Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Formation 125 : le point sur la réforme du 1er janvier 2011

Publié le par frico-racing

Depuis le 1er janvier 2011, les personnes souhaitant rouler en 125 cm3 ou en tricycle de catégorie L5e doivent passer une formation de 7 heures. Qui est concerné ? Quelles sont les modalités d’application du nouveau décret ?

Depuis le 1er janvier 2011, tous les possesseurs d’un permis B d’au moins deux ans qui souhaitent circuler en deux-roues de 125 cm3 ou en tricycle (catégorie L5e) doivent obligatoirement suivre une formation d’une durée de sept heures.

Seuls les conducteurs pouvant justifier d’une pratique de la conduite au cours des cinq années précédant le 1er janvier 2011 en sont dispensés (aucune durée minimale n’est requise). Ces derniers doivent pouvoir présenter une attestation délivrée par leur assureur (un «relevé d’informations») en cas de contrôle. Sur ce relevé d’informations doit impérativement figurer le nom du conducteur de la machine. Les personnes ayant conduit un véhicule assuré au nom d’une société ou les seconds conducteurs de véhicule dont le nom n’apparaît pas sur le contrat d’assurance se retrouvent donc sur le carreau.

Les usagers qui auront suivi la formation de 7 heures se verront quant à eux remettre une attestation par leur école de conduite à présenter en plus de leur permis B à chaque contrôle.

Un contenu allongé de 4 heures

Exit donc, la formation de 3 heures réservée aux possesseurs d’un permis B obtenu après le 1er janvier 2007. Dorénavant, les auto-écoles devront proposer 7 heures de formation, organisées comme ceci : 2 heures de théorie, 2 heures de plateau et 3 heures en circulation. Les deux premières heures comprennent une analyse des accidents les plus caractéristiques impliquant les motocyclettes légères et les tricycles à moteur, ainsi que des conseils permettant d’appréhender les pièges de la route (conduite sous la pluie ou de nuit).
Les 2 heures de pratique hors circulation sont consacrées à la prise en main du véhicule et aux vérifications indispensables, tandis que les 3 dernières heures en circulation mettent l’accent sur le placement sur la chaussée, la prise en compte des angles mort et les franchissements d’intersection.

300 euros de formation, 135 euros d’amende

Le coût de cette nouvelle formation se situe aujourd’hui aux alentours des 300 euros. Un tarif à surveiller : en fonction de la demande et de l’appétit des auto-écoles, il pourrait bien grimper malgré les consignes d’harmonisation. En cas de non-respect de la loi, le conducteur sera passible d’une amende de 4e classe (135 €, suppression de 3 points). Enfin, en cas d’invalidation ou d’annulation du permis de conduire, cette formation restera acquise.

Quand la passer ?

Pour prétendre à cette formation, il faut avoir obtenu le permis B depuis au moins deux ans. Néanmoins, elle peut être suivie un mois avant la date anniversaire des 2 ans d’obtention de la catégorie B du permis de conduire.

Le véhicule de votre choix ?

Dorénavant, ces leçons peuvent être dispensées sur une moto ou un scooter de la catégorie motocyclette légère ou encore sur un véhicule de la catégorie L5e (MP3 LT ou Can-Am Spyder). Si on imagine mal les auto-écoles s’équiper de chacun de ces véhicules, l’offre devrait s’étoffer avec le temps.

Une attestation en plastique

La carte remise par l’établissement de formation est une simple feuille plastifiée au format 10,6 cm de largeur et 6,3 cm de hauteur. Sur le recto figurent les nom, prénom, date et lieu de naissance, la date d’obtention et le numéro du permis B ainsi qu’une photo du titulaire et sa signature. Sur le verso on trouvera les renseignements concernant l’établissement de formation ainsi que son cachet.

Sources Motomag


Toutes mes vidéos sur:

http://www.youtube.com/fricoracing


Publié dans FFMC défense MOTO

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>