Il y a 70 ans, l’ONU adoptait le plan de partage de la Palestine en deux Etats

Publié le par frico-racing

Vers les 400 abonnés, pour ne rien rater, abonnez vous à mon blog (gratuit) newsletter en bas de page à droite...

Photo du vote des Nations unies du plan de partage de la Palestine, le 29 novembre 1947 (Crédit : Autorisation du Bureau de presse du gouvernement de Jérusalem)

Photo du vote des Nations unies du plan de partage de la Palestine, le 29 novembre 1947 (Crédit : Autorisation du Bureau de presse du gouvernement de Jérusalem)

Ce vote historique donnera naissance six mois plus tard, le 14 mai 1948, à la création de l'Etat d'Israël. En revanche, 70 ans après, l’État palestinien indépendant n'a toujours pas vu le jour...

Après la seconde Guerre mondiale, la Grande-Bretagne n’arrive plus à maîtriser la situation en Palestine sur laquelle elle avait reçu un mandat de la Société des Nations en 1922 après le "partage" franco/britannique né du découpage Sykes-Picot de 1916 (voir en annexes).

Le génocide juif, l’entrée en scène des Etats-Unis au Proche-Orient, la création de la Ligue arabe et la pression exercée par les groupes clandestins sionistes armés, ont radicalement modifié le contexte local et international.

Londres confie en février 1947 le dossier palestinien aux Nations unies.

Le 29 novembre 1947, l’Assemblée générale de l’ONU à New York vote le partage de la Palestine. La résolution 181 est adoptée par 33 voix pour (dont les Etats-Unis, l’Union soviétique et la France), 13 voix contre (dont les Etats arabes) et dix abstentions (dont la Grande-Bretagne). Le vote n’a pas duré plus de trois minutes.

La Palestine, où vivent alors 1 300 000 Arabes et 600 000 Juifs, est divisée en trois entités qui doivent devenir indépendantes le 1er août 1948.

David Ben Gurion, entouré des membres du gouvernement provisoire, proclame la Déclaration d'indépendance dans le hall du musée de Tel Aviv, le 14 mai 1948 (Crédit : bureau de presse du gouvernement israélien)

L’Etat juif (14 000 km2) comprend une bande allant du doigt nord de la Galilée jusqu’au bord du lac de Tibériade, le littoral central (de Haïfa à Tel Aviv) et le désert du Néguev.

Les Palestiniens conserveront trois régions (11 500 km2) : l’une en Galilée occidentale, la deuxième dans la bande de Gaza avec une partie de la frontière avec le Sinaï et la troisième en Cisjordanie.

Jérusalem et les localités environnantes forment un corpus separatum sous régime international spécial, administré par l’ONU.

Le plan indique en détail les mesures à prendre pour l’indépendance dans des domaines comme la citoyenneté, le droit de transit, l’union économique et la déclaration que doit formuler le gouvernement provisoire de chacun des États proposés concernant l’accès aux lieux saints et les droits des communautés religieuses et des minorités.

Etats-Unis et URSS : un front commun

Londres, bien qu’à l’origine de la convocation de cette session spéciale de l’Assemblée générale, refuse de participer à la mise en œuvre du plan. Le Royaume-Uni, qui n’a cessé de changer de position, est en ce moment favorable aux arabes. Mais c’est surtout parce qu’il est conscient du caractère explosif du sujet qu’il s’abstient.

La France, longtemps indécise, finit par voter en faveur du plan.

Jusqu’au bout, les pays arabes à l’ONU qui réclament la création d’un « Etat palestinien unique, démocratique et indépendant » ont tenté de s’opposer à une partition.

Mais ils se sont heurtés à une alliance inattendue en cette période de guerre froide entre les Etats-Unis et l’URSS, qui a permis de rallier la majorité des deux tiers nécessaire à l’adoption du texte.

Les Soviétiques veulent chasser les Britanniques de Palestine.

Les dirigeants de l’Agence juive acceptent le plan, mais certains sionistes le rejettent car il est loin de correspondre au Grand Israël auquel ils aspirent. A Tel Aviv, la communauté juive retient son souffle au moment du vote. Puis la foule, en liesse, applaudit.

Chez les Palestiniens, c’est un immense sentiment d’injustice qui prévaut. Les pays arabes refusent le plan.

Les incidents vont se multiplier en Palestine, chaque partie cherchant à conquérir une position de force.

Le 14 mai 1948, David Ben Gurion proclame la création de l’Etat d’Israël aussitôt après la fin du mandat britannique sur la Palestine. Le premier conflit israélo-arabe éclate le lendemain.

A la fin du conflit, Israël occupe 78 % de la Palestine mandataire. Plus de 760 000 Palestiniens prennent la route de l’exode.

Si Israël fête le 70e anniversaire de sa naissance, 2018 marquera l’année des 70 ans de la Nakba, (la catastrophe en arabe), où des centaines de milliers de Palestiniens furent chassés de leur pays...Aujourd'hui, des milliers de Palestiniens manifestent au pied de la barrière de séparation entre la bande de Gaza et le territoire israélien dans le cadre de la "Grande marche du retour", un mouvement lancé le 30 mars pour réclamer le droit au retour des réfugiés palestiniens et la fin du blocus imposé à Gaza. La réponse de l’État israélien par des tirs de l'armée israélienne a fait plus de 100 morts et 3000 blessés par balles, selon des sources médicales palestiniennes.

"Aujourd'hui, après 70 ans de réussites étonnantes dans tant de domaines, Israël, avec toute sa force,"...(et le soutien US), "est peut-être une forteresse. Mais ce n'est toujours pas un foyer. Les Israéliens n'auront pas de foyer tant que les Palestiniens n'auront pas le leur", a déclaré l'écrivain David Grossman lors d'une cérémonie mardi soir à Tel-Aviv troublée par des militants de droite protestant contre la présence de familles palestiniennes.

NB : Le redécoupage colonialiste en 1916 de la région par les occidentaux (Sykes-Picot ci dessous), ses avatars de l’après guerre (39/48) et l'interventionnisme US ne sont pas étranger au chaos actuel qui secoue le moyen orient.

Sources et articles associés :

  1. Après l’assassinat d’Hervé Gourdel
  2. COUP DE GUEULE : l'OTAN c'est la guerre
  3. Les théories du complot - frico-racing-passion moto
  4. 1945/2015...Retour sur le pacte germano-soviétique - frico-racing-passion moto
  5. Vers un TOTALITARISME rampant ?
  6. Hiroshima, Nagasaki, il y a 70 ans l'horreur nuc
  7. Il y a 40 ans : La "révolution des œillets " - frico-racing-passion moto
  8. Paris 13 novembre 2015 - frico-racing-passion
  9. La peur gouverne ! - frico-racing-passion mot
  10. Etat d'urgence et libertés...
  11. NON à l'Union Sacrée ! - frico-racing-passion m
  12. La NOVLANGUE...LORSQUE LES MOTS PERDE
  13. Sécurité routiere et guerre psychologique - fric
  14. INSECURITE : Les RAISONS de la VIOLENCE ?
  15. Horreur à CHarlie HEBDO - frico-racing-passi
  16. CHARLIE : Non à la récupération !
  17. « EuroGendFor » : l’armée privée de l’UE, contre les peuples !
  18. TUEUR au T-MAX : Poser les bonnes questions !
  19. Ils préparent la guerre...et les esprits
  20. CETTE PSEUDO DÉMOCRATIE ... qui peut nous
  21. Les dessous de la guerre au MALI
  22. La France de Hollande, caniche d’Obama...
  23. Syrie : La guerre seule solution ?
  24. Quand les Américains voulaient gouverner la France
  25. Connaissez vous le TISA ?
  26. Le Grand Traité Transatlantique (TAFTA) expliqué aux nuls
  27. Histoire: Mon Mai 68 ou...
  28. Ukraine : Déclaration du Comité Valmy
  29. Que c'est il passé LE 6 JUILLET 1880 ?
  30. Vietnam. Le pays célèbre les 60 ans de la victoire de Diên Biên Phu
  31. Chavez est mort
  32. Anniversaire : "La chute du mur"
  33. Humeur : Pas touche au CHE !
  34. Henri Alleg est mort
  35. 11 Septembre...1973
  36. Retour sur "le choc pétrolier" de1973
  37. Nucléaire et désarmement
  38. Il y a 40 ans : La «révolution des œillets »
  39. "La Grèce a servi de cobaye à la théorie du choc"
  40. Stratégies de manipulation des masses
  41. L'EURO ? L'ARNAQUE !
  42. L'EURO a dix ans
  43. La machine à abrutir ne connaît pas la crise
  44. La lutte des classes ? Une réalité objective !
  45. La guerre des classes est déclarée
  46. Lecture : "L'INVENTION DE LA CRISE"
  47. la "supériorité" de la civilisation occidentale ?
  48. USA Exécution de Troy Davis
  49. Le FN parti ouvrier ??
  50. FASCISME ET CAPITALISME - frico-racing-pa
  51. 1er janvier 1959 : Viva CUBA - frico-racing-pas
  52. Etat d'urgence et libertés... - frico-racing-passi
  53. VOYAGE à CUBA
  54. Meurtre fasciste à Paris
  55. Terrorisme, peurs, propagande et désinformation
  56. La guerre des classes est déclarée
  57. Histoire : Les origines du 8 mars
  58. Histoire du 1er mai
  59. Les 70 ans de l'affiche rouge
  60. Nelson Mandela est mort
  61. HISTOIRE : 17 octobre 1961, un crime d'état occulté
  62. PHILOSOPHIE - frico-racing-passion moto"
  63. Traité d'athéologie" Michel Onfray - frico-raci
  64. Le 21 février 1965, Malcolm X était assassiné -
  65. 1er janvier 1959 : Viva CUBA - frico-racing-passion moto
  66. Etat d'urgence et libertés... - frico-racing-passion moto
  67. FASCISME ET CAPITALISME - frico-racing-passion moto
  68. 6 évrier 1934
  69. Histoire : 50 ème anniversaire de Charonne
  70. Stéphane Hessel reste vivant
  71. Il y a vingt ans, Nelson Mandela était libéré.
  72. J F.Kennedy : le 22 novembre 1963
  73. "I have a dream" : c'était il y a 50 ans
  74. Vote utile ou vote futile ?
  75. Il y a 110 ans, disparition de Louise Michel
  76. Je ne m'occupe pas de politique
  77. 18 septembre 1981 : La France abolit la peine de mort
  78. Histoire : L’armistice du 11 novembre 1918
  79. 27 février 1933 : Incendie du Reeichstag
  80. Ils ont tué Jaurès, le centenaire
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article