Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

RETRAITES : Un rapport dicté par le MEDEF

Publié le par frico-racing

Les laisser faire, ou pas ?

Cette nouvelle réforme des retraites, les marchés financiers, la Commission européenne et le MEDEF l’exigent…

Et le gouvernement exécute !

Comme le dit Jean-Marc Ayrault..."il n'y a pas de surprise, la France va respecter ses engagements".

La façon dont cette nouvelle contre-réforme est engagée constitue une sorte de leçon de choses.  

Après un inventaire commun au Conseil d’orientation des retraites (COR), qui regroupe prétendus "experts", administrations et "partenaires sociaux", un rapport a été commandé à un collège "d’experts" (encore) en orientant par avance leur réponse…Comme souligne le quotidien financier les Échos du 5 juin dernier..."Le rapport Moreau sur les retraites tape fort. Le gouvernement en a besoin. Il dramatise, prépare les esprits à l'effort de tous et distille ce qu'il faut de craintes pour donner un air de relative douceur au projet qui sera finalement arrêté."

Il s’agit de donner quelque crédibilité à la pseudo concertation qui va s’engager avec la conférence sociale des 20 et 21 juin prochain pour un texte en juillet/aout et une loi en septembre !!

Et de nous tirer des plans sur la comète, toujours aussi fumeux, comme quoi la pérennisation du système de retraite par répartition exige que seuls les salariés soient mis à contribution, la participation du patronat étant exclue d’office au nom de la "compétitivité",de la "défense de l’emploi" (ou plutôt des profits). On nous présente donc à cet effet plusieurs hypothèses toutes aussi farfelues les unes que les autres puisque basées sur des probabilités à long terme, par conséquent invérifiables à ce jour, comme les évolutions du taux de croissance de l’économie et par suite du taux de chômage, comme l’évolution des taux de natalité et de mortalité etc.

Toute cette usine à gaz vise bien entendu à persuader le bon peuple que les sacrifices d’aujourd’hui constituent l’unique moyen de ramener l’ensemble du dispositif à l’équilibre financier à l’horizon …2040 voire 2060 ! Comme s’il était possible de prévoir à l’heure actuelle et dans le détail quelle sera la situation du Pays dans 30 voire 50 ans !

Ces élucubrations loufoques sont à prendre avec autant de sérieux que les prévisions météorologiques à un mois et s’apparentent plus à la lecture de l’avenir dans une boule de cristal qu’à des vérités scientifiquement établies.

C’est même si vrai que le rapport 2013 du COR remet d’ores et déjà en cause ses propres extrapolations du même genre publiées dans ses rapports d’il y a 2 ou 3 ans. En vérité, même dissimulé par ces oripeaux pseudo-scientifiques, apparaît de plus en plus clairement le véritable but de la manœuvre, lequel tient en quelques mots.

En accord avec un personnel gouvernemental conformiste et tout acquis à ses thèses par intérêt carriériste ou par paresse intellectuelle, il s’agit pour le patronat (rengaine aussi vieille que le capitalisme) de faire baisser les salaires et les pensions encore plus et toujours plus vite...(la Grèce étant en quelque sorte le "laboratoire" des reculs sociaux (possibles) et promis à tous).retraite 98 annuites-46e84En réalité, le système de retraite ne  souffre pas de trop de dépenses, mais d'une insuffisance de financement, D'autre part, il n’est pas au bord de l’effondrement, même si le blocage des salaires, des embauches, les licenciements massifs et les exonérations de cotisations patronales en accroissent le déficit.

Le déficit 2011 est de 14 milliards d’euros (à comparer aux 20 milliards que le gouvernement accorde (chaque année) aux entreprises avec le crédit d’impôt pour la soit disant "compétitivité et l’emploi").

Le bulldozer médiatique est en marche, le tir de barrage est commencé...
Les rapports "d’experts" visent à faire croire que les choix seraient d'ordre techniques.

Les chiens de garde du système lisent docilement leur prompteurs !
Les laisser faire, ou pas ??

En réalité, le choix de l’âge de la retraite à taux plein, du nombre de trimestres nécessaires pour avoir une retraite pleine et des modes de financement adaptés dépendent de choix politiques et sociaux. C’est uniquement une question de financement, une question de partage des richesses, de choix de société et donc de rapport de forces.

 

Source diverses


Articles associés : 

RETRAITES : refuser l'intox !

Gouverner, c’est prévoir ?

Fraude fiscale pour les uns et austérité pour les autres

Baisser les impôts ? Bientôt la déclaration, parlons en !

ANI : "Le POISON" d'avril du gouvernement

Baisser les salaires de 30 % ?

La machine à abrutir ne connaît pas la crise


Toutes mes vidéos sur youtube:

link


Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>