Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ALPINE-REDELE La passion d'un homme…

Publié le par frico-racing

(Article actualisé le 13 aout 2014)

 Le rêve d’une génération ! 

Comme nombre d’entre vous, si la Moto est ma passion, je ne suis toutefois pas insensible aux petites voitures de sport...Et s’il est une voiture qui a marqué plusieurs générations, c’est bien L’ALPINE ! Au détour d’une rue, comme beaucoup, j’en ai rêvé depuis que je suis gamin; mais n’ai jamais atteint au « Graal »…elle a 50 ans cette année, la BERLINETTE A 110 !

Faute de moyens, (je ne suis qu'un prolétaire), le rêve ne s’est jamais complètement réalisé,  même si j’ai possédé, pendant une dizaine d’années une GTA. (celle ci dessous)1 (504).bmp

ALPINE C’est l’histoire d’une aventure humaine sans équivalent. Il aura fallu tout le talent de Jean Rédélé* et d'une équipe de passionnés pour conduire Alpine aux victoires que l'on sait.

On dénombre rien que pour la Berlinette 2 titres de champion du monde des rallyes, 2 titres de champion d’Europe des rallyes et une multitude de titres pilotes dont 4 titres de champion de France, 1 titre de champion du monde et bien d’autres.

(Un album de 71 photos dont mes modèles réduits d'Alpines est visible ci contre)

 photo jred g

Agé de 30 ans, Jean Rédélé, diplômé de HEC et plus jeune concessionnaire Renault de France (30 ans), à Dieppe, commença dans un premier temps à disputer le rallye Dieppe-Rouen avec une 4 CV, déclarant que cette voiture avait un potentiel sportif non-négligeable, il parcourt avec celle ci 100 000 Km/ans, en semaine comme véhicule de fonction, et le week-end, il la pilote avec son ami Pons.4cv g

Sa maniabilité extraordinaire et son moteur facilement "gonflable" en font une superbe petite voiture de « sport ».

Une première course se solda par une première victoire qui l'encouragea à continuer.m m 0010

Après un fastidieux rallye du Monte-Carlo et une première victoire ratée, Rédélé s'engage à disputer une compétition dans les Alpes. C'est ainsi qu'il participa, sur ces routes sinueuses, à ses meilleures courses.

Il impose sa 1063 plusieurs fois dans sa catégorie aux Mile Miles en 1952, 1953, 1954 au Liege-Rome-Liège et lors de la coupe des Alpes en 1954.a106-zoom

Ses voiture allaient être badgées Alpine en souvenir de cette victoire.

L’histoire de L'Alpine commence donc vraiment en 1955 à Paris.

Cette année a vu la création juridique de la marque sous la forme d’une Société à responsabilité limitée, (en fait Jean Rédéle avait repris la marque créée par son beau père Charles Escoffier) mais il y avait déjà eu les A106 et A108, dessinées par les carrossiers de CG...Pour faire cours, la carrosserie Chappe et Gessalin (voir plus bas), fut le précurseur des carrosseries en fibre de verre, et a ainsi développé tous les protos et petites séries de l'époque (A106, A108, René Bonnet, Matra djet, Panhard lemans...) et ont finalement sorti leur propre marque en collaboration avec Simca (car renault était avec Alpine)...Le fameux simca CG (1000 cab, B1200S, B1300, 548, MC).

C’est au mois de septembre 1955 que Jean Rédélé présente l’Alpine au public et aux journalistes au cours du salon de Paris.

Ce petit coupé est présenté sous le nom de " Alpine Mille Miles" en souvenir à ses victoires dans les rallyes précédent et au Mille Miles.

choco 14

La Régie Renault voit avec une certaine méfiance naître une marque sportive, empruntant tous les éléments mécaniques à la 4CV.

C'est ainsi qu'une demande est écrite à Rédelé pour qu'il enlève le nom de Renault au catalogue de Alpine !

Cette première voiture Alpine est donc la A106.

Construite sur la base d’une 4 CV, cette Alpine est  un petit coupé, à carrosserie polyester rigide (caisse réalisée par CG, carrossiers installés à l'époque à St-Maur), et une aérodynamique améliorée, animée par un moteur de 750 cm³ ( 21 ch.).

Cela permet à la voiture d'atteindre les 115 Km/h, contre 100 Km/h au modèle de série. Fabriqué en petite série à partir de Janvier 1955 et baptisé A106, ce coach est proposé à 825 000 F (soit 90 000 F environ) et sera bientôt suivi de L'A108.800px-Alpine A106

En option, elle peut recevoir le moteur "Type 1063" de 45 ch., boite de vitesse spéciale à 5 rapports, et suspensions spéciales surbaissées.

Tous cela permet d'atteindre les 155 Km/h, une vitesse inimaginable à l'époque  pour un 750 cm³. Rédelé l'engage en rallyes.

En effet, dès 1956, la sortie de la Dauphine, avec son moteur plus puissant va permettre d'augmenter la puissance des petites Alpines.

Les versions les plus musclées, fortes de 65 ch et 1000cm³, friseront les 180 Km/h. Elles vont remporter de nombreuses victoires.

En 1958, Jean Rédelé va élargir sa gamme avec un cabriolet plus ludique dessiné par Michelotti, remodelé en 1960 avec l'adoption d'une face avant plus profilée.

En 1959, un coupé 2 places apparaît.

Il utilise la carrosserie du cabriolet et suit l'évolution de ce dernier, en recevant lui aussi une face avant profilée.
En 1960 Alpine sort un coupé 2+2, qui possède une ligne très personnelle, où les formes courbes et anguleuses se côtoient. bizarrement.

Il sera remplacé en 1962 par le coupé GT4, modèle plus homogène qui offre 4 vraies places.bmpC7

Le coupé GT4 existe au début en type A108 avec les moteurs 3 paliers 850 ou 904 de la Dauphine Gordini, puis en Type A110 avec les moteurs 5 paliers 950 ou 1.100 des R8 ou Floride S.alpine gt 4

La face avant profilée des cabriolets Alpine de 1960, du coupé 2 places, est aussi celle de la Berlinette A108 présenté cette même année, 1960.

1967 alpine a110 1300 g 16 m

La BERLINETTE 

Abandonnant la base 4CV, Jean Rédelé a enfin trouvé la voiture de ses rêves: Elle est pure, racée, basse, légère, et belle.

Grâce à sa structure, la Berlinette ne nécessite pas beaucoup d'investissements. Pour s'autofinancer, il a l'idée de vendre les droits de licence de fabrication à l'étranger, ce qui pour l'époque est une attitude visionnaire.

Des milliers de Berlinette naissent donc aux quatre coins du monde: Brésil, Mexique, Espagne, Bulgarie....Cette voiture, grâce à son implantation mécanique est très rapide dès que la route est sinueuse, mais elle exige, que les pilotes aient une conduite en finesse. Beaucoup s’y casseront les dents.

Cette A108 servira de base à la très célèbre Tour de France A110, qui fera la renommée d'Alpine et qui sortira 2 ans plus tard.

TT AIRAINES2010 057

Ici en 2010 au premier TT d'Airaines, avec nos Amis du club Alpine de Dieppe
TT Airaines 2010 155

Les premières grandes victoires :

Le futur de la Berlinette est étroitement lié à celui de Renault et la sortie de nouveaux modèles. En effet, grâce tout d'abord à la 4 CV, puis la Dauphine, les Alpines s'améliorent.

Ainsi, avec la sortie de la R8, remplaçante de la Dauphine, Alpine va pouvoir se battre avec "les grands".

La R8 dispose d'un moteur à 5 paliers, supportant mieux la puissance, d'une boite de vitesse plus généreuse, de freins à disques, de meilleures suspensions....(la R8 GORDINI en sera l'aboutissement réussi).renault-alpine

Tous ces organes vont être implantés dans l'Alpine. Grâce au moteur Gordini 1300 de 130 ch., l'Alpine va viser dorénavant la victoire générale et non plus la victoire dans sa catégorie.

La Berlinette 1300, devient la voiture sportive française qui va faire rêver toute une génération, d'autant plus que son prix élevé, sa conduite très exigeante, et son habitacle exiguë n'en fait pas la voiture de tout le monde.

En 1961, l’A110...

La « berlinette » reçoit le moteur cinq paliers de la R8. La petite bombe de 1300cm3, puis 1600cm3 fait alors montre d’une efficacité redoutable. Le moteur de quatre cylindres en ligne est alimenté par un système d’injection électronique et procure à la voiture une puissance de 130 CV et une vitesse de pointe de 215 km/h.

La A110 enchaîne les victoires et participe à un grand nombre de compétition.

S0-Renault-va-faire-revivre-Alpine-49776

Ainsi, dès 1966, elle s'impose grâce à de jeunes pilotes comme Thérier, Darniche, Nicolas, Andruet, Piot et Larrousse.  

Ces succès conduisent la marque à ouvrir, en 1970, une plus grande usine dans la zone industrielle de Dieppe. Cette usine permettra à Alpine, de viser de plus grands objectifs :

le championnat du monde des Rallyes.

Dès cette année, Alpine se distingue et se présente en temps que grand favoris puisque la A110 ne rate le championnat que de quatre points.

L’année 1971 vit la consécration de l’Alpine. L’Alpine A110 devient championne du monde des constructeurs, et, parallèlement, Alpine lance l’A310...(4 cylindres, puis V6)

Sur le plan sportif, le modèle A310 s’avère être un échec cuisant puisque ce modèle de la marque Alpine est moins compétitif que la concurrence et que l’A110.

En 1973, Alpine confirme sa domination au niveau mondial puisqu'elle s’empare à nouveau du titre de champion du monde des constructeurs grâce à l’A110.Renault alpine a110 by Replica of 666

L’année 1973 est également un tournant dans l’histoire de la marque. Cette année, Renault s’empare de la majorité des actions d’Alpine. Alpine devient ainsi une filiale de Renault. Les mauvaises langues murmurent que cette année fut celle du début de la fin de la marque Alpine.

Avec la soit disant crise et fin du Pétrole, les limitations de vitesses apparaissent cette année, ce qui pénalise les voitures sportives au niveau commercial.

La progression constante et spectaculaire de l’évolution de la courbe des ventes de la marque depuis 1960 connaît alors une chute vertigineuse en 1973.

Les années 80 et la politique de Renault vis à vis d’Alpine lui seront fatales, presque toute compétition est stoppée, et il faut attendre 1985 pour voir apparaître un nouveau modèle.

Mais là encore, s’éloignant du concept original de la Berlinette, comme avec l’A310, la GTA, (suivie de la GT turbo) sont accueillies avec scepticisme.alpine-a310-v6-pack-gt-197-copie-1

AlpineGTA

En 1991, alors que tout le monde pense qu’Alpine est mort, on présente à Genève la toute nouvelle Alpine A610. Cela redonne un peu d’espoir aux fans de la marque, d’autant plus que cette voiture est fantastique tant sur le plan esthétique, des performances, de la tenue de route que de la finition ou du confort.

800px-Alpine-p1040134 02

Malheureusement, le mal est fait. Après avoir produit l’A610 à 762 exemplaires, Alpine disparaît du marché laissant des milliers de passionnés orphelins.

On entendit bien parler d’un nouveau modèle dans l’esprit de la Berlinette mais cela restera à l’état de projet, Renault ne croyant plus du tout à Alpine.

Si Renault a permis de sauver la société des automobiles Alpine Renault, il n’a pas sauvé la marque Alpine. L’usine existe encore, mais elle ne produit plus que des Mégane cabriolet et autres Clio 16V (dite Gordini), cette activité a, il est vrai permis à plusieurs centaines de salariés de conserver leur emploi mais c’est la moindre des chose pour Renault !

La politique de Renault vis à vis d’Alpine depuis la fin des années 70 reste donc toujours aussi floue…On prétend produire des voitures de sport mais on ne les fait pas courir, pire, ce sont directement les Renault qui étaient censées recueillir les lauriers des victoires des F1 Renault.Alpine-A210-55-LM68-8800px-Le Mans 1978 Renault Alpine A442800px-Alpine A220

Pour beaucoup, ce n’est pas en affublant les Alpine de losanges puis en les retirant au profit du "A" fléché que l’on créera une image stable pour une marque de voitures de sport.

Quoi qu’il en soit, Alpine a marqué l’histoire de l’automobile Française de sport. Une disparition totale et définitive de la marque serait une hérésie.photo-w71-av-g-p

 Le projet BEREX (ci dessus) pourtant trés abouti, la W71 mené jusqu'au protoype roulant (fin 1990) fut abandonné par Renault sur l'autel de la rentabilité.

D'autres projets sans lendemain, (comme l'A 210) ressurgissent réguliérement…

L'un des derniers, "voulait ressusciter Alpine pour que cette dernière porte le fanion des véhicules hauts de gamme de Renault". Quant à la voiture, elle aurrait été réalisée avec un partenariat Porsche pour le support technique en se basant sur la plate-forme de la 350Z de Nissan ?

Renault-Alpine-A110-50-11

Autre péripétie, le futur modèle sportif Alpine de Renault présenté en 2012 devait voir le jour en série. Fabriqué en collaboration avec Caterham, le projet fut finalement abandonné...

Une nouvelle ALPINE pour 2016 !
future-berlinette-alpine-2016-01

Et si elle ressemblait à ça !

"La nouvelle société des Automobiles Alpine" est par contre déterminée a présenter (sans autre partenaire) dès 2016 une nouvelle Alpine..."Fidèle à l'ADN de la marque tout en étant de son temps".

frico


PS : C'est volontairement que j'ai fais l'impasse sur quelques autres proto, les monoplaces, la R5 Alpine ou la  turbo.

 

NB: *Jean Rédélé est décédé le 10 août 2007, à l'âge de 85 ans.

150px-Alpinelogo.svg


(Un album de 72 photos dont mes modèles réduits d'Alpines est visible ci contre)

 Sources:

-mile Miles (Alpine magazine)

-Berlinette mag

-Alpine-passion.com

-Wikipédia

-Planète Renault

-Auto légende.com

- http://www.alpine-renault.net/historique.htm

-http://www.jean.ma310.free.fr/AlpineFrancilienne

- historique_alpine.htm

-http://www.alpine-renault.net

link


Toutes mes vidéos sur:

http://www.youtube.com/fricoracing


Publié dans Belles voitures

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>