à la trappe.

Sécurité routière :

les associations de victimes au secours du ministre !

Le nouveau ministre de l’Intérieur a reçu, le 21 mars, les associations de défense des victimes de la route. Et confirmé l’orientation répressive de la politique de sécurité routière. On pourrait même voir imposer le gilet airbag moto !

Face à l’augmentation de la mortalité routière durant les premiers mois de l’année, Claude Guéant, le nouveau ministre de l’Intérieur, a convié les associations de victimes de la route au ministère. Limiteurs de vitesse, généralisation de l’airbag motard, plaques d’immatriculation plus visibles… sont autant de propositions qui ont « intéressé » le ministre.arton10601-0414c

Lors d’une réunion sur la sécurité routière, le 21 mars au ministère de l’Intérieur, à Paris, Claude Guéant s’est fait le porte-parole des associations de victimes de la route. Il a défendu une politique basée sur la répression, soutenue et accréditée par la force de l’émotion que suscitent les accidents. Dommage qu’aucune association d’usagers, qu’ils soient automobilistes ou motocyclistes, n’ait été conviée à émettre des propositions.

Les associations fourmillent d’idées

La question des motocyclistes a pourtant été évoquée par les associations. « Plusieurs mesures ont été envisagées, confiait le ministre lors d’un point presse succédant à la réunion. Par exemple, pour utiliser les ressources de la technologie, qui est très utile en matière de sécurité routière, nous pensons aux limiteurs de vitesse. Nous envisageons également un programme visant à doter les motards d’un blouson airbag. » Enfin, ultime option de Claude Guéant, « proposer une modification des plaques d’immatriculation pour qu’elles soient plus visibles ». Tiens, tiens, on en revient aux radars…

« Pas assez compétent »

Interpellé sur la légitimité de la circulation inter-files, et de la répression excessive des forces de l’ordre depuis quelques semaines, le ministre a botté en touche : « Je ne suis pas assez compétent, à ce stade, pour me prononcer là-dessus. » Claude Guéant s’est voulu rassurant, auprès d’associations qui « demandent que l’on maintienne le cap, que la sécurité routière demeure une mesure prioritaire pour le gouvernement ». Qu’elles se rassurent, leur vœu sera exaucé !

Opération répression

Le ministre a ainsi annoncé « des opérations de grande ampleur ». L’objectif est de lutter en particulier contre la vitesse excessive ou l’absorption d’alcool ou de stupéfiants avant de prendre le volant. Ces opérations seront menées par la gendarmerie, la police, la douane, et même… l’inspection du travail !

Véhicules banalisés

D’ores et déjà, « un certain nombre de directives a été donné aux forces de l’ordre pour accentuer les contrôles en véhicule banalisés, et en tenue civile, précise Claude Guéant, afin que la peur du gendarme puisse conduire à des comportements plus vertueux ». Selon le ministre, il s’agit de créer « une nouvelle culture de la conduite automobile ».

Rien de nouveau

Mille radars devraient être implanté avant les élections de 2012, dont 400 d’ici à la fin de cette année. Les mêmes que promettait déjà Brice Hortefeux, son prédécesseur, en début d’année 2011. Seule nouveauté : « Les gendarmes et les policiers seront munis de radars de nouvelle génération (embarqués, ndlr) permettant de contrôler les automobilistes dans le flux de la circulation depuis un véhicule en mouvement. »

Lutter contre l’essoufflement

Une nouvelle fois, un ministre chargé de la sécurité routière propose la peur du gendarme comme remède aux accidents. Alors qu’il serait intéressant que les Français aient peur d’avoir un accident. A l’heure où la politique au radar montre ses limites, avec des chiffres de mortalité qui s’envolent, Claude Guéant s’accroche aux branches des fidèles de la répression routière, pour redonner un coup de fouet à une politique répressive qui s’essouffle.

Frédéric Brozdziak - Motomag 22/03/2011

 

NON A LA GUERRE EN LIBYE

Qui décide de la "justesse" ou pas d'une guerre ?

N'est ce pas la porte ouverte comme toujours à n'importe quoi ?

Quand on est perte de vitesse, quoi de mieux qu'une bonne diversion ?

Le petit président s'est inventé un ennemi extérieur et aura eu "sa" guerre avant de "callter" (son ex Ami Kadafi, a qui  avant il "vendait" des armes).

Comme pour L'Irak, les puissances impérialistes, L'OTAN (USA France Grande Bretagne) sous couvert d'ONU saisissent l'occasion que leur procure la fin d'un dictateur pour tenter de reprendre la main dans la région, riche en pétrole, tout en se drapant dans le rôle de défenseur des peuples...(toujours autres que les leurs)

Simultanément, l’armée saoudienne et la police émiratie débarquent au Bahrein pour participer à l’écrasement d’une révolution démocratique et pacifique.

Le pouvoir instaure la loi martiale et procède à l’arrestation de figures de l’opposition démocratiques, chiites et sunnites.

Au Bahrein donc, on répond à un mouvement de lutte pour les droits civiques par la répression sous occupation militaire étrangère... et sous le regard bienveillant de la 5em flotte U.S. qui y dispose déjà d’une base navale.

Comment donner un quelconque brevet de sincérité humanitaire au gouvernement français qui depuis trois mois n'a manifesté aucune solidarité avec les soulèvements populaires et les révolutions en cours dans les pays du Maghreb et du Machrek ?

Comment oublier un demi-siècle de soutien des grandes puissances aux dictatures les plus sanglantes.

Du Kosovo à l'Afghanistan en passant par l'Irak, la liste est longue des interventions de l'impérialisme qui sous des prétextes humanitaires n'ont fait qu'aggraver les situations locales (Merci BHL).

Des centaines de milliers de morts en Irak, en Afghanistan, ça émeut qui ?

Souvenons-nous aussi du précédent d’une Somalie démantelée sous les auspices d’une intervention militaro-humanitaire internationale sous le joli nom de « Restore hope », Restaurer l’espoir...

carlos-latuff-smells-like-foreign-intervention-libya-march-

Voir aussi :

Présidentielle : Le Coup de 2002 ?


Toutes mes vidéos sur:

http://www.youtube.com/fricoracing


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article