Procédure VE...Un enterrement en grande pompe

Publié le par frico-racing

Manifs festives 21-22 mars : près de 25.000 motards en régions et 3000 motos à Paris !

arton5719_31caf

Selon le dernier décompte, ce sont près de 25.000 motards en province qui ont manifesté, samedi 21 mars, pour fêter l’enterrement de la procédure VE. Et le dimanche 22 mars, les rues de Paris ont vu défiler plus de 3000 motos. A lire les comptes-rendus ville par ville ! Près de 25.000 motards ont manifesté, samedi 21 mars, en province. Et le dimanche 22 mars, les rues de Paris ont vu défiler un flot de plus de 3000 motos. Des automobilistes se sont joints au cortège : quelques sympathiques 2 CV ont défilé avec les motos !

La province donne le ton...

2500 motos à Lyon, 1500 à Clermont-Ferrand, 1500 à Rouen, 600 à Orléans, près de 500 à Auxerre, 600 à Strasbourg, 500 à Bourges, 700 à Quimper, 900 à Grenoble, 2000 à Tours… et, vous l’avez compris, la liste est loin d’être exhaustive ! La mobilisation des motards a été très forte pour fêter l’annonce du retrait de la "procédure VE" pour les motos, et signifier au gouvernement qu’ils restaient vigilants.

ffmc_63_2_8efdd

Certaines antennes FFMC font état d’une "mobilisation record " un succès confirmé par la police elle-même, qui dans certains départements parlerait de "jamais vu" !

Vincennes. Il est 15 heures quand le convoi des motards en colère parisiens, de l’Île de France ou même encore de l’Yonne, s’ébranle de l’esplanade du château de Vincennes (94). Derrière le camion sono donnant le tempo, une voiture avec une remorque qui transporte un corbillard sur lequel est inscrit en gros : "Procédure VE, LA FFMC MA TUER". À l’image de quelques manifs de province, une petite dizaine de 2 CV, l’éternelle populaire Citroën, s’est joint au défilé aux côtés des motos. Puis vient la ligne de tête, les militants de la FFMC assurant l’encadrement de la manif suivis des manifestants.

Il faudra plus d’un quart d’heure pour vider l’intégralité de la place. Les motards ont en effet répondu présent. Même si la "procédure VE" a été officiellement enterrée pour les motards, ils ont tenu à être là pour fêter ça avec la FFMC. Pas étonnant, car beaucoup savent qu’il faut maintenir la pression les jours et les mois à venir.

Après avoir traversé la commune de Vincennes, le convoi entre dans la capitale. Longue, très longue, l’attente pour les badauds qui regardent, amusés, le défilé des motards. Sourire un peu plus difficile pour les automobilistes qui se retrouvent bloqués aux intersections. Un premier arrêt à Nation, le temps de regrouper tous le monde et faire le plein du service d’ordre assurant la sécurité des carrefours. On repars pour arriver sur la place de la République.

Un week-end de mobilisation réussi !

L’ensemble des motards prennent place sur la partie centrale, réservée à la manifestation. Une buvette a d’ailleurs été installée pour l’occasion. Le discours de Fabrice Vidal, militant de l’antenne de Paris, rappelle les raisons de la mobilisation et de la manifestation du jour. Le corbillard de la "procédure VE" est transporté au travers des rangs des manifestants, qui applaudissent pendant que certains allument des fumigènes.Un enterrement en grandes pompes !

artoff5638_38f2a

mLe week-end de manifestation se termine sur une note plus que positive, avec près de 28.000 manifestants comptabilisés (dernier point au 24/03/09) dont près de 25.000 en province ! Les motards ont prouvé leur envie de participer. À voir l’ampleur de la mobilisation festive, il y a fort à parier que si le gouvernement n’avait pas reculé, elle aurait été plus qu’historique...À bon entendeur!

Pourtant les médias n'ont rien vu !

Les manifs des 21-22 ont été un succès, beaucoup d’antennes FFMC battant leurs records d’affluence. 28000 motards mobilisés en France, c'est pas rien, c'est visible et audible… du moins pour les témoins directs.

Ces mêmes témoins, le soir dans leur chaumière, ont sans doute attendu d’avoir des explications sur la présence en masse dans la rue de ces énergumènes casqués au journal télévisé ou dans leur journaux. Las, mis à part quelques "feuilles" à faible tirage et quelques secondes sur une chaine locale, le black-out a été total (comme pour tout ce qui pourrait agacer "mister Bling"). A force, ça ne devrait même plus surprendre. Cette désinformation grossière montre à quel point (s'il en était besoin) les grands médias sont "aux ordres" et manipulés.

Source Motomag G.A., F.B. - 22/03/2009

Toutes mes vidéos sur:

http://fr.youtube.com/watch?v=xx5mRnGLjkk

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article