Brêves de novembre

Publié le par frico-racing

Eh dites oh !

L’hiver est presque là, on se « caille déjà les meules », théoriquement, nous roulerons moins…quoique par un froid sec, une virée entre copains sur des petites routes désertées par les voitures et « les bleus?»...attention quand même Hortefeux a donné des ordres ! (voir article dédié).

 

Les clubs, les antennes FFMC sont souvent aussi à l’initiative de sorties sur notre beau réseau sinueux…autour d'un lieu, d'un restau, d’une bourse, d’un salon ou d’un MotoCross...l’essentiel étant d'essayer (malgré l'étau qui se resserre) de faire vivre la passion qui nous rassemble.

Amateurs de motos anciennes nous avons rendez-vous Les 20/21/22 novembre à Vincennes pour l’incontournable salon Motolégende…ou, c’est sûr « l’os » convoité, ou la pièce manquante pour préparer la saison 2010 seront trouvés ! (pour ma part, j’y serai en visiteur vendredi en nocturne).

Enfin sachez que suite au "grenelle du 2 roues", des mesures "spectaculaires" pourraient être annoncées, (en plus de la circulaire Hortefeux)...comme le retour du contrôle technique, l'intégral obligatoire et le port du gilet jaune...et pourquoi pas une plume dans le cul ?
La FFMC nous demande donc d'être prêt a réagir aux cas ou ces mesures seraient confirmées...tout comme sur l'avenir du circuit Carole.

En attendant, vous trouverez ce mois ci sur votre « blog préféré » 

-Les brêles du mois.

-La bourse de Trilport.

-Sécurité routière, les limites du tout répressif.

-Réfection du moteur du side (en cours).

-Taxe carbone suite.

-Nouveau fichage, la FFMC réagit.

-Un reportage sur le salon Moto-légende (en fin de mois).

La dessus bon surf et à bientôt.

frico

La photo du mois

Entre le démontage du moteur du side et l'équilibrage du "vilo", que faire ? Ya longtemps que j'y pensai...un coq...une sorcière, trop classique, EUREKA !
La vidéo du mois
http://www.youtube.com/salesmomes

Actualité

Ciné-moto :

séance de rattrapage pour "Continental Circus"

Vous êtes Parisien et lève-tôt ? Veinard ! Le cinéma Le Panthéon diffuse, le dimanche 22 novembre à 11 heures (du matin, donc !) le film culte « Continental Circus » de Jérôme Laperrousaz. En 1969, le réalisateur livrait un regard décalé et humaniste sur les coureurs de grand prix moto. Un regard qui a séduit le monde du cinéma.

La preuve ? Cette projection est une carte blanche laissée à Jacques Audiard, énorme réalisateur des longs-métrages « Un Prophète », « De Battre mon Cœur s’est Arrêté » ou encore « Sur mes Lèvres ». L’un des cinéastes français les plus reconnus actuellement avoue une grande admiration pour Laperrousaz. Audiard sera présent le 22 novembre, et une discussion entre les deux hommes clôturera la projection. Alors ce dimanche-là, on met le réveil, on zappe la messe et on décale au repos dominical suivant le poulet frites chez mère-grand !

Nicolas Grumel Motomag (06/11/2009)

Motos BMW collectors : enchères et en offres

Le samedi 28 novembre prochain, la maison de ventes aux enchères Bohams dispersera la plus importante collection particulière de motos BMW au monde. La vente se déroulera dans les locaux du Musée BMW à Munich (Bavière) en Allemagne. Né en 1925 et légendaire collectionneur de la légende BMW, Willy Neutkens était même répertorié dans le livre Guiness des records comme ayant rassemblé le plus grand nombre de modèles d’une seule marque. Il est décédé en 2008.

Plus amples renseignements sont disponibles sur www.bonhams.com.

Ou par mail auprès de ben.walker@bonhams.com (tél :44 (0) 8700 273 616)

Pascal Girardin Motomag (06/11/2009)

Immatriculation de nos engins de piste :

La FFM le confirme et précise (France moto N° 430 d'octobre)
"Nouvelle obligation de déclaration et d’identification des machines non-réceptionnées
Dans le n° 423 de France Moto Magazine, il vous a été présenté le décret d’application de la loi du 28 mai 2008 sur les « engins motorisés », loi elle-même codifiée aux articles L321-1 et suivants du code de la route.
Nous rappelons une nouvelle fois cette obligation de déclarer les machines non autorisées à circuler sur la voie publique.
Qu'il s'agisse de motos de compétition, pure (vitesse, Motocross) ou encore de machines coursifiées et de ce fait non utilisable sur route (motos anciennes transformées pour la vitesse, par exemple)."
 

Economies d’énergie ?

L’obligation (a venir pour les voitures) de rouler en feux de croisement ou en « feux dédiés » n’est pas bonne pour la planète.

Sachant que rouler en feux de croisement (codes) entraîne une consommation électrique de +/- 250 Watts (phares avant + feux arrières), générant une surconsommation de 0,1 à 0,2 litres aux 100 km , qu'il y a environ 30 millions de véhicules en France, roulant en moyenne 13 000 km par an et consommant 0,2 litre de plus aux 100 km avec les codes allumés, cela fait 780 millions de litres de carburant, à 1 Euro le litre, en moyenne, sur lesquels l'état ponctionne 80 % de taxes?
On obtient une petite rentrée fiscale de 624 millions d'euros…c’est pas bon pour la planète, mais c’est bon pour le fisc !
Ben oui !!!
Au nom de la sécurité routière : mon oeil !
Qui sont les pigeons (voyageurs) ?

MotoGP de Malaisie : et de 9 pour Rossi...sacré champion du monde !

Dimanche 25 octobre, même si C Stoner remporte une superbe course sous la pluie à Sepang, en terminant troisième,Valentino Rossi lui vole la vedette et remporte en effet son 9e sacre de champion du monde, le 7e en catégorie reine des Grands Prix.

Non sans difficulté après un mauvais départ il est relégué brièvement à la dixième place...
Rejoint par Lorenzo parti en dernière position (suite à un problème de surchauffe), les deux pilotes Yamaha remontent leurs adversaires un par un.

L’Espagnol termine 4e, Rossi prend la dernière marche du podium qui lui suffit : avec 41 points d’avance au classement général, il devient champion du monde pour la 9e fois, dont 7 fois dans la catégorie reine.

Concertation 2RM : Les masques tombent...

Lors de la dernière réunion plénière de la concertation sur le deux roues motorisé (2RM) du 22 septembre dernier, les participants ont pu sentir l’atmosphère se rafraichir très nettement. L’été indien parisien se poursuivait au dehors mais autour de la table des discussions, c’était glacial.

Bien que Madame Mérli ait promis au départ de cette concertation que la parole serait libre de tout tabou et que cette concertation prendrait le temps qu’il faudrait pour améliorer le sort des usagers de 2RM, d’un seul coup, il y a urgence. Les chiffres ne sont pas bons, il faut agir et vite.

Alors bien sur, la formation, l’éducation, les discussions, tout ça c’est très bien mais c’est pas ça qui fera baisser l’accidentalité dans les 3 mois qui viennent.

Assez discuté.

Ce qu’il nous faut maintenant, c’est une mesure bling-bling bien flashy et à effet rapide s’il vous plait.

A voir les mines dépitées autour de la table, certains y ont cru, à la concertation. Quant à nous, nous étions dubitatifs au départ, nous ne sommes pas pris par surprise.

Nous connaissons la valeur de nos propositions et nous saurons quoi faire de notre travail. Pas de problème.

D’autant moins que les présents à cette concertation qui ne connaissaient pas la FFMC savent maintenant qui nous sommes.

Nous ne sommes pas encore à la fin de la pièce et pourtant, comme dans la Comédia del arte, les masques tombent.

Tous maintenant voient le vrai visage de cette concertation : sous le masque aimable de l’échange et de la discussion, les grimaces politiciennes, et l’attrait de l’effet d’annonce.

France Wolf (FFMC Nationale)
Dernière minute: en matière de mesures "spectaculaires", pourrait être annoncé suite au "grenelle du 2 roues" le retour du contrôle technique, l'intégral obligatoire et le port du gilet jaune !
La FFMC nous demande donc d'être prêt a réagir aux cas ou ces mesures seraient confirmées.

Sécurité routière : zoom sur "On nous prend pour des jambons"

"Vous n’avez jamais l’impression qu’on nous prend pour des jambons ?" voilà la question que pose ce blog plutôt percutant. Le fil rouge du blogueur : décrypter les données brutes de la Sécurité routière et tenter d’en donner une explication.

Il fallait le deviner au vu du titre. Le blog donne une interprétation très acérée des différents communiqués et articles de presse diffusés sur le sujet de la sécurité routière : nombres de tués sur les routes, décryptage de faits divers régionaux, etc... Il sait visiblement mettre le doigt là où ça fait mal.

Le blog onnousprendpourdesjambons.over-blog.com mérite d’y faire un tour, cela permet d’avoir des éléments supplémentaires pour mieux décrypter l’actualité liée à la sécurité routière.

Ossa renaît de ses cendres

La firme Espagnole Ossa renaît de ses cendres et présentera le 10 novembre 2009, au salon EICMA de Milan une toute nouvelle moto de trial baptisée TRI 280.

Si l’on ignore encore à peu près tout de cette machine, hormis sa cylindrée de 280 cm3, des rumeurs font état de solutions techniques innovantes.

Seront-elles à la hauteur du site Internet récemment ouvert par le constructeur ? Tous les espoirs restent permis tant les animations et le graphisme de ce dernier sont réussis !

À ne surtout pas manquer, la rubrique « Film » riche de nombreux courts-métrages d’époque. Où l’on peut notamment visionner l’interview du jeune pilote Santiago Herrero au TT de l’île de Man en 1970, peu de temps avant qu’il ne se crashe sous les yeux de sa compagne, filmée au moment même de l’accident. Émotion garantie (extraits de continental circus).

Née en 1924 à Barcelone, la société Orpheo Sincronic Sociedad Anónima (O.S.S.A.) a d’abord fabriqué des projecteurs de cinéma pour le marché intérieur ibérique, avant de se lancer dans la production de motocyclettes à moteurs deux-temps après la 2e guerre mondiale.

 

Impliquée dans toutes les disciplines, la firme a véritablement été traumatisée par le décès de son champion Santiago Herrero et ne s’est ensuite plus consacrée qu’au tout-terrain.

Et plus particulièrement au trial avec comme ambassadeur le célèbre Mick Andrews, vainqueur de 2 titres mondiaux en 1971 et 1972.

Ossa a commencé à décliner dès la fin du franquisme, victime de l’ouverture du marché espagnol. Une fusion avec Bultaco 2 ans plus tard n’y a rien fait : l’usine a dû fermer ses portes en 1982. Elle semble désormais bien partie pour les rouvrir en 2010.

D'aprés motomag (22/10/2009)

Petite précision de PIAF à propos de l'extrait de film Continental-Circus sur le site Ossa:

Quand on voit la reaction de la jeune femme de Santiago Herrero ,la scene se passe lors du Grand-Prix de l'Ulster (Irlande du nord) ou "Santi" se crash au bout des stands se brisant le poigné.Blessure qui handicapera le pilote lors des courses suivantes.Peut etre meme cette blessure à jouée un role lors de sa chute fatale lors du TT70 due à un accrochage avec un autre pilote.

La moto la plus rapide du monde : 590 km/h.

Record du monde de vitesse battu par ce monstre à deux roues fabriqué par l’équipe de BUB Racing. Cette machine atteint une vitesse moyenne de 367,382 miles/h soit plus de 590 km/h.

Un record établi grâce au pilote Chris Carr. Il aura fallu une année pour fabriquer cet engin, de type streamliner qui ne fait que dans la démesure : un moteur de 3.000 cm3 qui pousse à 500 ch et qui fonctionne au méthanol. 590 km/h : qui dit mieux ?

 

Circuit CAROLE :


Depuis plus de trois ans, la FFMC négocie le maintien et la remise en état du circuit Carole situé à Tremblay en France (93). De nombreuses rumeurs de transfert ont circulé et circulent encore à son sujet, mais toujours rien de concret à l’heure actuelle. C’est pourquoi, lors de la dernière réunion ayant eue lieu à la DRE (Direction Régionale de l’Equipement Ile de France) la FFMC a indiqué que nous ne pouvions plus attendre, et demandions le déblocage des fonds nécessaires à la remise en état de l’équipement, soit environ 2 millions d’euros, en brandissant la menace d’une mobilisation des motards Franciliens et plus...La menace de blocage des halles de Rungis (94), puis une action autour du circuit Carole, sera à l’ordre du jour, si rien ne bouge positivement et concrètement d’ici fin octobre 2009.

L’appui des antennes FFMC concernées sera bien évidemment nécessaire à ce moment.

Lutte anti-pollution ou racket ?

le péage urbain bientôt expérimenté en France

Lundi 28 septembre 2009, le Sénat a adopté un amendement autorisant l’expérimentation du péage urbain dans les agglomérations françaises de plus de 300.000 habitants.

Lundi soir 28 septembre dernier, le Sénat a adopté un amendement qui autorise sous forme d’expérimentation, sur une durée de trois ans, la mise en place de péages urbains dans les agglomérations comptant plus de 300.000 habitants. C’est-à-dire une dizaine en France. Le choix étant laissé aux collectivités de tenter l’expérience. Voici qui va relancer le débat, les partisans comme les opposants à cette forme de taxe étant nombreux et de tous bords politiques.

Socialement injuste mais efficace
Les premiers disposent d’un argument de poids, observant ce qui se pratique dans d’autres pays : à Londres, la « Congestion Charge » existe depuis 2003, Milan, Stockholm, Cologne, Berlin et d’autres villes européennes lui ont emboité le pas, Singapour (ville-Etat) pratique la dime citadine depuis 1975. Dans ces agglomérations, le péage urbain, d’un montant de 1 à 10 euros, aurait fait ses preuves en limitant circulation et pollution (à Singapour la circulation a baissé de 45%), et les habitants seraient globalement satisfaits de la mesure.

Du côté des opposants, on met notamment en avant l’iniquité qu’elle engendrerait, en pesant peu sur les finances des usagers aisés, mais grevant sérieusement le budget des ménages aux revenus plus modestes.
Les mêmes opposants y voient aussi une manière de remplir les caisses. Ce que confirme le Medef qui, en 2008, estimait que la mise en place d’un péage urbain sur la seule agglomération parisienne permettrait de dégager 75 millions d’euros pas an.

Améliorer les transports publics
Pas de panique toutefois, l’amendement du Sénat prévoit une redistribution strictement dirigée du produit des péages : il sera « affecté à [l’autorité] organisatrice des transports et [servira] à financer les actions mentionnées au plan de déplacement urbain. » Donc en premier lieu, a priori, financer l’extension des transports en commun ou autres vélos en libre service et faciliter leur accès.
A noter que dans certaines des villes qui ont adopté le péage urbain, les véhicules les moins polluants ou ceux qui, comme les deux-roues motorisés, facilitent la décongestion du trafic sont dispensés de la taxe ou profitent d’un tarif préférentiel.

L’amendement du Sénat ne précise rien à ce sujet, espérons que les collectivités qui choisiront de tenter l’expérience feront preuve du même discernement que leurs homologues étrangères. On sent que tout le monde ne va pas être d’accord...

Comme on imagine que, au vu des coûts de telles infrastructures, « l’expérimentation » risque de durer.

Grégoire Acerra - 02/10/2009

Sources Motomag

Autoroutes : de plus en plus de portions limitées à 110 km/h

Sans que soit remise en cause (pour l'instant) la limitation à 130 km/h...

"Depuis quelques temps - et selon le magazine Auto Plus, depuis le 8 juin 2009 -, la limitation de vitesse a été ramenée à 110 km/h sur plus de 400 km d’autoroute jusque-là limités à 130 km/h. En Lorraine, par exemple ce ne sont pas moins de 180 km qui ont été panneautés dans ce sens.

Parmi les argument avancés par les responsables de la circulation de divers niveaux figure en premier la sécurité routière. Viennent ensuite la fluidification du trafic et la diminution des gaz à effet de serre, liée à une baisse logique de la consommation de carburant.

La majorité de ces baisses de la limitation de vitesse a eu lieu tant sur des sections urbaines et péri-urbaine que sur des secteurs où la circulation est particulièrement dense. C’est ce qu’explique, sur son site, le journal l’Alsace : « Le tronçon autoroutier de l’A31 reliant Nancy à Metz et Thionville (Moselle) compte parmi les axes de circulation nord-sud les plus chargés d’Europe avec une moyenne de 80.000 véhicules/jour, dont 10.000 à 15.000 poids lourds. »

Plusieurs associations d’automobilistes ont dores et déjà protesté, avec des arguments de bonne foi, d’autres moins, contre ces mesures, qui touchent aussi, depuis le 15 juillet, l’autoroute A8 dans les Alpes-Maritimes entre le Var (Nice) et Vintimille, à la frontière Italienne. Un parcours où déjà vingt tunnels sont limités à 90 km/h."

Pascal Girardin Motomag(07/10/2009)

Faites comme moi Boycottez le plus possible les autoroutes à péage.

 La grippe A : oui mais pourquoi ?

Le tapage "médiatico-gouvernemental" s'est un peu relâché en octobre...

En panne d’innovation vraie, l'industrie pharmaceutique qui "réinvente" l’aspirine chaque matin, a trouvé là le moyen de se refaire une santé...financière !

Au delà de cette "aubaine" (97 ou 125 ? millions de vaccins commandés pour 60 millions d'habitants qui, utilisé ou pas seront payés par la sécu)...qu'elle est donc l'origine du fléau annoncé ?

C'est dans les gigantesques usines à porc de l’agrobusiness que les fragments du virus, circulant isolément depuis 9 et 17 ans, se sont recombinés en août 2008, puis transmis à l’homme en janvier 2009. La raison : des milliers de porcs entassés, au profil génétique toujours semblable, et bourrés d’antibiotiques pour toujours plus de profits, comme à La Gloria au Mexique, dans l’usine de Smithfield, le premier producteur mondial de porc.

Déjà, les gigantesques usines à poulet de Charoen Pokphand en Asie du Sud-Est avaient été mises en cause dans l’émergence de la grippe aviaire de 2005.

Le mouvement d'hyperconcentration capitaliste et de perte rapide de la biodiversité dans la production de porc ou de volaille, transforme l’agrobusiness en un gigantesque incubateur qui favorise les risques de recombinaison de nouveaux virus.

Les scandales du sang contaminé ou de "la vache folle" n'ont toujours pas servi de leçon !

 

La lutte contre la mondialisation, la "marchandisation" de la santé, pour la défense de la diversité génétique et d’une agriculture paysanne de proximité font aussi partie des vraies urgences.

frico

NB - Seul 10% de la population Française souhaite se faire vacciner !

-De nombreuses organisations professionelles de santé mettent en doute l'inoquité du vaccin ?

-D'autres dénoncent les intérêts financiers en jeux.

Selon le Speigel journal en ligne (Allemagne), il existerait 2 vaccins, un pour le gouvernement (les élites) et les forces de l’ordre, fournit par Baxter sans additif et un autre pour la population "ordinaire" fournit par GlaxoSmithKline avec adjuvants, pusieurs représentants gouvernementaux ont tenté de s’expliquer, afin de calmer le vif mécontentement de la population.

http://www.spiegel.de/international/germany/0,1518,656028,00.html

 

V'la la grippe A sur :

http://www.youtube.com/salesmomes

Grippe A...restez au lit avec votre belle!
Tou
tes mes vidéos sur:

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

PIAF 01/11/2009 17:27


...petite rectif à propos de l'extrait de film
Continental-Circus sur le site Ossa.Quand on voit la reaction de la jeune femme de Santiago Herrero ,la scene se passe lors du Grand-Prix de l'Ulster (Irlande du nord) ou "Santi" se crash au bout
des stands se brisant le poigné.Blessure qui handicapera le pilote lors des courses suivantes.Peut etre meme cette blessure à jouée un role lors de sa chute fatale lors du TT70 due à un accrochage
avec un autre pilote.