Nos ancêtres Africains

Publié le par frico-racing

Vers les 400 abonnés, pour ne rien rater, abonnez vous à mon blog (gratuit) newsletter en bas de page à droite... 

Nos ancêtres Africains

L'ancêtre des Britanniques avait la peau noire et les yeux bleus

Comme à l'époque de Darwin, allez savoir pourquoi, certaines vérités scientifiques dérangent tellement qu’elles en deviennent complètement ignorées quand elle ne sont pas ouvertement combattues !...

Il y a plus de cent cinquante ans, avec une des plus importantes découvertes de tous les temps, le célèbre naturaliste Britannique révolutionnait l’histoire de la vie en mettant sur pied les théories de l’évolution et de la sélection naturelle. À l’heure où les créationnistes regagnent du terrain, il n'est pas inutile de remettre les pendules à l'heure. (voir en annexe).

Dans la même veine : nos origines. N’en déplaise aux racistes, nous avons tous les mêmes ancêtres (la même "souche") et ces ancêtres étaient noirs, africains. Yves Coppens avait beau le rappeler sur tous les tons depuis plus de quarante ans, son message encore au 21ém siècle se heurte aux murs de l'ignorance, de l’intolérance et de l'obscurantisme...

Pourtant aujourd'hui et grâce à de nouvelles recherches ADN, nous savons que Homo-sapiens, (c'est à dire NOUS) avons (aussi) tous une part de Neandertal (voir en annexe)...

Très récemment des scientifiques sont parvenus à reconstituer le visage du plus ancien britannique connu à ce jour, confirmant une fois de plus la découverte du Français.

On savait déjà que le premier homme à avoir foulé le sol britannique avait vécu il y a environ 10 000 ans. Ce qu’on ne savait pas (et que l’on vient seulement de découvrir), ce sont les particularités physiques de cet homme : apparemment, il avait des yeux bleus… et la peau noire ! C’est en tout cas ce que nous révèle un passionnant documentaire récemment diffusé sur la BBC. Explications.

Découverts en 1903, les restes de Cheddar Man, considéré comme le premier homme de Grande-Bretagne, n’avaient pas encore livré tous leurs secrets. Mais, grâce à un trou de 2mm creusé dans le crâne et à des recherches ADN menées par le musée d’histoire naturelle de Londres, les chercheurs sont désormais capables d’affirmer que Cheddar Man, l’ancêtre des britanniques, avait des cheveux bruns et bouclés, la peau noire et des yeux bleus.

Tom Booth, archéologue :

« Cela prouve vraiment que les catégories raciales imaginaires que nous avons sont des constructions très modernes, qu’il est impossible de les appliquer au passé. »

Son collègue, le biologiste Yoan Diekmann, ne dit d’ailleurs pas autre chose :

« La connexion entre britannicité et le fait d’être blanc de peau n’est pas une vérité immuable. »

Grâce à ces nouvelles recherches et aux restes de son crâne, le visage de Cheddar Man a pu être reconstitué en 3D.

Les scientifiques pensent qu’il serait originaire d’Afrique et serait passé par l’Europe pour atteindre la Grande-Bretagne.

Cette découverte nous le rappelle une nouvelle fois : les migrations ont toujours existé. Mieux, elles sont à l’origine des peuples d’aujourd’hui...Le racisme n'est pas une question de couleur, ...Mais de cerveau ! (plus ou moins mou)

Sources et articles associés :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Catherine 20/07/2020 15:22

Merci pour vos articles, réellement passionnants !