Véhicules interdits à la circulation (ZFE) au 1er juillet 2019 (suite)

Publié le par frico-racing

Vers les 500 abonnés, pour ne rien rater, abonnez vous à mon blog (gratuit) newsletter en bas de page à droite...

Véhicules interdits à la circulation (ZFE) au 1er juillet 2019 (suite)
Véhicules interdits à la circulation (ZFE) au 1er juillet 2019 (suite)

Véhicules interdits à la circulation sans vignette Crit’Air

Les véhicules suivants ne sont inclus dans aucune catégorie. Cela signifie qu’ils ne peuvent obtenir aucune vignette Crit’Air.

  • Toutes les voitures particulières immatriculées avant le 1er janvier 1997
  • Tous les véhicules utilitaires légers < 3,5 t immatriculés avant le 1er octobre 1997
  • Tous les deux-roues, trois-roues et quatre-roues légers motorisés immatriculés avant le 1er juin 2000
  • Tous les poids-lourds et autocars immatriculés avant le 1er octobre 2001

L’interdiction de circuler vaut par ailleurs, sauf indication contraire, toujours du lundi au vendredi de 8h à 20h, bien que cela ne figure pas sur les panonceaux.
Pour les vieux bus et autocars M2 et M3, ainsi que pour les vieux poids-lourds N2 et N3, l’interdiction de circulation vaut cependant du lundi au dimanche, s’ils ont été immatriculés avant le 1er octobre 2001.

Pour l'instant aucune mesure n’a été prise pour interdire leur circulation sur toute la France. (voir annexes)

Des voitures déjà interdites à Paris

Toutefois, certains véhicules font bien l’objet de restrictions de circulation. Depuis le 1er juillet 2016, à Paris, les voitures immatriculées avant 1997 sont interdites en semaine, de 8 h à 20 h. Cette interdiction concerne également les utilitaires légers. Il existe des dérogations, notamment pour les personnes handicapées.

Certaines municipalités ont fait le choix de restreindre ou d’interdire ponctuellement la circulation des voitures les plus anciennes. A Grenoble, cet hiver, ces voitures ont été interdites de sortir du garage à plusieurs reprises, suite à des pics de pollution. Et elles ne sont pas éligibles pour recevoir une vignette Crit’air. Ces vignettes classent les véhicules en six catégories, en fonction de leur ancienneté et de leur catégorie (voiture électrique, essence etc.). L’usage de ces vignettes n’est pas uniforme sur le territoire et dépend de chaque collectivité.

Programmée pour une mise en place au 1er juillet 2019, la Zone à Faibles Émissions voulue par la Métropole du Grand Paris n'a pas fait l'unanimité. Seules 45 communes se sont engagées à appliquer la mesure à la date prévue.

Énième mesure "d'écologie" punitive, "obsolescence réglementaire" et véritable "apartheid social"... Conformément à une décision prise en novembre dernier, la circulation des véhicules classés Crit’Air 5, immatriculés avant le 31 décembre 2000 est interdite en région Parisienne. Cela concerne officiellement 187.000 véhicules vignettés, mais 800.000 circuleraient actuellement sans cette vignette...La province ne sera pas épargnée, toutes les grandes villes s'engagent dans cette arnaque sociale et intellectuelle... Pendant ce temps, à l'ombre des salves d'augmentations du carburant à la pompe, les plus gros pollueurs bénéficient eux ; d’exonérations totales ou partielles !... Le rail et le transport fluvial sont sacrifiés, le nombre de camions sur nos routes explose, l’aérien et le transport maritime ne seront pas taxés, etc, etc...

frico

Articles associés :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Paris 04/07/2019 09:51

Excellent