Arnaque et pollution...Les ZCR : 25 villes concernées

Publié le par frico-racing

Arnaque et pollution...Les ZCR : 25 villes concernées

Interdictions de circuler en ville : les deux-roues motorisés d’avant 2006 bientôt concernés ?

36 zones, et plus particulièrement 25 villes, sont potentiellement concernées par des projets de zone à circulation restreinte où les deux-roues les plus anciens seraient, comme leurs collègues à 4 roues, interdits en centre-ville. Initialement, les premiers deux-roues motorisés (2RM) concernés étaient ceux mis en circulation avant l’année 2000. Un projet d’arrêté, signée de la Ministre de l’Ecologie, vise modifier la classification des véhicules utilisée et, ainsi, à étendre la quantité des deux-roues concernés par ces mesures.

Depuis fin 2015, nous connaissions la liste des 25 villes françaises retenues pour le projet du Ministère de l’écologie « Ville respirable en cinq ans », qui vise à « mettre en œuvre [dans des villes concernées par une mauvaise qualité de l’air] des mesures radicales et exemplaires » telles que les zones à circulation restreinte. En tête, la ville de Paris prévoyant de mettre d’interdire sur son territoire les deux-roues d’avant 2000 dès juillet 2016 !

Une nouvelle étape est franchie…

Afin de mettre en place ces interdictions, le document de référence définissant la classification des véhicules est l’arrêté du 3 mai 2012. Celui-ci classait les véhicules selon leur norme européenne de pollution et indiquait les 2RM d’avant 2000 (norme euro 1) comme les premiers concernés par ces projets.
Or, une nouvelle étape a été franchie par la Ministre de l’Environnement. Cette dernière a récemment initié une consultation publique sur une réforme de la classification des véhicules qui, en regroupant les normes euro 1 et euro 2 dans une même catégorie, aboutirait à une interdiction de circuler dans ces zones des motos d’avant 2006 ! Soit un bond de 6 ans !

Plus de 700 000 usagers concernés

Le nombre d’usagers de deux-roues motorisés potentiellement concernés serait presque doublé en passant d’environ 400 000 à plus de 700 000 ! Autant de personnes obligées de se séparer de leur véhicule en parfait état de fonctionnement pour se déplacer pour leurs trajets quotidiens. Pour les 2 et 3 RM, cette vive accélération dans la mise en œuvre des plans définissant les Zones à Circulations Restreinte (ZCR), est parfaitement injustifiée ! D’autant que, nous ne cesserons de le répéter, ce véhicule apporte une réelle plus-value pour la mobilité des populations en milieu urbain tout en contribuant à améliorer la fluidité du trafic routier et à optimiser l’espace urbain.

Passez à l’action !

Sur sollicitation de la FFMC, des parlementaires ont déjà pris position contre cette disposition et l’ont indiqué à la Ministre de l’Environnement en lui envoyant un courrier. Nous vous invitons à vous joindre à cette démarche afin de montrer votre désaccord sur ce projet et rappeler au ministère la valeur ajoutée du 2RM en milieu urbain.

FFMC Nationale

Articles associés :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

alcor-controles 18/02/2016 13:59

On tape toujours sur les mêmes
et les constructeurs automobiles ont le droit de polluer deux fois plus que prévu