Brêves de septembre

Publié le par frico-racing

Eh dites oh !

C’est déjà fini…

Après le « break » estival ou chacun – à sa façon – a tenté de se ressourcer, de retour au bercail...les vacances terminées, les choses sérieuses vont maintenant recommencer.

Le calendrier a ses impératifs…

Les CAIMAN les 12 et 13 septembre seront pour nous le prochain RV et l’un des derniers de l’année.

C’est donc sur six "démos" que nous finirons 2009 avec notre nouvel attelage.

Mais 2009, c’est aussi plusieurs événements ou anniversaires :

-Les 60 ans de Honda

-Les 40 ans de la 4 pattes

-Les 40 ans du renouveau du bol d’or

J’ai bien sûr déjà "traité" ces trois sujets (voir archives et articles ci contre).

 Mais 2009 c'est aussi ce qui nous fait encore vibrer rien qu’à l'écoute d'une Honda 6 ou d'une MV 3…les 60 ans du Continental Circus (voir ci après).

La dessus bonne rentrée et bon courage à ceux qui retournent "au chagrin" et à bientôt sur la piste pour faire "vivre la LEGENDE".

frico

La photo du mois

VMA à Carole (aout 2009)

Actualité
Le continental circus à 60 ans
La gloire et l'histoire des grands prix vitesse.

Pour sa première réunion, le Club Continental Circus vous donne rendez-vous au Festival de la Moto et du Scooter qui se déroulera les 18, 19 et 20 septembre au Parc Floral de Paris (accès 5 euros - festivalmotoscooter.com).
Pilotes titrés et renommés et machines mythiques feront du Club Continental Circus l'une des plus grandes concentrations de titres mondiaux jamais réalisée.Icône du Continental Circus avec le record imbattu de 15 titres mondiaux, 122 victoires et ses passes d'armes inoubliables, Giacomo Agostini sera l'invité d'honneur.Pour se remémorer cette période il sera accompagné d'une trentaine de pilotes tous plus prestigieux les uns que les autres : Phil Read (7 titres de champion de monde), Jim Redman, Marco Lucchinelli, Steve Baker, Christian Sarron, Gianfranco Bonera, Philippe Coulon, Hubert Rigal, Eric Saul, Patrick Fernandez, Didier De Radiguès, Dieter Braun, etc.Plus qu'une simple exposition, le club recréera l'ambiance convivialeContinental Circus: Venez fêter les 60 ans à Paris Evénement classique à la rentrée :
Le Club Continental Circus vous invite à célébrer les 60 ans du championnat de vitesse moto A l'occasion du soixantième anniversaire du Continental Circus, Arnaldo Wittembreg et Robert Doron (Paris Nord Moto) ont décidés de célébrer l'événement berceau de leur passion et symbole de leur engagement dans la moto.
Ainsi ont t'ils joué de leur carnet d'adresse afin de réunir les motos et les plus grands champions ayant fait l et accessible des paddocks de l'époque. Les visiteurs pourront aussi découvrir les motos de cette époque : MV d'usine, Yamaha d'usine (125 et 250 4 cylindres par exemple ) Kawasaki KR 500 Ballington, Honda RS V3 Freddie Spencer, 500 Cagiva Mamola, 250 Pernod, 250 Mig, 125 Morbidelli etc ... plus de 50 machines à (re)-découvrir !
Le Club Continental Circus est un hommage à l'histoire de la compétition moto, saupoudré d'un subtil mélange de nostalgie et de passion.
Source : emoto

Voir également l'excellent article de Motolégende N° 203 de juillet/aout 2009
La MOB aussi a 60 ans !

Née avec l'AV 3 en 1949 la mob (projet d'avant guerre 1938) a fait rêver...et le bonheur de plusieurs générations.
Du prolétaire se rendant à l'usine en passant par le gamin "champion du monde" du quartier elle était presque dans toutes les familles...LA VIE DE LA MOTO N° 574 de juillet 2009 lui rend hommage dans un très complet cahier spécial.Avec mes Parents dans les années 60

Une AV 77 restaurée par mes soins (voir mon article c'était dans les gènes)

Radars automatiques :

Le ras-le-bol des Français...

Auto Plus vient de faire paraître un sondage exclusif : le ressenti des Français face aux radars à la veille de ce grand raout.

Pour 70 % des sondés, les radars ne sont là que pour piéger les conducteurs ! Même si les Français sont connus pour être d’éternel râleurs, inutile de dire que la coupe est pleine concernant ces machines infernales.

De plus en plus considérées comme des « pompes à fric », ce sont les contrôles effectués par les forces de l’ordre, avec jumelles et radars embarqués, qui sont particulièrement visés.

Cachés derrière un talus, enfouis dans les feuillages, dissimulés derrière un panneau publicitaire, les forces de l’ordre utilisent toutes sortes de stratagème pour se rendre invisible. Pourtant, les différents ministres des Transports nous promettaient une transparence totale des contrôles, et surtout juraient qu’il ne s’agissait pas de piéger les gens.

Mais voilà, le sentiment d’être pris au piège et, finalement, que les radars ne sont là que pour rapporter de l’argent à l’Etat est de plus en plus partagé par les conducteurs. Pour 66,9% des sondés, les radars ne sont pas placés à un endroit dangereux, et pour 80,4% d’entre eux, ils sont placés là où ça rapporte le plus.

Alors que le gouvernement prévoit de doubler le nombre des radars d’ici à trois ans, les Français estiment à 85 % qu’il y en a assez. Les seuls qui s’en sortent bien, ce sont les radars des feux tricolores : 73,9 % des sondés pensent que c’est une bonne idée mais, à 76,4%, ils estiment que « c’est des radars en plus ». Sous-entendu que leur fonction première n’est pas la sécurité…

Sources : MotoMag Frédéric Brozdziak - 28/07/2009

Radars suite

Depuis 2007, la diminution des recettes unitaires des amendes des radars automatiques est de 17%. Si cette baisse se poursuit, les recettes ne couvriront plus dés 2017 le côut de maintenance toujours plus important. Conclusion du Député rapporteur UMP Hervé Mariton...augmenter leur nombre et faire en sorte que les radars ne soient plus signalés... CQFD

Véhicule non Homologués
Voila c'est fait...comme d'habitude s'appuyant sur quelques fait divers liés à l'utilisation de minis motos l'obligation de déclaration et d’identification des machines non-réceptionnées est décidée.
Dans le n° 423 de France Moto Magazine, il vous a été présenté le décret d’application de la loi du 28 mai 2008 sur les "engins motorisés", loi elle-même codifiée aux articles L321-1 et suivants du code de la route.

Le 31 mai dernier, les arrêtés d’application de ce décret (n°2008-1455 du 30 décembre 2008) ont été publiés au Journal Officiel :
Arrêté du 15 mai 2009 autorisant la mise en œuvre d'un traitement automatisé de données à caractère personnel dénommé "DICEM"(déclaration et identification de certains engins motorisés).
Arrêté du 15 mai 2009 relatif aux modalités et au contenu de la déclaration concernant certains engins motorisés non autorisés à circuler sur la voie publique
Arrêté du 15 mai 2009 relatif aux caractéristiques des plaques d'identification de certains engins motorisés non autorisés à circuler sur la voie publique
A travers ce dispositif réglementaire, l’Etat impose désormais à tout propriétaire d’un "engin motorisé" (c'est-à-dire des machines non autorisées à circuler sur la voie publique et dont la vitesse peut excéder, par construction, 25 km/h) de le déclarer au Ministère de l’Intérieur.
Sont ainsi concernées non seulement les mini-motos et autres pit-bikes, mais également toutes les machines non réceptionnées et destinées à la pratique de la moto en dehors des voies ouvertes à la circulation publique (motocross, vitesse, grass-track, quad, trial…).
La déclaration s’effectue par l’intermédiaire d’un formulaire officiel disponible sur le site officiel du Ministère de l’Intérieur.
Selon les informations diffusées sur ce même site, "un numéro d'identification sera délivré pour chaque machine et devra être gravé sur une partie inamovible de l'engin et devra également figurer sur une plaque d'identification fixée sur le véhicule. Elle peut être retirée temporairement dans le cadre d'une pratique sportive sur un terrain adapté.
Cette plaque comporte 6 chiffres de couleur blanche, répartis sur 2 lignes horizontales de 3 caractères chacune, sur fond bleu (couleurs différentes de la plaque d'immatriculation)".
La plaque en question doit être conforme aux dispositions réglementaires du troisième arrêté précité.

Ceci à prit effet le 02/06/2009 et les possesseurs de motos non homologuées ont jusqu'au 3/12/2009 pour déclarer leurs véhicules, sinon c'est la prune -> 750 € (qui a dit Francais = vache à lait ).
Toute machine non homologuées acquise depuis le 02/06/2009 doit être déclarée dans un délai de 15 jours

Mis à part un boycott général, je ne vois pas comment se soustraire à cet énième "flicage".

Pour toute information complémentaire, contacter votre préfecture ou bien à visiter le site dédié du ministère de l’intérieur à partir du lien suivant :
http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_votre_service/vos_demarches/mini-motos-quads/declaration-mini-motos

formulaire :
http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_votre_service/vos_demarches/mini-motos-quads/declaration-mini-motos/downloadFile/attachedFile/CERFA_Mini-motos.pdf?nocache=1243948577.14

Toutes mes vidéos sur:

 http://www.youtube.com/fricoracing

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

PIAF 21/09/2009 09:01

...Maudits radars !
Et pourtant ce n'est rien ,en etudiant soigneusement les propheties de Marcel
de Nostroizanus traduit par les freres
Ripolin ,ont ne peut que trembler pour
un avenir proche, je cite:
-"Dès que rasdars obsoletes et douilleux
aux rencards furent remisés
Pour plaisir des siens ,l'empereur talonné
Gépéhesse mouchard devint
Et caisses en deux mille vingt et deux
impot devint"

L'etude de ce quatrain demontre clairement
que dans 10/15 ans, y'aura vraiment du mouron
à se faire !!!

PIAF