Brêves de juin

Publié le par frico-racing

Eh dites oh !

Voila c'est fait, à partir de juin l'ensemble des articles sont publiés ici.

Les plus assidus d'entre vous sont invités a se réinscrire  à ma Newsletter (lien ci contre)

De retour de DIJON, mon reportage et l'album photos sur "les coupes Motolégende" seront en ligne d'ici peu...

En attedant vous trouverez "les Brêles de juin" et un article sur le bol 69.

Frico
La photo du mois

Nous et le nouvel attelage à CAROLE

La vidéo du mois

http://www.youtube.com/watch?v=hZ_5KQbZtpQ&feature=related

Actualité

Après les radars, la vente des véhicules !

Le projet de loi sur la sécurité intérieure présenté par Michèle Alliot-Marie, prévoit dans le cadre de la lutte contre ce qu'il appellent "la délinquance routière"...la confiscation et la vente par l’État des véhicules de conducteurs pris en récidive de délits graves...Rien que ça !

L’éducation ? Il semble de plus en plus incongru de prononcer ce mot à l’heure actuelle en France...

Sécurité routière : la cote des radars toujours en hausse.

Le rapporteur spécial du budget des Transports à l’Assemblée nationale, Hervé Mariton (député UMP de la Drôme) a déposer en mai son rapport d’information sur "les amendes radars et le financement de la politique de sécurité routière". Dans ses propositions, des radars plus nombreux et plus performants…

Politique chiffrée:

Le rapport du député met en avant 20 propositions pour améliorer la sécurité routière et, donc, les radars. Plutôt logique finalement quand on se souvient que Michèle Alliot-Marie, ministre de l’Intérieur, déclarait en substance, il n’y a pas si longtemps, que poser des radars, c’est faire de la prévention…

Hervé Mariton prévoit que les radars routiers rapporteront en 2009, 23 % de plus par rapport à 2008, année qui a engrangé 447 millions d’euros auxquels il faut ajouter 103 millions d’amendes majorées. Cette hausse est prévisible par le nombre de radars supplémentaires mis en place, soit 560 unités (165 radars fixes, 100 radars embarqués, 275 radars de feux tricolores et 20 d’interdistances dans les tunnels).

De 2.300 en service en 2008, la France devrait être équipée d’ici à 2012 de 4.500 "boîtes à images". Mais, point intéressant, on apprend dans le rapport que le radar à l’unité n’est plus aussi rentable : la baisse serait de 17 %. Une baisse jusqu’ici toutefois bien compensée par le nombre toujours grandissant des appareils. Mais d’ici à 2017, le coût d’installation et de maintenance sera encore plus important ; on peut donc déduire qu’il faudra soit trouver d’autres moyens de financement, soit voir diminuer les dividendes.

Améliorer les infrastructures, pour quoi faire ?

En 2008, sur les 550 millions d’euros récoltés, 194 millions d’euros ont été affectés à un compte spécial "Contrôle sanction automatisé des infractions au Code de la route", afin d’assurer l’entretien et le développement. 130 millions d’euros ont été alloués aux collectivités territoriales et 123 millions d’euros à AFITF (Agence de financement des infrastructures de France).

La diminution des recettes étant anticipée, l’AFITF se verrait alors privée de dividendes dès 2010 (propositions n°12 d’annulation des versements) et les collectivités territoriales dès 2017. Ces dernières, si elles perçoivent toujours les recettes des radars, devront limiter leur utilisation aux seules opérations directement liées à la sécurité routière. Pas besoin d’avoir fait l’ENA pour lire entre les lignes et comprendre ce que cela veut dire…

Bon, ne soyons pas totalement négatifs. Au-delà de la proposition sur la simple affectation du produit des radars, une autre propose l’amélioration du système d’information (signification du PV par courrier et e-mail) et une autre encore d’améliorer les possibilités de recours, du moins lorsque l’on enverra une lettre de réclamation on aura un avis de réception.

Feux de jours, l’éternel retour

Difficile quand même d’être très optimiste, Hervé Mariton prônant surtout le renforcement du matériel répressif. Ses propositions en la matière : miniaturisation des radars; utilisation des radars embarqués permettant de contrôler à la volée les véhicules; amélioration des performances des radars pour les deux-roues et les camions; augmentation les radars sur les départementales; mise en place de détecteurs intégrés de consommation d’alcool ou de stupéfiants; mise en place de limiteur de vitesse (type Lavia); interdiction de l’usage du téléphone portable y compris mains libres…

Le député va encore plus loin puisqu’il propose, en dernier point, de mettre en place l’obligation d’allumer les feux de jour à tout moment de la journée. On croit rêver !

Un des points qui va peut-être faire bouger enfin les Français : pour améliorer l’efficacité du parc actuel, le député propose d’enlever les panneaux de signalisation des radars. Il voudrait les voir remplacer par "portion de route de 10 km avec radar".

Un peu de concertation, si, si…

En apparence en totale opposition avec ses propositions, Hervé Mariton prône par ailleurs le renforcement de la concertation et la transparence ! Plus que surprenant pour l’auteur d’un rapport pour l’élaboration duquel les seules personnes qui ont été consultés sont les représentants de l’État, la présidente de la Ligue contre la violence routière (LCVR), ainsi que le fameux professeur Got, fondateur de l’Association pour l’interdiction des véhicules inutilement rapide (Apivir).

Ce serait bien, qu’un jour, les politiques comprennent que pour faire passer une réforme sur n’importe lequel sujet, il faut dans un premier temps rencontrer les représentants, qu’ils soient des syndicats ou des associations.

(source Motomag)

Sécurité routière :

les États Généraux de la moto, enfin ! La FFMC (Fédération française des motards en colère) connait enfin la date des États généraux de la sécurité routière consacrés au deux-roues motorisé. Ce sera le 5 juin prochain, et la FFMC tiendra sa place de représentant des motards.

L’enterrement, pour les motos, de la procédure VE (véhicule endommagé) le 3 mars 2009 a donné lieu à la promesse, par la déléguée interministérielle à la sécurité routière Michèle Merli, de la tenue des États généraux spécialement pour les deux-roues motorisés. Enfin ! Comme chaque chose vient à point à qui sait s’armer de beaucoup de patience, une réunion préparatoire pour les mois à venir est enfin programmée. Elle aura lieu le 5 juin et sera suivie de cinq tables rondes sur des thèmes spécifiques – usager (règlementation et équipement), infrastructures, formation, connaissance en accidentalité et véhicule – au fil des mois. De quoi brosser l’ensemble de la problématique moto et pourquoi pas, d’arriver à peut-être trouver des solutions pour réduire la sinistralité des motards...(suite sur le site Motomag)

  Le salon de Paris 2009 reporté à 2010 !

Pas de Mondial en France cette année... Le commissaire général du Mondial du 2-Roues de Paris a annoncé officiellement, ce jeudi matin, que l’édition 2009 était reportée à 2010. Il n’y aura donc pas de salon international de la moto dans la capitale française cette année…

C’est grave docteur ? L’organisateur du Mondial du 2-Roues de Paris a annoncé, ce jeudi 14 mai en début de matinée, que l’édition 2009 (prévue début octobre) n’aurait pas lieu. Thierry Hesse a expliqué que l’exposition devrait être reportée à 2010. Mais le calendrier déjà chargé (Mondial de l’Auto en octobre 2010, salon de la moto Intermot de Cologne du 6 au 10 octobre) laisse présager de difficultés d’organisation. Le Mondial du Cycle est quant à lui maintenu. La faute à la crise.

Thierry Hesse accuse la crise d’être à l’origine de cette décision, mauvaise nouvelle pour le secteur hexagonal du 2-roues à moteur. « Nous sommes victimes d’un effet boule de neige, déplore Thierry Hesse. Les deux premiers constructeurs de moto (Honda et Yamaha) ont déclaré qu’ils ne viendraient pas. (Suite sur Motomag)

Baisse de la TVA

Pétition sécurité routière à signer...

Il y a plein d'actions à mener pour améliorer la sécurité routière et notamment une TVA à 5,5% et la libre circulation dans les voies de bus. Et à contrario, il y a de fausses bonne idées pour la sécurité routière comme l'est le contrôle technique.

Comme le Repaire des Motards est toujours là pour soutenir les bonnes causes, il relaie ces appels soutenus par MJ, la FFMC, sur le net via cette pétition en ligne en espérant que vous serez le plus nombreux possible à la signer et à la relayer sur le net.

Pour des raisons de practicité, ce sont 3 pétitions qui sont ici proposées. Vous pouvez donc choisir les cases à cocher. Chaque résultat sera envoyé de façon indépendante.

Plus de 58.000 motards ont déjà signé la pétition.

PETITION à l’attention du Président de la République

http://www.lerepairedesmotards.com/actualites/petition.php

Putain encore trois ans!

Le tube de l'année pour "patienter"...

http://www.myspace.com/lhommeparle

sarkozy_deception_depression_3

 

Toutes mes vidéos sur:

http://fr.youtube.com/watch?v=xx5mRnGLjkk

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article