Astronomie, loisir et passion

Publié le par frico-racing

Poussières d'étoile (1)

Depuis mon enfance et les débuts de la conquête spatiale, je m'intéresse à tout ce qui touche à ces questions. Des missions spatiales, (Gagarine, Armstrong) à Hubble en passant par le film de Kubrick « 2001 l’odyssée de l'espace », l’immensité de l’univers, sa démesure…(2)

L'origine du monde ? La fin des choses ?  la brièveté de la vie d'un homme face à l'univers infini ? D’ou venons nous et ou allons nous ? Comment ça « marche » ? Quel est le sens de tout cela (s'il y en a un) ! 

Chacun s'est posé (plus ou moins) ces questions, renvoyant en même temps à l'évolution, à la "philo" etc...Questions, qui ont de tout temps "taraudé" l'humanitude.

Certains trouvent dans les croyances, ou l'astrologie (3)  des « réponses » simples et toutes faites à ces énigmes et interrogations. (liens en fin d'article (4))

Astronomie et Astrophysique

Big bang, trous noir, exoplanètes, années et vitesse de la lumière, neutrinos, matière noir, énergie sombre, antimatière, rayonnement fossile, relativité, boson de Higgs, théorie des cordes etc...

Un loisir passionnant

Sans avoir toutes les clefs, on peut se faire plaisir !

Les sciences en général me passionnent et l’astronomie en particulier, même si parfois (souvent) les concepts en astrophysique sont difficiles a cerner pour le profane, mon propos est ici de vous faire partager ce qui au départ ne peut être qu'un simple « loisir », tout à fait abordable au débutant, plus onéreux et véritable passion dévorante si l’on décide de creuser davantage le sujet.

1029 1

Comme beaucoup, j’ai commencé avec une petite lunette de 60mm de diamètre, achetée d’occasion 150 frs !

Ce fut une révélation !

Située en moyenne à 340000 kms de nous, constamment changeante, (mais nous offrant toujours la même face), l’observation de la lune avec un tel instrument est déjà très satisfaisante et procure (les premières fois) une réelle émotion et à chaque nouvelle observation un plaisir renouvelé.astronomie021Clichés (argentique) de la lune avec mon 114/900 (non motorisé)astronomie019

Ensuite capter dans l'oculaire (ce qui n’est pas si simple sans motorisation):

-Jupiter et ses 4 gros satellites (distants de 700 millions de kms (moyenne)),

-Saturne (1400 millions de kms (moyenne)),

-Mars (entre 56 et 400 millions de kms),

-Venus, (43 millions de kms ) est toujours émouvant.

L’achat (150€) d’un télescope d’occasion (type Newton 114/900 par exemple (ci dessous)) permet de le faire (dans la limite des capacités de l’appareil). 

2-telescope

Avec un tel outil, on peut déjà se faire plaisir et se lancer dans « l'astrophotographie » observer le soleil (avec un filtre), les éclipses etc...

christophe jupiter 1

Jupiter et Saturne (par christophe)
christophe saturne 1astronomie032Cliché (argentique) des taches solaires avec mon 114/900 (non motorisé)astronomie022

L'éclipse du siécle (aout 1999)

astronomie029astronomie030astronomie031Clichés (argentiques) de "l'éclipse du siècle" dernier (11 août 1999, totale en Normandie) avec mon 114/900  venusCela n'arrive que 2 fois par siècle, cliché (argentique) de Vénus devant le soleil (en transit) avec mon 114/900 (réalisé le 8 juin 2004)...C'est pour l'essentiel de cette façon que sont découvertes les exoplanètes.

telescope-celestron-cgem-1100

Aller et voir plus loin ! (en fait remonter le temps)

Aujourd'hui avec le numérique et l’informatique, les possibilités sont décuplées et l’observation (indirecte) en longue pause permet (avec un budget plus élevé et un instrument de 150 ou 200mm ou plus comme ci dessus)) de « sonder » le ciel profond (galaxies et nébuleuses). galaxieM31AndromedeAndromède (M31)

JupiterSaturnBigJupiter et Saturneikeya-zhangLa comète Ikeya-zhangpillars-of-creationLes piliers de la création à 7000 années lumière de nous (une des zones ou naissent des étoiles par le télescope spatial Hubble) (1 année lumiére = 10000 milliards de Kms)

Enfin l’abonnement à l'excellente revue « Ciel et Espace » et la participation à des stages ou soirées d’observation club et conférences sont vivement conseillés.

Sachez aussi que beaucoup d'amateurs construisent leur télescope (comme ci dessous)

220px-Dobson class

L'astronomie est aussi l'une des rares sciences où les amateurs jouent de plus en plus un rôle actif (nombreuses sont les découvertes faites par des amateurs).

Aujourd’hui je n’ai plus de télescope (vendu), je compte m’équiper prochainement d’un matériel plus performant et informatisé, pour "aller" plus loin précisément !

frico

A l'approche de Noël faites (vous) un cadeau "intelligent" (un 114/900 neuf ou d'occas, vous m'en direz des nouvelles !

Seules les photos (argentiques) ci dessus (lune, soleil, éclipse, vénus) sont de votre serviteur.


Liens utiles

- Ciel et espace le site : link

-1) Le livre fameux de Hubert Reeves link

-2) Visite au Musée de l'Air et de l'Espace

-3) L'astrologie est un ensemble de superstitions, traditions et croyances  qui soutient que la position des planètes dans le seul système solaire apporterait des informations permettant d'analyser ou de prédire des événements humains, collectifs ou individuels.

Charlatanisme s'il en est, l'astrologie s'est toujours "nourrie" des découvertes de l'astronomie.

La science considère l'astrologie (à juste titre) comme une pseudo science tout juste bonne a "bricoler" des horoscopes pour journaux de midinettes.

On rencontre souvent l'affirmation (fausse) selon laquelle les Anciens ne distinguaient pas l'astrologie de l'ASTRONOMIE. En fait, les astronomes Grecs de l'antiquité, même s'ils ne l'affirmaient pas explicitement, faisaient déja clairement la différence. Ptolèmèe traite d'astronomie et d'astrologie dans deux ouvrages distincts, respectivement l'Almageste et le Tetrabilos.

-4)  Coup de cœur

-4)  PHILOSOPHIE 


Toutes mes vidéos sur youtube:

link


Commenter cet article