Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

CHOMAGE : Les vrais chiffres !

Publié le par frico-racing

Le chômage est voulu, organisé et planifié car il est un outil économique indispensable au bon fonctionnement du système capitaliste ultralibéral mondialisé.
Outre maintenir sinon accroître la rentabilité des entreprises et réjouir les boursicoteurs et autres rapaces de la finance, le chômage a deux propriétés inavouables :
• faisant pression à la baisse sur les salaires, il permet de contenir l'inflation;
• affaiblissant le salariat par la crainte qu'il suscite et la mise en "concurence" qu'il induit, il l'oblige à accepter des emplois de moins en moins dignes, subir des conditions de travail dégradées ou précaires et permet de dérèglementer le travail...(austérité, blocage des salaires, CDD, travail du dimanche, vol de l'ascension, réforme des retraites etc...)45193682 p

En cinq ans, les plus grandes entreprises françaises (CAC 40) ont détruit  des dizaines de milliers d'emplois en France tout en engrangeant les profits et des dizaines de milliards d’aides de l’Etat.

"c'est la crise"...qu'ils disent

Ils accumulent les profits, sont choyés par l’Etat et détruisent des emplois en France.

Au premier semestre 2010, ils ont engrangé 41,5 milliards d’euros de bénéfices, en hausse de 87% sur un an. Mieux encore, ils disposent dans leurs caisses d’un matelas de 146 milliards d’euros de cash, selon une étude publiée le 21 octobre par les Echos.

Mais l’économie française n’en profitera pas. Selon l’enquête réalisée par Libération, les effectifs dans l’Hexagone des quarante groupes du CAC ont diminué de 39 400 personnes entre la fin 2004 et la fin 2009, soit une baisse de 2,5% sur cinq ans.

Les vrais chiffres du chômage

(7 millions base Septembre 2010)

de pire en pire:

Décryptage des vrais chiffres connus (Septembre 2010) des demandeurs d’emploi, ceux dont les médias classiques ne parlent quasi JAMAIS.

Ils occultent les catégories D et E systématiquement, les DOM TOM systématiquement, et encore pire, une énorme partie des RADIES mensuels (des centaines de milliers tout les mois, radiés, pour autre motif que reprise d’emploi précaire), et ils ne parlent évidemment JAMAIS des centaines de milliers de demandeurs d’emploi qui ne dépendent pas de pôle emploi pour diverses raisons.

SEPTEMBRE 2010, les chiffres sont toujours catastrophiques et en nette augmentation.

Les chiffres des travailleurs précaires et pauvres explosent, en même temps que celui du chômage de longue durée, tout comme les entrées à pôle emploi pour motif licenciement économique.

A noter qu’environ 40% des demandeurs d’emploi inscrits, ne sont aucunement indemnisés, ni par les Assedics, ni par la solidarité nationale (RSA ou ASS), encore pire si l’on compte donc, les non inscrits à Pôle emploi.

45,9% des personnes qui arrivent en fin de droits, ne dépendent plus de pôle emploi 6 mois après (soient sont des RSastes qui dépendent d’un autre suivi, soit sont des sans-droits à rien, laissés à leur sort)

VRAIS chiffres du chômage SEPTEMBRE 2010 :

plus 4 600 chômeurs disent les médias catégorie A , ou + 28 300 catégorie A,B,C ?

Réalité : résultat net, catégories A,B,C,D, et E 34 700 demandeurs d’emplois de + inscrits à Pôle Emploi entre Aout et Septembre :

catégorie A + 0,2 %
catégorie B + 0,7 %
catégorie C + 2,7 %
catégorie D + 1,5 %
catégorie E + 0,7 %

catégorie A : 2 697 100 (+ 3,9% sur 1 an)
catégorie B et C : 1 302 100 (+ 5,4 % B, + 17,8% C sur 1 an)
catégorie D et E : 623 600 (+ 11,8% D, et + 40,1% E sur 1 an)
catégorie ABCDE Aout 2010 : 4 588 100

catégorie ABCDE Septembre 2010 : 4 622 800

TOTAL : + 34 700 demandeurs d’emploi, par rapport à Aout, où il y avait déjà augmentation réelle de + 14 600PIAULE EMPLOI2-2-f0d03

MAIS ATTENTION ! LE POT AUX ROSES est là

(les chiffres JAMAIS mis en avant) : + sorties des listes de pôle emploi pour autres cas que : reprise d’activité (100 000) - 0,3 % ou entrée en stage (32 600) - 0,6% ou arrêts maladie, retraite, maternité (37 500) + 3,9 %, donc les Radiés qui échappent complètement au 5 catégories, à toutes les statistiques qu’on entend dans les médias "conventionnels" :

disparitions des listes pour cessation d’inscription suite à défaut d’actualisation : 185 700 personnes pour ce mois de Septembre 2010 ( - 11,7 %)
disparitions des listes pour radiation administrative ( les punis ) 43 400 personnes pour ce mois de Septembre ( + 0,5 %)
sorties des listes inexpliquées, classées dans "autres cas" 55 100 personnes ( + 2 %) les incarcérés peut être, les suicidés ?? !

soit 185 700 + 43 400 + 55 100 =

284 200 demandeurs d’emploi sortis artificiellement des 5 listes A B C D et E

... et c’est du même ordre tout les mois. Ne sont donc pas comptés dans ces chiffres de + 34 700 "officieux" :

Des RSastes qui pour une grosse partie ne sont pas inscrits à pôle emploi , (autre suivi) environs 30 à 40%

Les dom-tom (Réunion, Guadeloupe, Martinique et Guyane)

Des sans droits, car moins de 25 ans, qui ne perçoivent RIEN

Des sans droits radiés ou désinscrits, car dépassement du plafond de ressources dans un couple, qui sont donc privés du RSA ou de l’ASS et qui n’ont droit à rien

Des retraités qui cherchent un emploi car leur retraite ne couvre pas les charges fixes pour survivre

Des étudiants boursiers ou non, qui cherchent des petits jobs alimentaires

Estimation 2,5 MILLIONS au bas mot à rajouter aux chiffres "officieux", soit environ

7 MILLIONS de demandeurs d’emploi

Seuls 39% des 55/61 ans sont en encore en activité, et seuls 32% des 16/24 ans sont en activité en France.

Sources rapport de 18 pages :http://www.travail-solidarite.gouv.fr/IMG/pdf/PI-Mensuelle-RTj78.pdf

catégorie A : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, sans emploi ;
catégorie B : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite courte (de 78 heures ou moins au cours du mois) ;
catégorie C : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite longue (de plus de 78 heures au cours du mois) ;
catégorie D : demandeurs d’emploi non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi (en raison d’un stage, d’une formation, d’une maladie, maternité …), sans emploi ;
catégorie E : demandeurs d’emploi non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, en emploi (essentiellement bénéficiaires de contrats aidés ou l’employeur peut avoir de 50% jusqu’à 105% du salaire payée par l’état et les collectivités locales) on y trouve très souvant, tri en déchetterie, ménage, repassage, aide à la personne, élimination de gravats, débroussaillage, plonge en restauration collective ou non, mais ça touche aussi parfois des métiers à BAC + 5 dans des domaines divers et variés ( tourisme, commerce, administrations, etc ) !!

TOTAL 7 millions de demandeurs d'emploi

Dans le système actuel, le retour au «plein emploi» est une chimère tandis que la lutte contre le chômage a toujours été un attrape-nigauds, et jamais une priorité. Car les licenciements et la précarisation du travail sont devenus des composantes essentielles de la productivité des entreprises : par leur sacrifice, les chômeurs et les précaires sont bien des agents actifs de cette prospérité. Comprenez qu'un tel cynisme ne puisse être confessé...

austérité-quatre816.preview

Sources diverses dont "Pôle emploi"


Toutes mes vidéos sur:

http://www.youtube.com/fricoracing


Publié dans Politique et Société

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>