Abstention, piége à cons !

Publié le par frico-racing

 Les laisser faire, ou pas ?

Même si je suis de ceux qui pensent qu’anti-démocratique, l’Europe en l'état, n’est pas réformable...s'abstenir, ce serait laisser les mains libres à ceux que l'abstention est sensée combattre.

monde

L’Union Européenne ne sera jamais sociale ni même démocratique car elle assure la dictature du capitalisme financier mondialisé et de plus en plus barbare. Elle est vassale des dirigeants états-uniens, promoteurs « du choc des civilisations », fauteurs de guerres qui à travers l’OTAN, entendent toujours plus entraîner la France et les autres pays européens, dans leur politique permanente d’agression et de guerre.

Antidémocratique, l’Union Européenne développe progressivement une dictature de plus en plus manifeste. En permanence, l’appareil supranational euro-atlantiste utilise méthodiquement, dans sa guerre idéologique, la manipulation, politique et culturelle des peuples, notamment à travers la propagande multiforme de tous les grands médias que cette oligarchie financière contrôle et qui diffusent la pensée unique. Cette guerre idéologique globale répand la confusion, la résignation et la pédagogie du renoncement à la lutte politique ou sociale.

merk

L’Europe telle qu’elle se construit est une prison des peuples privés de leurs souverainetés…Le 29 mai 2005, par référendum, les Français ont dit non à 55% au "Traité établissant une Constitution pour l'Europe" (TCE). Les Hollandais ont fait de même le 1er juin 2005. Les gouvernements des pays qui n'avaient pas encore ratifié le traité, ont arrêté le processus, en se gardant bien de le soumettre à leur peuple par la voie référendaire (Danemark, République Tchèque, Pologne, Irlande).

europe 3

A peine arrivé à l'Elysée, Nicolas Sarkozy a réussi à faire accepter aux autres pays de l'Union européenne un prétendu "mini-traité" ou "traité simplifié" ou encore "Traité de Lisbonne", officiellement appelé "Traité Modificatif Européen" (TME). Il l'a fait ratifier en février 2008 par la voie parlementaire, avec la complicité des députés et sénateurs socialistes. Une minorité, mathématiquement possible, de 2/5 des voix du Parlement (Assemblée nationale + Sénat) réuni en Congrès à Versailles le 4 février aurait suffi pour imposer un référendum. Un silence assourdissant des médias, très majoritairement acquis à la cause du Traité européen comme lors du référendum en 2005, s'est abattu sur la France pour cacher ce viol de la démocratie.

«L’UNION EUROPEENNE EST INTRINSEQUEMENT PERVERSE. ELLE N’EST PAS AMENDABLE»

Tout se passe comme si nos gouvernants et les grands médias audiovisuels s’étaient donnés le mot pour qu’il y ait le moins de votants possibles aux élections européennes le 25 mai prochain.

Jugez plutôt : c’est la quasi absence de débats sur les grands enjeux européens et nationaux de cette élection notamment avec les candidats de chaque coalition politique à la présidence de la Commission européenne...

obama

Cest la chape de plomb sur les négociations transatlantiques sur le libre échange (GMT) qui se déroulent dans le plus grand secret parce qu’il s’agit d’un gigantesque hold-up des multinationales (US en particulier) sur nos conditions de vie et notre environnement ; c’est la tentative de réduire le débat une fois de plus à un prétendu affrontement entre ceux qui seraient pour l’Europe, le Ps et l’Ump, tenants d’une austérité qui ne donne aucune envie d’aller voter pour eux, et ceux qui seraient contre, les néo-fachos et le Fn dont l’actuelle promotion médiatique devrait alerter ceux qui seraient tentés de s’abstenir.

ue

En finir avec cette Europe

Pourtant, vouloir rompre avec cette Europe-là est totalement légitime mais croire que c’est en refusant de voter qu’on l’exprime le mieux est exactement le piège dans lequel les tenants de l’Europe libérale voudraient que nous tombions.

Ils rêvent d’une gouvernance européenne prétendument apolitique fédérale et technocratique, déconnectée de tout contrôle populaire, tenant à distance toute forme de contestations de l’ordre social et économique qu’ils nous imposent.troika

S’abstenir, revient très exactement à aller au-devant de leur vœu le plus cher.

Ceux qui, à gauche, s’opposent aux politiques d’austérité, à la toute-puissance de la MAFIA financiere et à ce véritable missile antisocial, anti-environnemental, et anti-sanitaire qu’est le traité transatlantique, doivent se mobiliser pour voter le 25 mai en faveur des listes du Front de gauche.

l’abstention, ce serait laisser les mains libres à ceux qu’elle est sensée combattre.

La percée de SYRIZA en Grèce est encourageante pour ceux qui ne se résignent pas, le Front de Gauche en France et en Europe au sein des forces unies de la Gauche européenne, est aussi porteur du combat contre l’austérité et la Finance comme il refuse les politiques menées conjointement par Merkel et Hollande c’est-à-dire par la droite et la social-démocratie européenne.

Ne tombez pas dans le piège…A gauche toute VOTEZ !


Voir aussi :

Percée de SYRIZA en Grèce : link

Sur le TTIP : link

Mouvement Pour l' Education Populaire link


Articles associés :

Sortir de l'€ "Le débat interdit" est ouvert : link

Sortir de l’Union Européenne ? Les lignes bougent...

link

link

Vote utile ou vote futile ?

"La gauche radicale et ses tabous"

Ukraine : Déclaration du Comité Valmy

Pacte de responsabilité : C'est voté !

SECURITE SOCIALE : 2014 L’ANNEE DE TOUS LES DANGERS

En finir avec "l'état providence"...

"La Grèce a servi de cobaye à la théorie du choc"

Pourquoi tant de haine ?

6 évrier 1934

43 milliards escamotés !

Les 0,00001% vous souhaitent une très bonne année

"Si on veut, on peut"...Mais c'est en BOLIVIE !

Faut il sortir de l'euro ? (Jacques Sapir)

« Salauds de pauvres » ?

LA DETTE PUBLIQUE ET LA BANCOCRATIE (+vidéo)

Fraude fiscale : dicours et rèalité...

Coût du travail, l'arnaque dévoilée

Retraite : la bourse ou la vie ?
Retraite : une réforme juste et équitable ?

La crise...Quelle crise ?

Compétitivité et cout du travail

LA FABLE DU TRAVAIL CHER

RETRAITES : Un rapport dicté par le MEDEF

L'EURO ? L'ARNAQUE !

L'EURO a dix ans

La machine à abrutir ne connaît pas la crise

Le pacte de stabilité, c'est l'austérité à perpet'

Baisser les impôts ? Bientôt la déclaration, parlons en !

Hollande, un an et un premier bilan

Fraude fiscale pour les uns et austérité pour les autres

ANI : "Le POISON" d'avril du gouvernement

1226 milliardaires

La lutte des classes ? Une réalité objective !

L'affaire Depardieu, l'arbre qui cache la forêt

LA FINANCE POURRIT L'ECONOMIE REELLE

"Salaires, Prix , Profits*"..

Un "travail digne et rémunérateur"

« La pauvreté n'est pas naturelle »…

"La règle d'or" c'est l'austérité sans fin !

Les 500 plus riches familles...et les autres

La guerre des classes est déclarée

Lecture : "L'INVENTION DE LA CRISE"


Toutes mes vidéos sur youtube:

link


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jeff 22/05/2014 02:20

+ 1. Aux politiques qui défilent et parlent sur les plateaux télés nous disant qu'ils faut voter, que voter c'est donner la paroles aux citoyens, j'ai envie de dire que oui mais que cela risque de
ne plus nous suffire.