Coupes Moto Légende 2015 Dijon Prenois

Publié le par frico-racing

Coupes Moto Légende 2015 Dijon Prenois
Coupes Moto Légende 2015 Dijon Prenois

La fête à la moto

Au moment, ou je fais ce compte rendu, je ne sais pas si le record des 35000 visiteurs de 2014 a été battu, mais ce qui est certain, c'est que les passionnés étaient bien une nouvelle fois au rendez vous pour cette 23ème édition des Coupes Moto Légende qui se sont déroulées les 30/31 mai sur le circuit Dijon-Prenois. Pour l'essentiel le WE fut sec et ensoleillé, ce qui ne gâche rien...

-Voir 4 albums photos (séries K-E-L-A et paddocks en fin d'article)...Les 8 autres albums forment l'article suivant.
-Les articles sur Motomag.com et Mensuel (a venir)

1000 motos dont 60 sides en piste

Avec ses 1000 motos et sides sur la piste, ses nombreuses animations et son rallye touristique, les Coupes Moto légende sont le plus grand rassemblement européen de motos anciennes, de collection et d’exception.

Passionnés et connaisseurs ont pu suivre les démonstrations sur piste regroupant motos et sides des origines à 1985, réparties en 12 catégories, Huit champions du monde, une trentaine de pilotes de GP ont partagé la piste avec le millier de participants. 300 exposants étaient présents dans le village professionnels/partenaires, ou la bourse d’échanges. Plus de 90 clubs avaient fait le déplacement dans l’espace dédié.

Yamaha qui fête cette année les 60 ans de la marque mettait à l’honneur son histoire et ses évolutions en exposant des motos qui ont marqué les années 1965, 1975, 1985, 1995, 2005, 2015, permettant au public de se replonger dans l’épopée de la marque.

Pour célébrer cet anniversaire, chaque propriétaire de Yamaha était attendu sur le stand pour recevoir un petit cadeau, sur simple présentation de sa carte grise.

Comme chaque année, pour ne pas casser sa belle sur ce circuit rapide, on pouvait participer au rallye touristique (150 participants), ou au concours de look (auquel, nous nous sommes prêtés, Pascal et moi, ainsi que D'Artagnan...qui s'en s'en est mis "une bonne", avec la MV au freinage en bout de ligne droite, à la dernière série)...Les deux mains touchées sans trop de gravité, (petite fracture et tendon) il est rentré chez lui, par contre la MV, en a pris un bon coup... Il serait bien qu'il gagne le concours de look cette année, (pourvu que Pascal et moi finissions dans les 10 premiers) vote bientôt sur le site des CML

L’ESPRIT MOTARD ? du concret !

En ce qui nous concerne, le WE a failli tourner au désastre...Plus de jus après deux tours dans la première série (Merci à Titis pour le prêt de sa batterie)...Puis embrayage cramé dans le paddock à l'issue de notre deuxième roulage (rien trouvé sur la bourse, merci à Alain pour le prêt d'un embrayage de 4 pattes), ce qui nous a permis d'assurer 4 séries su 7...Merci à pascal et Cyril (une première pour lui) qui ont assuré le rôle au combien exaltant et fondamental de passager à mes cotés.

A tous ceux et celles que j'ai rencontrés souvent trop brièvement, « pistards » et habitués des démonstrations ou AmiEs côtoyés sur ce blog, FB ou forums, merci à vous pour ces moments passés ensemble et à bientôt...ou vous savez !!

frico

Les photos sur piste sont de Didier merci à lui

-Voir 4 albums photos (séries K-E-L-A et paddocks en fin d'article)...Les 8 autres albums font l'objet de l'article suivant (bas de page)
-Les articles sur Motomag.com (a venir)

Pour plus de photos, voir aussi ci dessous les éditions précédentes.

  1. Le site des CML : link
  2. Warmup photos : link
  3. Motomag.com : suivre le lien ci dessous

Article associés :

  1. COUPES MOTO-LEGENDE DIJON 2013
  2. COUPES MOTOLEGENDE DIJON 2012
  3. COUPES Moto Légende 2011 Dijon Prenois
  4. COUPES MOTO LEGENDE 2010
  5. Coupes moto légende 2009 Dijon-Prenois
  6. Coupes moto légende 2008

Toutes mes vidéos sur youtube:

link

CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K
CML 2015 Série K

CML 2015 Série K

CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A
CML 2015 Série A

CML 2015 Série A

CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E
CML 2015 Série L et E

CML 2015 Série L et E

CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks
CML 2015 paddoks

CML 2015 paddoks

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Liloune 01/11/2015 12:42

coucou tout le monde! ça n'a pas vraiment de rapport avec les motos mais ça peut toujours servir! j'ai trouvé un site qui permet de toucher un ptit salaire (350€ à 450€ par mois) en répondant à des sondages en ligne! c'est pas beaucoup mais ça permet tout de même de mettre du beurre dans les épinards! bref! voilà le lien du site pour qui ça pourrait intéresser: www.sondage-france.com profitez-en aussi ;-)

Dany 21/06/2015 20:06

Je suis grosso moto complètement d'accord avec Vincent que je ne connais pas, sauf que je n'ai pas la chance de faire partie de la confrérie des bécaneux et que c'est à titre d'admirateur envieux (gars) que je réagis à ce superbe reportage.

Vincent 12/06/2015 10:01

Quel beau reportage sur ce super évènement.!
Ta passion de la moto reste très clairement intacte, Frico !
Félicitation également à Didier pour ses magnifiques prises de vues, qui ont l'art de rendre tout l'effet et les sensations perçues sur nos bécanes.
A très vite se revoir pour de nouvelles aventures.
Vincent et Jean-Luc ''les belges''.

olivier barbier 03/06/2015 09:35

merci , effectivement quel boulot !!!! mais le resultat est là

jean-paul Geneste 02/06/2015 17:10

C' est le site a mettre d 'office de coté , afin de préparer notre arrivée en maison de retraite ....Avec Bike 70, enfin de la lecture et des photos qui rappellent de notre époque ou certains ont survécu....Magnifique travail ...

frico 02/06/2015 21:15

Merci Jean Paul, effectivement c'est du boulot, mais bon quand on aime !!